Nairo Quintana reprend sa préparation
Remis de sa chute, Nairo Quintana peut avoir le sourire. Photo : Team Arkéa-Samsic
0 Partages

Victime d’un accident avec un automobiliste au début du mois, Nairo Quintana s’en est visiblement remis. Une vidéo diffusée par Ciclismo Internacional montre le Colombien en pleine séance.

Dix jours. C’est la durée qui aura été nécessaire à Nairo Quintana pour reprendre la voie de l’entraînement. Renversé le 3 juillet dernier, cette chute avait contraint au coureur du Team Arkéa-Samsic de prendre du repos. Mais heureusement remis suffisamment vite de ses blessures, sa préparation en vu du Tour de France ne va pas être trop perturbée.

Nairo Quintana va bientôt revenir en France

Pour sa première sortie, Quintana était accompagné de son coéquipier et compatriote Winner Anacona. D’ici quelques jours, ils rentreront tous deux en Europe pour rejoindre le reste du Team Arkéa-Samsic et reprendre le chemin de la compétition. Il est prévu que le vainqueur du Giro 2014 et de la Vuelta 2016 redémarre sa saison par le Tour de l’Ain avant d’enchaîner avec le Critérium du Dauphiné puis le Tour de France son objectif majeur.

0 Partages
Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

2 commentaires

  1. Quintana avec le sourire, l’image parait bien plus fréquente cette année au sein de cette équipe française. La photo nous permet de détailler deux éléments de l’équipement, le casque et les lunettes. Le casque Bell est assez beau, comme son nom l’indique; et quoi ? Ekoi ? Ah oui… les lunettes sont par contre assez banales, avec des branches quelque peu grossières avec les grands verres sans cernes et sans véritable monture, une option qui peut se révéler assez problématiques en cas de chutes… Les verres sont évidés sur les côtés : ça sert à rien, dans ce cas comme dans beaucoup d’autres, mieux vaut les verres pleins. Et on l’évide plus tard. A mon avis, les lunettes de Bernal ou de Sagan, que l’on peut également détailler dans d’autres photos d’introductions d’articles, sont plus esthétiques et surtout mieux adaptées, plus recherchées… Un détail sans doute… Alaphilippe porte parfois les mêmes, mais cela n’empêche pas cette observation plus générale : Faudrait-il que le coureur soit dans une équipe française pour être moins bien équipé ? Le cas est trop fréquent, y compris dans les équipes les plus riches, notamment en matériel purement vélo, cadre, etc… Ceci dit , notre colombien ne sera pas au Dénivelé Challenges ? Tant pis… Nous aurions pu éventuellement voir une nouvelle fois Quintana s’envoler sur les pentes du Ventoux, cette fois-ci au-delà du Chalet Reynard, comme pour renouveler cette magnifique performance du début d’année au tour de Provence. Nous avions sans doute là l’image la plus esthétique et la plus marquante du début de cette saison cycliste. Une oeuvre d’art dans une saison inachevée, en construction ou en ruine, on ne sait plus trop…

  2. Quintana avec le sourire , c’est très bien. Il ne doit pas regretter son arrivée dans une équipe française . La première partie de saison ayant été bonne pour lui il semble serein et détendu . Cela vous donne des ailes . La mode dans le vélo tout un sujet ,des chaussettes qui montent jusqu’aux genoux , des lunettes qui vous couvrent une grande partie du visage comme un pare brise et des chaussures à la mode lacets il nous manque plus que le porte bidons sur le guidon est nous voilà au temps de Coppi . Bof je trouve cela rétrograde et d’une esthétique douteuse , mais c est une fois de plus un avis personnel . Il fau bien que la garde  » robe  » change , la mode est une roue que l on tourne régulièrement . A quand un cuissard ajouré et un casque avec une plume de paon . Mais bon notre société est ainsi . Attention à lui au Tour de France ….

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.