Mathieu van der Poel va être favori sur A Travers la Flandre
Battu sur l'E3 Saxo Bank Classic, Mathieu van der Poel sera revanchard lors d'A Travers la Flandre. Photo : Facebook Alpecin-Fenix / PhotoNews
0 Partages

Après une annulation l’an passé, A Travers la Flandre fait son retour. Il faut donc remonter à 2019 pour trouver trace du dernier vainqueur. Mathieu van der Poel s’était adjugé cette classique, et sera bien présent à nouveau pour tenter le doublé. Une performance tout à fait imaginable sachant que le Néerlandais fait partie des grandissimes favoris de cette 76e édition.

Mathieu van der Poel, coureur à battre sur A Travers la Flandre

Quelqu’un pourra-t-il empêcher Mathieu van der Poel de remporter une deuxième fois de suite A Travers la Flandre ? En tout cas, le coureur de la formation Alpecin-Fenix va aborder dans de très bonnes dispositions cette épreuve. Auteur d’un très bon début de saison, avec quatre victoires au compteur dont les Strade Bianche, le Néerlandais s’avance comme un redoutable client pour la gagne.

A quatre jours surtout du Tour des Flandres, Mathieu van der Poel peut en profiter pour envoyer un message, si c’était encore nécessaire, à la concurrence. En cas de succès, il reproduirait ainsi la même performance que Yves Lampaert, qui avait remporté les deux éditions précédentes en 2017 et 2018. Pour le moment, sur les trois classiques belges auxquelles le Néerlandais a participé depuis le début de saison, il n’a pas trouvé la voie du succès. Son meilleur classement reste une troisième place sur l’E3 Saxo Bank Classic disputée la semaine dernière.

Dernière répétition avant le Ronde

Pour arriver à ses fins, Mathieu van der Poel va devoir notamment prendre l’ascendant sur Julian Alaphilippe, qui a également choisi de s’aligner sur A Travers la Flandre en vu du Ronde dimanche. Mais le champion du monde ne sera pas le seul adversaire de taille. A commencer par d’autres coureurs de Deceuninck – Quick Step avec Kasper Asgreen vainqueur de l’E3 Saxo Bank Classic, Florian Sénéchal et Yves Lampaert affichant une belle forme. Les Belges Jasper Stuyven, Oliver Naesen et Greg Van Avermaet seront aussi des clients de premier plan, à surveiller de près pour Mathieu van der Poel.

Vidéo de Cyclisme
Mathieu van der Poel dernier vainqueur d’A Travers la Flandre

0 Partages
Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

3 commentaires

  1. C’est le client de cette course qui lui va à merveille . L’objectif pour les autres équipes et de l’esseuler dans un premier temps de ses coéquipiers et de l’accélérer ( là je pense aux deceunick et Citreon ag2r ) , mais attention l’oiseau peut très bien faire tout péter . En aura t il encore les moyens ? C ‘est un peu la question tout le monde se pose et puis dimanche il y a le tour de Flandre et va t il aller au bout de lui même. Les vainqueurs possibles ne sont pas légion . Toujours est il que cette course va se dérouler sous une température clémente , voir chaude qui peut avoir aussi une importance .

  2. Le phénomène Mathieu Van Der Poel est capable de tout sur un vélo et ceci à la grande satisfaction des connaisseurs. Avec ce champion d’exception dans la course, on oublie les courses en général où tout est contrôlé par les grandes équipes pour amener leur sprinteur dans les derniers kilomètres. En plus des oreillettes par lesquelles les coureurs reçoivent les consignes de leur directeur sportif, ce qui enlève l’initiative personnelle de chaque coureur. En conclusion, sans ce phénomène, le cyclisme risque de mourir.

    Bien souvent on retrouve un vainqueur qui ne le doit qu’à sa grosse équipe ! …

  3. Ce serait une énorme surprise de voir les AG2R Naesen ou même Van Avermaet l’emporter; sur E3 le duo n’a pu se récupérer que grâce à une crevaison de Van Aert et dimanche ils n’ont pas pu revenir devant; Naessen s’est montré jusque-là plus ou moins en baise par rapport à l’année passée : arc-bouté sur la grosse, sa position à vélo ne trompe pas; quant à Van Avermaet, de plus en plus placé au concours de grimaces, ses mises en route paraissent assez laborieuses et ses attaques dans les coups de culs un peu moins franches. Van der Poel se mettra à fond, sans aucun problème, ce sera difficile car trés isolé face à l’armada Quickstep, mais c’est une façon pour lui de se préparer, une méthode trés originale aux yeux du profane. Par contre le néerlandais a avaué que sa compagne italienne l’avait fatigué, comme sans doute pour Van Aert, ce ne sont quand même pas des bêtes. C’est vrai pour eux deux, nous l’avions constaté sur E3, mais sans doute ont-ils récupéré depuis lors.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.