Mathieu van der Poel champion du monde de cyclo-cross 2021 devant Wout van Aert

4
974
Mathieu van der Poel conserve le maillot arc-en-ciel
Mathieu van der Poel a pris le dessus sur Wout van Aert.

Au championnat du monde de cyclo-cross disputé à Ostende (Belgique), Mathieu van der Poel a remporté son duel l’opposant à Wout van Aert. Pour la quatrième fois de sa carrière, le Néerlandais a décroché le titre suprême. Derrière les deux grands noms de la discipline, Toon Aerts a terminé au troisième rang.

Mathieu van der Poel conserve le maillot arc-en-ciel

Mathieu van der Poel reste le patron du cyclo-cross ! Sur l’exigent tracé d’Ostende, et au terme d’une course de haut niveau, le Néerlandais a pris finalement le dessus par rapport à Wout van Aert. Une performance lui permettant de devenir quadruple champion du monde de la discipline, soit un titre supplémentaire en comparaison de son grand rival. C’était tout l’enjeu de cette édition.

Van Aert devant, puis van der Poel prend l’avantage

Dès l’entame, van der Poel et van Aert ont pris les devants et mené un gros rythme. Après avoir bouclé le premier tour ensemble, van der Poel est parti à la faute dans le deuxième tour, ce qui a permis à van Aert de prendre de l’avance. Environ une quinzaine de secondes ont séparé alors les deux hommes avant qu’un autre fait de course rebatte les cartes. Dans la fin de la troisième boucle, van Aert a subi une crevaison de la roue avant et n’a pas pu empêcher le retour de son adversaire.

A LIRE : Wout van Aert a battu Mathieu van der Poel en Coupe du monde

A partir du quatrième tour donc, van der Poel a été seul en tête de la course, et cela va se confirmer jusqu’à la ligne d’arrivée. Ne commettant aucune erreur et laissant à distance respectable van Aert, ce dernier n’a jamais réduit l’écart et a même perdu progressivement du temps. Pour 37 secondes, ce duel au sommet a tourné en faveur du Néerlandais par rapport au Belge. Une tendance qui se confirme avec trois victoires consécutives sur les trois dernières éditions.

Classement Championnat du monde Ostende 2021 – Top 10

1 – VAN DER POEL Mathieu (Pays-Bas) en 58:57
2 – VAN AERT Wout (Belgique) + 0:37
3 – AERTS Toon (Belgique) + 1:24
4 – Pidcock Tom (Grande-Bretagne) + 1:37
5 – Sweeck Laurens (Belgique) + 2:05
6 – Vanthourenhout Michael (Belgique) + 2:14
7 – Iserbyt Eli (Belgique) + 2:18
8 – Hermans Quinten (Belgique) + 2:23
9 – van der Haar Lars (Pays-Bas) + 2:41
10 – Nieuwenhuis Joris (Pays-Bas) + 3:15

4 Commentaires

  1. Nous avons donc eu droit à ce duel tant attendu entre Van der Poel et Van Aert, les deux champions prenant nettement la tête dès le départ pour ne plus jamais la quitter… Certains argueront des aléas de la course, avec notamment cette crevaison de Van Aert… Revenons sur le déroulement des cyclo-cross de cette saison : Van Aert domine trois fois Van der Poel, en enfer à Dendermonde et puis à à Herentals et Overijse, les deux fois aprés des crevaisons de son adversaire… La balance s’inverse un peu ici, avec cette crevaison de Van Aert…
    Aprés avoir rappelé l’essentiel, à savoir que la crevaison fait partie de la course et dépend avant tout de choix techniques ( choix de trajectoires, de braquets, de boyaux, de pression, etc… ), il est intéressant de remarquer qu’à ce niveau, celui qui crève ne gagne pas souvent !…
    En fait, comme le relevait le vainqueur, la décision se fit essentiellement sur la technicité de ce parcours-ci, trop exempté de boue et de dénivelé pour favoriser Van Aert mais suffisamment exigeant pour que Van der Poel affirme au fil des tours son aisance technique, notamment dans le sable…Aprés la mi-course,quand le fond dépasse la forme, comme la source qui passe dans le cable, la course se jouait dans le sable…En bord de mer, le père pas loin, le grand-père dans le souvenir et les étoiles, nous retrouvions à la fois un forçat et un funambule, un enfant de la balle, né avec un vélo dans son berceau…

  2. Ben si c ‘est pas l ‘un c ‘était l’autre . Wout van Aert n’a pas eu de chance , Une crevaison roue avant qui lui fait perdre toute son avance et lui a permis de prendre du retard j jusqu’au poste de réparations . Bon c’ est la course l’inverse aurait pu se produire il faut bien le dire . Reste que Wout van Aert devient le poupon belge sur les championnats du monde de cycliste . A moins avis cela ne doit pas le réjouir .

  3. C’était beau. Sur ce terrain presque entièrement plat, Van der Poel a l’avantage. Même sans la crevaison malheureuse de Van Aert, il me paraissait capable de le rattraper, de le doubler et de rester devant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.