Nairo Quintana : « De bonnes sensations »

0
110
TODAYCYCLING - La formation Movistar échoue de peu. Photo : LaVuelta.com/Movistar
TODAYCYCLING - La formation Movistar échoue de peu lors du CLM par équipes de la Vuelta. Photo : LaVuelta.com/Movistar

Samedi, c’est la formation Sky qui s’est imposée devant l’équipe Movistar lors de l’épreuve chronométrée. Alors qu’elles étaient arrivées dans un même temps, il a fallu s’en remettre à la technologie pour départager les deux formations.

Le maillot rouge échappe de peu à Alejandro Valverde

Seuls 19 centièmes de seconde séparaient les équipes Sky et Movistar, samedi. Seuls 19 centièmes de seconde ont privé Alejandro Valverde d’endosser le premier maillot rouge de leader au profit du Britannique Peter Kennaugh. « Nous avons été très forts et très bons aujourd’hui. Le but était de se faire mal, car, dans un contre-la-montre par équipes, tout est basé sur la souffrance. C’est dommage d’échouer de si peu et de ne pas prendre le maillot de leader, mais lorsqu’on a tout donné, on ne peut pas demander plus. Nous sommes contents de notre performance », déclare l’Espagnol sur la site de sa formation.

Nairo Quintana, partagé entre joie et déception

Le leader désigné de l’équipe Movistar, Nairo Quintana, se dit à la fois satisfait et déçu du résultat de l’étape. « Je suis content de la performance de l’équipe, mais je suis un peu triste que nous n’ayons pas pu gagner face au Team Sky avec qui nous étions dans le même temps. Nous avons su tirer profit de la grande équipe que nous avons ; un groupe compact, uni et fort malgré le manque de spécialistes de la discipline. En ce qui me concerne, les sensations étaient bonnes aujourd’hui [samedi]. Nous espérons que les choses se dérouleront aussi bien lors du reste de la Vuelta », explique le grimpeur colombien.

VIDEO CYCLISME
Résumé de la 1re étape de la Vuelta a España 2016

Article précédentPeter Kennaugh est aux anges
Article suivantPrésentation de la course
Laurent Devernet a effectué ses premiers pas en tant que rédacteur dans la presse magazine cycliste en 1994. Il est devenu rédacteur web en 2011. A rejoint le projet todaycycling.com en 2016. A couvert un très grand nombre de courses cyclistes professionnelles. A vu apparaître les Chavanel, Voeckler, Pineau... A vu Virenque en pleurs. A évoqué les aveux d'Armstrong, et les stupéfiantes excuses d'un bon nombre de coureurs .... Fou de vélo !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.