Omar Fraile (Astana) s’adjuge la 1re étape du Tour de Romandie

1
738
Omar Fraile remporte 1re étape Tour de Romandie 2018
Omar Fraile s'est adjugé au sprint la première étape du Tour de Romandie. - Photo : Capture d'écran La Chaîne L’Équipe.

Dans une fin de course complètement folle où chacun a tenté de sortir, c’est finalement Omar Fraile (Astana) qui s’est imposé au sprint sur la 1re étape du Tour de Romandie. L’Espagnol a devancé Sonny Colbrelli (Bahrain Merida) et Rui Costa (UAE-Team Emirates) pour s’adjuger sa deuxième victoire de la saison. Primoz Roglic (LottoNL-Jumbo) est le nouveau leader du classement général.

Omar Fraile plus fort sur la première étape du Tour de Romandie

C’était un peu fou. Les derniers kilomètres de la première étape du Tour de Romandie ont été riche en mouvements ce mercredi. Avant tout ce remous, une échappée a bien failli aller au bout. Dès le départ réel donné, cinq coureurs ont vite accéléré pour prendre de l’avance sur le peloton. Rémy Mertz (Lotto Soudal), Alexis Gougeard (AG2R-La Mondiale), William Clarke (EF Education First-Drapac), Antoine Duchesne (Groupama-FDJ) et Marco Minnaard (Wanty-Groupe Gobert) ont vite creusé l’écart. À 59 kilomètres de l’arrivée, les fuyards ont compté jusqu’à 6 minutes d’avance sur un peloton qui semblait ne pas vraiment s’inquiéter. Mais c’est à ce moment que les équipes de sprinteurs ont décidé de passer la deuxième. Quick-Step Floors ou encore Bahrain Merida ont roulé à l’avant pour essayer d’accélérer le rythme. Et cela a payé. Au bout de 30 kilomètres, les échappés n’avaient plus que 3’29 d’avance. Sous pression, les cinq hommes de tête ont quand même continué à bien s’entendre jusqu’à l’attaque d’Alexis Gougeard. Le Français avait de bonnes jambes et dans la dernière ascension du jour, il a décidé de mettre un petit coup de boost afin de partir seul. Mais Marco Minnaard a réussi à rester dans sa roue. Le duo n’a cependant pas creusé d’écart ne comptant pas plus qu’une minute d’avance.

C’est à ce moment que le peloton s’est mis à bouger. d’abord sous l’impulsion des Astana, puis des UAE-Team Emirates. Les attaques se sont succédées avec Dan Martin ou encore Emanuel Buchmann, mais sans faire de différences. Dans l’ultime descente, Alexis Gougeard s’est retrouvé seul en tête avec une dizaine de secondes comme matelas. Malheureusement pour le Français, la fatigue a dû le rattraper et il a vite vu le peloton lui revenir dessus. Un Tricolore repris, peut en cacher un autre qui attaque. David Gaudu, a tenté sa chance à 1,5 kilomètres de l’arrivée. Bien lancé, sa tentative pouvait fonctionner, mais le train derrière lui ne l’entendait pas de cette oreille et le jeune coureur s’est fait reprendre à 350 mètres du but. Groupé, le peloton s’est joué la gagne. Omar Fraile et Sonny Colbrelli ont vite pris les devants. Et dans le final légèrement grimpant, c’est l’Espagnol d’Astana qui a eu le dernier mot. C’est sa seconde victoire de la saison après son succès sur la 5e étape du Tour du Pays Basque. Au classement général, Primoz Roglic profite du mauvais résultat de Michael Matthews ce mercredi pour s’emparer du maillot jaune de leader de ce Tour de Romandie 2018.

Classement de la 1re étape du Tour de Romandie 2018 – Top 10

1. Omar Fraile Astana 4h03’42
2. Sonny Colbrelli Bahrain Merida m.t.
3. Rui Costa UAE-Team Emirates m.t.
4. Rudy Molard Groupama-FDJ m.t.
5. Gorka Izagirre Bahrain Merida m.t.
6. Egan Bernal Sky m.t.
7. Pierre Latour AG2R-La Mondiale m.t.
8. Xandro Meurisse Wanty-Groupe Gobert m.t.
9. Merhawi Kudus Dimension Data m.t.
10. Eros Capecchi Quick-Step Floors m.t.

Classement général du Tour de Romandie 2018 après la 1re étape – Top 10

1. Primoz Roglic LottoNL-Jumbo 4h09’16
2. Rohan Dennis BMC m.t.
3. Geraint Thomas Sky à 4 secondes
4. Diego Rosa Sky à 5 secondes
5. Pierre Latour AG2R-La Mondiale à 5 secondes
6. Gorka Izagirre Bahrain Merida à 8 secondes
7. Egan Bernal Sky à 10 secondes
8. Jonathan Castroviejo Sky m.t.
9. Pierre Rolland EF Education First – Drapac m.t.
10. Richie Porte BMC à 13 secondes

1 COMMENTAIRE

  1. Fraire était jusque-là considéré comme baroudeur ou grimpeur, et le voici sprinteur ! C’est à en défrailer la chronique ! Car se fraire Colibrelli à l’arrivée en lui clouant le bec de cette façon, il fallait le fraire ! C’est un costaud, pas fraile du tout, mais de là le confondre avec Oscar Freire, il y a une marge … Ah oui alors… Oscar Freire, un cycliste et un sprinter au style si particulier, un grand champion du vélo en Espagne…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.