Warren Barguil s'aligne au départ d'A Travers la Flandre
Au départ d'une classique flandrienne, ça va être une grande première pour Warren Barguil. Photo : Terry Eoche/ Arkéa-Samsic
0 Partages

Dans sa carrière, Warren Barguil (Team Arkéa Samsic) s’apprête à vivre une toute nouvelle expérience. Pour la première fois, le Français davantage réputé pour ses qualités de grimpeur sera au départ d’une classique flandrienne. Son apprentissage des pavés en compétition va commencer lors d’A Travers la Flandre (parcours et favoris).

Warren Barguil se lance sur un autre terrain

C’est un grand jour pour Warren Barguil. Il va effectuer ses débuts sur une classique dite pavé en l’occurrence A Travers la Flandre. Jusqu’à présent, le coureur du Team Arkéa Samsic n’avait pas encore franchi le pas. S’il ne part pas clairement pour jouer la gagne ou jouer les premiers rôles a priori, il sera néanmoins intéressant de voir son comportement sur une telle présence.

Par le passé, celui est désormais âgé de 29 ans, a déjà montré qu’il était capable de bien passer quelques secteurs pavés lors du Tour de France. A voir si ça pourra être la même chose sur la longueur d’une classique. «Même si ce n’est pas mon profil, être ici au départ de À Travers les Flandres,  c’est une chance et du plaisir mêlé. Et je compte bien saisir ma chance sur les Flandriennes, si elle vient à se présenter… » prévient-il selon des propos rapportés dans un communiqué de son équipe.

https://twitter.com/Arkea_Samsic/status/1376903983445446659

Lors de cette 76e édition d’A Travers la Flandre, Warren Barguil va pouvoir se confronter à ce qui se fait de mieux dans ce type d’épreuves. Face à Mathieu van der Poel, Julian Alaphilippe, Jasper Stuyven ou encore Greg Van Avermaet, le vainqueur du maillot à pois du Tour de France 2017 pourra se faire une idée précise de ce qui le sépare des meilleurs spécialistes.

Cette course pourrait être en tout cas riche en enseignements le concernant, et qui sait serait peut-être un moyen de le revoir plus fréquemment sur les courses flandriennes. Même s’il donne déjà un élément de réponse. «Mon rêve de carrière serait de disputer la plupart des grandes courses du calendrier professionnel qu’elles soient d’un jour ou qu’elles soient par étapes. J’aimerais courir un jour Paris-Roubaix, si j’en ai la possibilité. Je souhaiterais toutes les disputer afin de pas nourrir le regret de ne jamais les avoir courus.»

Vidéo de Cyclisme
Le dernier A Travers la Flandre remporté par Mathieu van der Poel

0 Partages
Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

1 commentaire

  1. J’ai bien l’état d ‘esprit de Warren Barguil qui veut découvrir d’autres horizons . Cela peut lui apporter quelques choses au final et progresser .

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.