Mathieu van der Poel ambitieux pour les classiques italiennes
Mathieu van der Poel va reprendre cette saison par les courses italiennes. Photo : Tour d'Algarve/João Calado
0 Partages

Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, Mathieu van der Poel a fait savoir qu’il participerait à la majeure partie des épreuves italiennes. Hormis le Giro, le coureur d’Alpecin – Fenix sera donc notamment présent sur les deux Monuments que sont Milan-San Remo et le Tour de Lombardie.

Strade Bianche, Milan-Turin, Milan-San Remo, Gran Piemonte et Tour de Lombardie. Voici ce que sera le programme de reprise concernant Mathieu van der Poel. Le prodige néerlandais courra essentiellement en Italie et sur des courses d’un jour pour le plus grand bonheur des tifosi. En l’espace de deux semaines, le coureur Alpecin-Fenix affrontera les classiques transalpines les plus emblématiques et les plus renommées au niveau international. D’ailleurs, il compte bien jouer les premiers rôles.

Mathieu van der Poel dans la peau d’un favori…

Dès le 1er août, à l’occasion des Strade Bianche sera forcément un concurrent à suivre de près. Il n’a encore jamais pris part à cette rude épreuve, mais ses talents largement visibles en cyclo-cross et en VTT pourraient faire des ravages sur les routes blanches de Toscane. Candidat à la victoire, le coureur de 25 ans le sera aussi sur Milan-Turin et Milan-San Remo. Possédant une belle pointe de vitesse, cet atout va être considérable sur ces deux profils.

… mais aussi dans celle de l’outsider

Pour le Tour de Lombardie, il y a une certaine inconnue quant aux réelles chances de Mathieu van der Poel. Sur un parcours aussi sélectif et avec autant de dénivelé, le Néerlandais n’est peut-être pas sur son terrain de prédilection. Mais avec un coureur de cette dimension, la méfiance reste de mise. Ce Monument clôturera en tout cas sa période de courses en Italie dans la première quinzaine d’août, mais il y reviendra assez vite. Entre le 8 et 14 septembre, Tirreno-Adriatico sera une autre échéance. Un programme chargé, mais surtout alléchant qui peut lui permettre d’ajouter des lignes à son palmarès.

0 Partages
Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.