Nico Denz au forceps récidive sur le Giro 2023, Bruno Armirail nouveau leader

3
716
Nico Denz au forceps récidive sur le Giro 2023
En levant les bras trop tôt, Nico Denz a failli se faire surprendre par Derek Gee. Photo : @giroditalia

Lors de la quatorzième étape du Giro 2023, la journée fut animée par les baroudeurs. Faisant d’abord partie d’une échappée de vingt-neuf coureurs, Nico Denz (BORA – hansgrohe) a eu le dernier mot au bout du suspense. Au sprint, l’Allemand a devancé Derek Gee (Israel – Premier Tech) et Alberto Bettiol (EF Education-EasyPost). C’est son deuxième succès d’étape sur cette édition. L’autre fait majeur, c’est Bruno Armirail (Groupama – FDJ) qui s’empare de la tunique de leader. Le peloton avec le maillot rose porté par Geraint Thomas (INEOS Grenadiers) a fini à plus de 20 minutes.

Un Giro de rêve pour Nico Denz ! Pour la deuxième fois, le coureur de BORA – hansgrohe a remporté une étape. C’est le premier engagé sur cette 106e édition à réaliser cette performance. Au prix d’un gros effort, il est parvenu à faire la jonction dans le dernier kilomètre avec un trio composé de Toms Skujins (Trek-Segafredo), Stefano Oldani (Alpecin-Deceuninck) et Davide Ballerini (Soudal – Quick Step). Et se montrant le plus costaud au sprint, la victoire a été décrochée de peu par rapport à Derek Gee terminant pour la troisième fois au deuxième rang depuis le départ de la 106e édition.

Autre coureur à vivre un grand moment de sa carrière, c’est Bruno Armirail. Prenant l’échappée du jour, qui a fini avec une vingtaine de minutes d’avance sur le peloton, le coureur de Groupama – FDJ s’est emparé du maillot rose. C’est le premier Français depuis 1999 et Laurent Jalabert à l’endosser. Et dispose désormais d’1 minute 41 secondes de marge par rapport à Geraint Thomas.

Classement de l’étape – Top 10

1 – DENZ Nico (BORA – hansgrohe) les 194 km en 4:37:30 (42 km/h)
2 – GEE Derek (Israel – Premier Tech) m.t
3 – BETTIOL Alberto (EF Education-EasyPost) m.t
4 – REX Laurenz (Intermarché – Circus – Wanty) + 0:01
5 – BALLERINI Davide (Soudal – Quick Step) m.
6 – SKUJIŅŠ Toms (Trek – Segafredo) + 0:04
7 – MAYRHOFER Marius (Team DSM) + 0:10
8 – OLDANI Stefano (Alpecin-Deceuninck) + 0:20
9 – PASQUALON Andrea (Bahrain – Victorious) + 0:50
10 – MAESTRI Mirco (EOLO-Kometa) m.t

Lire aussi : Le classement complet de l’étape

Classement général – Top 10

1 – ARMIRAIL Bruno (Groupama – FDJ) en 56:17:01
2 – THOMAS Geraint (INEOS Grenadiers) + 1:41
3 – ROGLIČ Primož (Jumbo-Visma) + 1:43
4 – ALMEIDA João (UAE Team Emirates) + 2:03
5 – LEKNESSUND Andreas (Team DSM) + 2:23
6 – CARUSO Damiano (Bahrain – Victorious) + 3:09
7 – KÄMNA Lennard (BORA – hansgrohe) + 3:33
8 – ARENSMAN Thymen (INEOS Grenadiers) + 4:26
9 – DE PLUS Laurens (INEOS Grenadiers) + 4:49
10 – PINOT Thibaut (Groupama – FDJ) + 4:54

Lire aussi : Le classement général complet

3 Commentaires

  1. Belle récompense pour un « grégario » qui s’est toujours mis au service d’un leader avec beaucoup d’abnégation . Parti je suppose pour faire des points au grimpeur du jour en protégeant la maillot de Pinot il a bénéficié du laxisme d’un peloton où les favoris ont montré une fois de plus qu’ils misent sur la dernière semaine qui s’annonce compliquée avec des organismes affaiblis par une météo pourrie . Est ce que la Groupama qui hérite de ce maillot va pouvoir le défendre ? si les scénarios se répètent on peut penser que l’étape de demain va accoucher d’une échappée précoce , il suffira à la Groupama de « filtrer  » ceux qui ont des velléités offensives pour qu’ Armirail garde le maillot jusqu’à mardi . Après les gros vont s’expliquer et la c’est une autre histoire qui va s’écrire …

  2. Le mérite de cette course d’endurance qu’est le giro, et particulièrement de cette étape, serait de mettre parfois en valeur des coureurs plus ou moins de l’ombre, davantage habitués aux basses besognes qu’à la lumière de l’actualité… Seconde victoire pour N. Denz, ça commence à bien faire… et maillot rose pour B. Armirail, lequel avait quand même réussi un formidable chrono, une performance quelque peu passée aux inaperçues, comme l’est trop souvent le travail de titan que ce coureur peut si souvent effectuer pour ses différents « leaders », Gaudu ou Pinot en particulier…

  3. Belle journée pour le cycliste Français, Madiot a sabré le Champagne . Armirail maillot rose qui aurait cru , mais il mérite cette tunique . Il peut le garder quelques jours et un tel maillot vous donne des ailes . Alors rêvons un peu .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.