Milan-Sanremo : Arnaud Démare leader de la Groupama-FDJ

0
196
Arnaud Démare leader de la Groupama-FDJ sur Milan-Sanremo 2022
Arnaud Démare qui se fait chaque année de Milan-Sanremo un objectif, est-il au niveau pour l'emporter sur la via Roma samedi ? La question est posée. Photo : @Groupama_FDJ

Sur le 113e Milan-Sanremo, disputé ce samedi, la formation Groupama-FDJ arrive avec une équipe compétitive. Mais elle arrive surtout avec un ancien vainqueur de la Primavera, Arnaud Démare. Lauréat en 2016 sur la via Roma, le sprinteur est une nouvelle fois attendu à Sanremo pour signer une possible nouvelle victoire. Depuis son sacre, le Beauvaisien avait signé des places d’honneur prometteuses pour l’avenir. 6e en 2017 et 3e en 2018. Depuis, le champion Français a bien été au départ de chaque édition, mais plus jamais il n’a semblé pouvoir peser dans le final. Et son début de saison laisse à penser que le leader de la Groupama-FDJ se dirige davantage vers une place dans les 20 plutôt que dans les 5, ce samedi. Mais ses équipiers seront là pour l’aider dans sa quête d’un nouveau succès sur le premier monument de la saison.

A lire sur le sujet : Le parcours en détail de la 113e édition

Arnaud Démare : « Ce sera ma dixième participation »

En amont de la course, Arnaud Démare a déclaré : « Milan-Sanremo est une course atypique. Elle peut convenir à plusieurs catégories de coureurs notamment les sprinteurs. C’est la plus longue de l’année, et il faut savoir gérer son énergie tout au long de la journée. J’aime cette montée en pression progressive, j’ai des points de repère, au fur et à mesure des kilomètres la tension monte. Déjà, avant ma victoire de 2016, j’appréciais cette course. Mon premier Milan – San Remo, en 2013, c’était sous la neige, tout le peloton s’est souvient encore. Ce sera ma dixième participation consécutive, et chaque année je coche ce rendez-vous, c’est toujours un objectif. »

Milan-Sanremo : La composition Groupama-FDJ

Arnaud Démare (France – 30 ans), Ignatas Konovalovas (Lituanie – 36 ans), Miles Scotson (Australie – 28 ans), Kevin Geniets (Luxembourg – 25 ans), Anthony Roux (France – 34 ans), Clément Davy (France – 23 ans) et Quentin Pacher (France – 30 ans)

Vidéo : Les temps forts de l’édition 2021

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.