Le cyclo-cross de Middelkerke revient à Laurens Sweeck
Laurens Sweeck empoche un succès en cette fin de saison.
0 Partages

Sur le cyclo-cross de Middelkerke, dernière manche du Superprestige, Laurens Sweeck a toujours occupé la tête de la course avant de s’imposer. Michael Vanthourenhout battu d’une seule seconde et Eli Iserbyt ont complété le podium. Mais c’est bien Toon Aerts, qui a remporté le général du Superprestige.

Laurens Sweeck profite des absences de Van Aert et van der Poel

La saison se termine bien pour Laurens Sweeck en Superprestige. Le Belge a été le plus régulier tout au long du cyclo-cross disputé à Middelkerke. Occupant toujours l’une des trois premières places sans être distancé, c’est dans la dernière partie de course que ce coureur s’est retrouvé seul en tête. Et a ensuite su conserver son avantage jusqu’au passage sur la ligne d’arrivée.

A l’entame, c’est Eli Iserbyt qui a été le plus rapide, mais rapidement Michael Vanthourenhout et Laurens Sweeck ont pris son sillage. Puis, ils ne se sont plus quittés pendant un moment. Iserbyt a été le premier à décrocher progressivement. Sweeck et Vanthourenhout étaient encore en lice pour la victoire, quand ce dernier a chuté et perdu le contact avec son rival. Les positions resteront figées.

Toon Aerts résiste pour remporter le Superprestige

Si c’est le trio composé de Vanthourenhout, Sweeck et Iserbyt qui a animé cette ultime épreuve du Supersprestige, ce n’est aucun d’entre eux qui s’est adjugé le général. Le vainqueur étant Toon Aerts. En grande difficulté sur cette course, 6e à l’arrivée, il a conservé deux unités d’avance pour inscrire son nom au palmarès.

Classement cyclo-cross Superprestige Middelkerke 2021 – Top 10

1 – SWEECK Laurens en 59:49
2 – VANTHOURENHOUT Michael + 0:01
3 – ISERBYT Eli + 0:52
4 – Van Kessel Corné + 1:23
5 – Van der Haar Lars + 1:51
6 – Aerts Toon + 2:07
7 – Orts Lloret Felipe + 2:20
8 – Hermans Quinten + 2:37
9 – Vandeputte Niels + 2:43
10 – Kuhn Kevin + 2:43

Classement général final cyclo-cross Superprestige – Top 10

1 – AERTS Toon 99 pts
2 – ISERBYT Eli 97 pts
3 – VANTHOURENHOUT Michael 94 pts
4 – Sweeck Laurens 93 pts
5 – Van der Haar Lars 89 pts
6 – Van Kessel Corné 83 pts
7 – Soete Daan 48 pts
8 – Hermans Quinten 44 pts
9 – Kamp Ryan 39 pts
10 – Orts Lloret Felipe 35 pts

0 Partages
Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

2 commentaires

  1. Bizarre qu’aucune équipe pro ne s’intéresse à ce coureur quia tout pour briller sur la route .

  2. Bien avant la mi-course et du fait de l’enjeu du classement final de ce Superprestige, cette dernière manche prit une tournure assez particulière : le circuit se révélait gluant, trés glissant par endroit et nous retrouvions le trio Bingoal Pauwels sauces sauzen Sweeck-Vanthourenhout-Iserbyt en tête, mais plus ou moins dans la mayonnaise quant à l’attitude à prendre, car fort à son aise et incontestablement le plus fort du trio, Sweeck ne demandait qu’à envoyer la sauce alors que la consigne paraissait l’inviter à attendre Iserbyt, afin de permettre au champion d’Europe d’empocher le classement final du Superprestige au détriment d’Aerts…
    S’engageait alors une sorte de tentative de tambouille du manager des Pauwels sauces sauzen professioneel, sous la forme d’une partie de poker menteur avec le duo de la Baloise Van der Haar-Aerts, le manager Nys demandant à Van der Haar d’attendre Aerts afin de lui permettre d’éventuellement le passer pour faire cinq, afin que la Baloise, ancienne Telenet, puisse empocher la mise…
    Mais la course conserva ses droits grâce à Laurens Sweeck, littéralement en balade et qui semblait ne pas entendre de cette oreille; il s’envola progressivement vers la victoire, évitant un éventuel et affligeant Iserbyt 1er Aerts 5é qui n’aurait, au final, rien changé … Mais que cette fin d’épreuve fut douloureuse, Sweeck l’emportant trés logiquement, aprés moult grincements de dents, et pas seulement de la roue-libre… Il en va ainsi de ce monde professionnel, d’autant plus lorsque seulement deux ou trois équipes en possèdent l’hégémonie… En résumé, sous l’initiative et l’impulsion de Sweeck, désireux avant tout de vaincre ici, l’honneur fut sauf et le caroubouillage évité. Le meilleur de la course l’avait emporté et Aerts remportait le Superprestige, une récompense méritée pour le plus régulier de la saison, le 3é d’Ostende derrière le duo des as…

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.