Nathan Haas avait la hargne et s'est imposé sur la deuxième étape du Tour d'Oman - Photo : ASO/K.D. Thorstad

Nathan Haas a réussi à s’imposer ce mercredi sur la deuxième étape du Tour d’Oman. Une belle victoire devant Greg Van Avermaet. L’Australien, qui est un coureur plutôt discret, sait qu’il doit se donner à 200% pour allé chercher ce genre de succès.

Nathan Haas se la joue comme Fabian Cancellara

C’est un beau cadeau de Saint-Valentin que s’est offert Nathan Haas. L’Australien a dominé au sprint Greg Van Avermaet pour s’imposer lors de la deuxième étape du Tour d’Oman ce mercredi. Dans une étape animée dans le final, le coureur de la Katusha-Alpecin a su tirer son épingle du jeu. Nouvellement arrivé dans la formation suisse, il reconnaît que le travail de l’équipe l’a grandement aidé à obtenir ce succès.

« Aujourd’hui, mon équipe était incroyable. C’était la première fois depuis longtemps que j’avais juste à m’asseoir et à ne pas réfléchir. Ils m’ont guidé à l’endroit où je devais faire mon truc. » Nathan Haas wins Tour of Oman stage two to take overall lead

Un travail d’équipe certes, mais ce n’est pas la seule raison de sa victoire. Nathan Haas avait terminé cinquième de la deuxième étape l’année dernière. Il savait à quoi s’attendre et s’était donc préparé en conséquence. Le coureur australien sait qu’il n’est pas le plus performant et que pour battre des adversaires plus affutés, il doit faire la différence autrement.

« L’année dernière j’étais déjà cinquième dans cette étape quand nous avons terminé au sommet. Aujourd’hui, il y avait un autre type de vitesse. J’ai décidé de rester dans les roues et d’oublier la prochaine partie, qui était le sprint. Il y avait donc deux lignes d’arrivée : le sommet puis la descente. J’ai fait quelques recherches pour regarder la course. Je me suis rendu compte que je ne faisais pas partie des phénomènes du cyclisme, je dois donc être un peu plus intelligent ou être mieux préparé. Je savais que je devais venir un peu de l’arrière dans le sprint. J’ai mis un peu du travail précédent de Fabian Cancellara (victorieux en 2015 sur la deuxième étape du Tour d’Oman) dans ce que j’ai fait aujourd’hui. » Nathan Haas wins Tour of Oman stage two to take overall lead

Que du bonus pour la suite pour Nathan Haas

Devenu leader du classement général grâce à sa victoire ce mercredi, Nathan Haas veut juste continuer de bien faire. Ce qu’il vient de réaliser n’est que du bonus pour le coureur australien. Il sait néanmoins que la suite du Tour d’Oman sera compliqué, mais avec le maillot rouge sur les épaules, il espère avoir ce petit truc en plus, ce petit surplus de confiance de leader.

« Je pense que je grimpe un peu mieux que l’année dernière. Je suis un peu plus léger et mon vélo est génial. Je vais me battre jusqu’à la fin, que je puisse ou non détenir le maillot rouge ou même monter sur le podium. C’est le cyclisme. Vous pouvez faire des choses assez spéciales quand vous êtes devant. » Nathan Haas wins Tour of Oman stage two to take overall lead

Nathan Haas aura besoin de beaucoup d’énergie et devra se donner à 200% pour espérer garder ce maillot rouge sur les épaules. Avec ce qu’il a montré ce mercredi, il est légitime de se dire qu’il a les moyens de le défendre si son état de forme reste le même. De toute façon, l’Australien n’a rien à perdre, son Tour d’Oman est déjà réussi.

Etienne Tauveron
Je me présente (c'est à ça que sert cette petite case), moi c'est Étienne, 27 ans, jeune journaliste en possession d'un Master en journalisme sportif obtenu à l'EDJ de Nice en 2017. J'ai donné mon premier coup de pédale sur Today Cycling en novembre 2017. Je suis un passionné de sport en général : rugby, foot, Formule 1, basket-ball,... tout y passe ou presque. Auvergnat (plus précisément Bourbonnais), je suis un supporter de Romain Bardet, Julian Alaphilippe et Rémi Cavagna. Les autres coureurs français ont mon soutien aussi, quand même !

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.