La composition Arkéa-Samsic sur La Flèche Wallonne 2022

1
1905
Composition Arkea-Samsic sur la Flèche Wallonne
Warren Barguil et Anthony Delaplace, les deux (très) grosses cartes de l'équipe Arkéa-Samsic sur cette Flèche Wallonne... Photo : @Arkea_Samsic

Cyclisme – La formation Arkéa Samsic a dévoilé lundi la composition de son équipe pour disputer La Flèche Wallonne 2022 (20 avril), épreuve World Tour inscrite au calendrier UCI. Et très logiquement, Emmanuel Hubert, le boss de la formation Bretonne, a mandaté Warren Barguil pour l’emporter au Mur de Huy, mercredi. Anthony Delaplace, lui aussi très en forme actuellement, sera de la partie en Belgique. Après La Flèche Wallonne, l’équipe Arkéa disputera dimanche Liège-Bastogne-Liège, dernières des Classiques Ardennaises.

A lire sur le sujet La Flèche Wallonne : Le parcours complet détaillé et les favoris

La Flèche Wallonne : L’effectif Arkéa-Samsic

Sur le papier, la formation Arkéa-Samsic ne pourra pas peser sur La Flèche Wallonne. Par contre, dans le final, et pour l’emporter au Mur de Huy, Warren Barguil pourrait bien s’illustrer comme il l’a fait récemment sur le GP Miguel Indurain. Le breton ne sera pas loin, si il ne l’emporte pas. Et pour le coup, il pourra notamment compter dans le final sur Anthony Delaplace qui affiche actuellement (et depuis le début de saison) une très belle forme physique. En témoigne sa victoire il y a quelques jours, en Coupe de France, sur Paris-Camembert.

Depuis le début de la saison cycliste 2022, l’équipe Arkéa-Samsic s’est illustrée à 9 reprises, avec notamment une course de remportée en World Tour.

Warren Barguil (30 ans – France), Simon Guglielmi (24 ans – France), Lukasz Owsian (32 ans – Pologne ), Alan Riou (25 ans – France), Winner Anacona (33 ans – Colombie), Anthony Delaplace (32 ans – France) et Elie Gesbert (26 ans – France)

1 COMMENTAIRE

  1. Pour Barguil, la concurrence sera rude, avec des coureurs à priori supérieurs dans le mur, comme Alaphilippe ou Pogacar… Mais il reste l’indécision de la course, un éventuel mouvement avant d’arriver dans le mur, des Inéos qui ne voudraient pas attendre le pied, etc… Barguil arrivera avec deux cartes majeures : il reste sur ses deux meilleures places dans la Flèche (4é et 5é ), ce qui indique que cette course lui tient à coeur, et il arrive cette année dans des dispositions physiques supérieures. Remonté comme une pendule après ses deux belles victoires, à Tirreno et dans le Grand prix Indurain, il sort d’une troisième place encore plus probante et de très haut standing il y a une semaine sur la Brabançonne, en compagnie des rares individualités, comme Cosnefroy et Evenepoel, qui résistèrent jusqu’au bout à l’armada Inéos… Si tout se passe bien pour lui, le breton surmotivé peut espérer ne pas être loin du premier…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.