Tour de Grande-Bretagne 2019 engagés
La présence de van der Poel sera une attraction. Capture d'écran Amstel Gold Race.
835 Partages

Dans un final absolument renversant, Mathieu van der Poel (Corendon – Circus) est allé décrocher la victoire lors de l’Amstel Gold Race. Un sacre à domicile pour le Néerlandais, qui a profité d’une mésentente entre Jakob Fuglsang (Astana Pro Team) et Julian Alaphilippe (Deceuninck – Quick Step) finalement troisième et quatrième pour revenir de l’arrière. A noter aussi que Simon Clarke (EF Education First) a pris la deuxième place.

La 54e édition de l’Amstel Gold Race va rester dans les mémoires du public néerlandais, mais pas seulement. En effet, ça va bien plus loin que le fait de voir un local s’imposer pour la première fois depuis 2001 (Erik Dekker) car le scénario a été absolument incroyable. Il a été même totalement irrationnel dans la partie finale avec Mathieu van der Poel à la conclusion. C’est d’ailleurs le vainqueur qui a secoué la course en premier, mais plutôt loin de l’arrivée, à 40 kilomètres précisément. Une attaque tranchante qui a ensuite out déclenché et permis d’assister à de multiples actions sans véritable temps mort.

Après avoir tenté sa chance, le champion des Pays-Bas, qui a été alors accompagné de Gorka Izagirre (Astana pro Team) s’est fait rattraper quelques kilomètres plus loin. Et n’a pas pu suivre logiquement quand la formation Deceuninck – Quick Step a haussé le ton. Avec l’aide d’un gros travail de Dries Devenyns, Julian Alaphilippe est parti dans l’Eyserbosweg et seul Jakob Fuglsang l’a suivi. Matteo Trentin, un temps en leur compagnie, n’a pas été en mesure de continuer avec eux, se retrouvant à un deuxième échelon avec Michal Kwiatkowski (Team Sky) et Michael Woods (EF Education First) qui ont réussi à s’extirper du reste du peloton.

Alaphilippe et Fuglsang, de la victoire à la défaite

C’est alors qu’une poursuite entre ces deux groupes de tête a débuté, sans oublier derrière le peloton composé de vingt, vingt-cinq unités. Une phase où Alaphilippe et Fuglsang vont afficher leur supériorité et ne vont voir personne revenir sur eux malgré un gros effort des concurrents. Que ce soit Woods distancé ensuite, Trentin montrant quelques signes de faiblesse et Kwiatkowski, ils parviendront pas à faire la jonction. Et que dire des autres coureurs repoussés encore plus loin malgré quelques initiatives personnelles (Schachmann, Mollema, Bardet).

Pourtant, tout a commencé à basculer dans les cinq derniers kilomètres. Avec des relais de moins en moins appuyés de la part d’Alaphilippe et Fuglsang, leur avance s’est mise à diminuer. De là à imaginer un retour de l’arrière, cela restait utopique. Mais l’incroyable s’est bien produit au passage de la flamme rouge avec d’abord Kwiatkowski qui est revenu suivi de quelques instants plus tard par un groupe mené par van der Poel. A moins de 500 mètres de la ligne, il fallait donc refaire la différence sur un sprint. Lancé, le coureur de Corendon-Circus a alors fait la différence dans un domaine qu’il maîtrise en exprimant toutes ses qualités. Les autres, à commencer par Fuglsang et Alaphilippe ont été les grands battus alors que le succès leur était promis.

 

835 Partages
Maxime BOUHIER
26 ans - rédacteur TodayCycling.

3 commentaires

  1. Superbe victoire et espérons que ça serve de leçon à tout ces favoris qui ne prennent jamais leurs responsabilités.

  2. Arrêtez avec cette remontada….ça ne veut rien dire. ..
    Laissez ça aux footeux. ..si ça les amusent !
    Bravo VDP, papy doit être fier ( et papa aussi),quel mental ?

  3. Ah oui alors ! On peut vraiment parler d’une victoire ressentissante ! Van der Poel lancé, mais lancé tout seul ! Il les emmène tous dans la roue et ils y restent ! Et il vient coiffer les échappées sur le poteau ! Assez fantastique, comme l’image ponctuant l’exploit, dans cette allure du jeune prodige dans le final, la courbe de la trajectoire alliée à l’ élégance et à l’envergure du geste dans les derniers mètres du sprint. Une arrivée que l’histoire pourra classer au meilleur rang dans les annales du sport cycliste !

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.