Omloop Het Nieuwsblad 2023 : Parcours et favoris

1
2315
Omloop Het Nieuwsblad 2023 parcours et favoris
Les 100 derniers kilomètres du parcours du Omloop Het Newsblad sont ponctués d'un très grand nombre de difficultés. Photo : @OHN

Découvrez le parcours complet et détaillé du Omloop Het Nieuwsblad 2023 ainsi que les favoris. L’épreuve Belge, connue autrefois sous le nom du « Het Volk » est une course de monts et pavés UCI classée World Tour disputée samedi 25 février. Au programme, les coureurs engagés vont avoir quelques 207,3 kilomètres à parcourir et une vingtaine de difficultés à franchir pour tenter de succéder au palmarès de l’épreuve à Wout van Aert, absent et qui ne reprendra sur route qu’à l’occasion des Strade Bianche.

12 Monts et 13 secteurs pavés

12 monts et 13 secteurs pavés, c’est ce par quoi il faudra en passer pour arriver au terme du Omloop Het Nieuwsblad 2023. Principalement, les difficultés sont concentrées dans les 100 derniers kilomètres de course avec pas moins de 15 difficultés à franchir. Pour rappel, certaines difficultés sont à la fois des monts et des pavés à l’image du Katteberg, Molenberg, Mur de Grammont ou encore le Bosberg.

Les 13 secteurs pavés : Haaghoek, Lange Munte, Katteberg, Holleweg, Haaghoek, Paddestraat, Holleweg, Kerkgate, Jagerij, Molenberg, Haaghoek Mur de Grammont et le Bosberg

Lire aussi : La liste des coureurs engagés et abandons du Omloop Het Nieuwsblad 2023

Les 12 Monts : Leberg (1km à 3,9%), Katteberg (0,9km à 4%), Leberg (1km à 3,9%), Hostellerie (1,2km à 4,4%), Valkenberg (0,5km à 8%), Wolvenberg (0,6km à 6,8%), Molenberg (0,5km à 6,6%), Leberg (1km à 3,9%), Berendries (0,9km à 6,8%,) Vossenhol-Elverenberg (1,4km à 3,6%), Mur de Grammont (1,2km à 7%) et le Bosberg (0,8km 6,5%)

Les principaux favoris

*** Alexander Kristoff
** Arnaud De Lie, Jasper Philipsen
* Steafn Kung, Christophe Laporte, Tom Pidcock, Matteo Trentin, Matej Mohoric, Benoit Cosnefroy

Le profil du parcours

Profil du Omloop Het Nieuwsblad 2023

Lire aussi : Toute l’actualité du cyclisme sur route 2023

1 COMMENTAIRE

  1. Changement d’époque, il y a quelques années encore, cette course belge qui nous paraissait bien lointaine lançait la saison et annonçait les premières épreuves de fin d’hiver et du printemps, autant pour les cyclistes professionnels que pour les amateurs… Car autrefois, pour les amateurs, arrivé le printemps, refleurissait la saison cycliste, et il y avait des courses partout !…
    Avec la mondialisation du cyclisme et le calendrier pro largement avancé, ce Het Nieuwsblad perd sans doute une part de son symbole, mais il reste, particulièrement pour ces cyclistes ou fans vivant des souvenirs, la course à ne pas manquer…
    Parmi les favoris, peut-on mettre des français ?…Bien sûr, car il faudra bien qu’un jour un français l’emporte !… Même si ce prix d’ouverture n’a jamais été une spécialité française : depuis 1945, année de la création de l’épreuve, deux français seulement ont réussi à se placer sur le podium, G. Duclos-Lassalle en 81 et F. Moncassin en 94. Parcourons la liste des engagés et retenons peut-être B. Cosnefroy, en effet, même si sa forme actuelle ne parait pas optimum, et bien sûr C. Laporte, pour sa reprise, attendu plus que jamais après ses résultats de l’an passé: cela débutait par Kuurne-Bruxelles-Kuurne où C. Laporte réalisait déjà une course assez vertigineuse, apparaissant alors sous un autre jour, avec ses nouvelles couleurs Jumbo, échappé en permanence à l’avant, et encore là pour sprinter et terminer 8é.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.