Julian Alaphilippe fait le coup double
Julian Alaphilippe, une victoire taille patron sur les routes du Tour.
739 Partages

Lors de cette troisième étape du Tour de France, Julian Alaphilippe (Deceuninck – Quick Step) a fait parler toute sa classe. Entre Binche et Epernay, sur un tracé exigent surtout vallonné dans le final, le Français a prouvé sa supériorité. Vainqueur en solitaire, il a terminé avec vingt-six secondes de marge sur un peloton réglé par Michael Matthews (Team Sunweb) devant Jasper Stuyven (Trek-Segafredo). Un écart qui lui a permis de revêtir pour la première fois de sa carrière le maillot jaune aux dépends de Mike Teunissen (Team Jumbo-Visma) le précédent leader et mis en difficulté dans les derniers kilomètres.

Épatant, impressionnant, brillant… Les superlatifs manquent pour qualifier la prestation produite par Julian Alaphilippe sur la troisième journée de ce Tour de France. Désigné comme l’un des principaux favoris avant de prendre le départ de Binche (Belgique) pour s’imposer à Epernay, il a répondu présent. Et c’est peu de le dire ainsi, car c’est une démonstration qu’a réussi à livrer le coureur de Deceuninck – Quick Step dans les quinze derniers kilomètres. Parti seul, il a coupé la ligne d’arrivée de la même manière pour signer l’exploit du début de cette 106e édition. Et restera assurément déjà comme un des moments forts.

Tim Wellens puis Julian Alaphilippe

Avant qu’Alaphilippe ne s’illustre, un autre coureur particulièrement a animé cette journée. En l’occurrence, Tim Wellens qui a fait le pari de prendre l’échappée alors qu’il pouvait sur un tel profil jouait sa carte en restant plus au chaud dans le peloton. Accompagné par quatre coureurs français, Stéphane Rossetto (Cofidis), Anthony Delaplace (Team Arkea-Samsic), Paul Ourselin (Team Total Direct Energie) et Yoann Offredo (Wanty – Gobert), il les a tous distancé à un peu moins de 50 kilomètres du terme. Et va ensuite un moment occuper seul la tête de course. Au passage de différentes côtes, le Belge a accumulé des points pour le classement de la montagne dont il occupe la tête ce soir. C’est son principal bénéfice de son échappée, car le coureur de Lotto-Soudal n’a pu éviter le retour du peloton.

C’est au sommet du mur de Mutigny (0,9 km à 12% de moyenne), à 15 kilomètres environ de l’arrivée, que Tim Wellens a vu revenir sur lui comme une balle Julian Alaphilippe. Le Français n’a pas tardé à le déborder alors qu’il avait déposé tout le monde dans le peloton deux centres mètres plus tôt. Personne n’a été capable de le suivre, mais surtout aucun coureur ne reviendra sur lui. Le peloton fort d’une cinquantaine unités a eu beau rouler derrière, il était déjà trop tard. Creusant rapidement un écart atteignant les 50 secondes, le Français a su parfaitement résister ensuite malgré des portions pas toujours favorables pour un homme seul.

https://twitter.com/MaillotjauneLCL/status/1148259968568692736

Julian Alaphilippe aux commandes

A la fin, il a terminé avec vingt-six secondes de marge, ce qui témoigne de son incroyable prestation. Que ce soit Matthews, Stuyven, Van Avermaet et Sagan qui ont fini dans le top 5 ou Bernal et Pinot qui ont quand même grappillé cinq secondes aux autres favoris en évitant une cassure, ils doivent tous s’avouer vaincu. Ils ne pouvaient véritablement rien faire face à un coureur, qui a démontré une nouvelle fois que c’était l’homme de cette saison. Ce n’est pas pour rien qu’il est le numéro 1 mondial. Avec vingt secondes d’avance sur son dauphin Wout Van Aert (Team Jumbo-Visma), son règne en jaune peut légitimement durer quelques jours, jusqu’à la Planche des Belles Filles ce jeudi. Il vivra en tout cas sa toute première journée de leader sur la quatrième étape de Reims à Nancy.

739 Partages
Maxime BOUHIER
26 ans - rédacteur TodayCycling.

2 commentaires

  1. Sacré champion …..à l’attaque…il ne se contente pas de suivre ,lui,en attendant les 500 derniers mètres.
    Bravo champion

  2. Une victoire française ça fait plaisir bonus Julian il le mérite cocorico

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.