Lilian Calmejane (Direct Énergie) s’impose en solitaire sur Paris-Camembert

2
722
lilian-calmejane-2018

Parti à l’attaque à 27 kilomètres de l’arrivée, Lilian Calmejane s’est finalement imposé en solitaire à Livarot ce mardi, pour remporter son premier Paris-Camembert. Le coureur de Direct Énergie a terminé devant Valentin Madouas (Groupama-FDJ) et Andrea Vendrame (Androni-Sidermec). C’est la deuxième victoire de la saison pour le Français après celle obtenue sur la Drôme Classic.

Lilian Calmejane s’adjuge son premier Paris-Camembert

C’est un sacré numéro que vient de réaliser Lilian Calmejane. Le Français a en effet remporté Paris-Camembert pour la première fois de sa jeune carrière et de la plus belle des manières. À l’attaque à 27 kilomètres de l’arrivée, aucun coureur n’a réussi à revenir sur lui malgré les nombreuses contre-attaques qui sont, il faut le dire, arrivées bien trop tard. La seule qui a pu croire à quelque chose, est celle lancée par Valentin Madouas et Andrea Vendrame à un peu plus de 2 kilomètres de Livarot, mais Lilian Calmejane avait déjà fait son trou. Les deux poursuivants ont fini respectivement 2e et 3e. C’est la seconde victoire de la saison pour le coureur de Direct Énergie après la Drôme Classic qu’il avait remportée le 25 février dernier. À noter que c’est aussi le premier podium en professionnel de Valentin Madouas.

Lilian Calmejane a profité d’un moment de calme dans le peloton, qui avait rattrapé l’échappée matinale depuis quelques kilomètres, pour planter son attaque décisive. En effet les formations de sprinteur ont énormément roulé pour venir mettre un terme à l’escapade de trois coureurs parti quasiment dès le départ : Daniel Eaton (UnitedHealthCar Pro Cycling), Pierr Gouault (Roubaix-Lille Métropole) et Pierrig Quémeneur (Direct Énergie). Ils ont compté jusqu’à 6’25 d’avance à 163 kilomètres de l’arrivée. Mais l’écart s’est fortement réduit. C’est au moment où l’échappée allait se faire reprendre que Pierre Gouault a été victime d’une crevaison. Pierrig Quémeneur en a profité pour accéléré et lâcher Daniel Eaton. Mais cette attaque a été vaine puisque le peloton l’a finalement repris à 45 kilomètres de Livarot. C’est après que Lilian Calmejane, qui avait des fourmis dans les jambes, a envoyé sa banderille qui a été fatale pour le peloton.

Classement de Paris-Camembert 2018 – Top 10

1. Lilian Calmejane Direct Energie  4h53’17
2. Valentin Madouas Groupama-FDJ  à 21 secondes
3. Andrea Vendrame Androni-Sidermec  m.t.
4. Manuel Belletti Androni-Sidermec  à 38 secondes
5. Damien Touzé  St-Michel-Auber 93  m.t.
6.  Davide Cimolai  Groupama-FDJ  m.t.
7.  Mathieu Ladagnous  Groupama-FDJ  m.t.
8.  Lorrenzo Manzin Vital Concept  m.t.
9.  Hugo Hofstetter Cofidis  m.t.
10. Laurent Pichon  Fortuneo-Samsic  m.t.

2 Commentaires

  1. Hello ^^ pour le crédit photo, elle n’appartient pas au Twitter de Direct Energie :)

  2. Bonjour. Après vérification il apparait que Direct Energie ne l’avait pas créditée, d’où notre confusion. Nous modifions cela dans la journée. Merci de nous avoir prévenus. Sportivement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.