Pello Bilbao remporte la dernière étape en ligne
Pello Bilbao vainqueur une 2e fois sur cette édition du Giro. Photo : @giroditalia
162 Partages
Pello Bilbao s’offre une deuxième victoire, Richard Carapaz proche du sacre
5 (100%) 1 vote[s]

Sur la 20e et avant-dernière étape du Tour d’Italie 2019, Pello Bilbao (Astana Pro Team) a réussi à avoir le dernier mot. Une sacrée performance alors que la bataille des favoris a bien eu lieu, et pour preuve, Mikel Landa (Team Movistar) s’est fait seulement battre au sprint. Giulio Ciccone (Trek-Segafredo) porteur du maillot de la montagne a terminé juste derrière à la troisième place. De son côté, Richard Carapaz (Team Movistar) a été une nouvelle fois solide et est quasiment assuré de la victoire finale dans cette 102e édition devant un certain Vincenzo Nibali (Bahrain Merida).

Dans la dernière étape en ligne du Giro 2019, les grimpeurs ont livré une sacrée bataille. Visant la victoire d’étape, le classement général, voire les deux, ils ont absolument rien gardé sous la pédale. Dans un rythme plus ou moins effréné tout au long de la journée, Pello Bilbao est celui qui est arrivé à franchir la ligne d’arrivée en première position. Pour y parvenir, l’Espagnol n’a pas été avare de ses efforts. D’abord membre de l’échappée, il a vu ensuite dans le final revenir quelques favoris mais a su prendre le dessus dans les derniers mètres au sprint.

C’est pour le coureur d’Astana sa deuxième victoire personnelle dans cette édition et la troisième pour son équipe qui avait brillé aussi par le biais de Dario Cataldo. Pourtant, tout n’a pas été rose pour la formation kazakhe dans cette journée. Son leader Miguel Angel Lopez a perdu plus de temps que prévu, surtout dû à une chute provoquée par un spectateur. Le Colombien a d’ailleurs réagi en frappant sur ce dernier. Distancé à cause de ce malheureux fait de course, il n’est jamais parvenu à faire la jonction. Terminer dans le top 5 ne sera pas possible pour lui. Forcément une déception pour lui après deux podiums l’an dernier au Giro et à la Vuelta (3e), mais sera quand même maillot blanc, leader du classement des jeunes.

Richard Carapaz, une victoire finale toute proche

Chez les favoris, la bagarre s’est engagée dès le Passo Manghen. C’est justement Lopez qui a déclenché les hostilités, et juste Carapaz et Landa ont pu le suivre. Nibali ou Roglic notamment ont pas pu suivre. Mais la tendance ne sera pas similaire en direction de l’arrivée. Particulièrement pour Nibali qui s’est refait la cerise et a été accompagné dans la dernière ascension par le duo de Movistar : Landa et Carapaz.

Ces trois coureurs, malgré le fait d’avoir été battus par Bilbao, ont été les principaux bénéficiaires au général. Mais assurément la plus belle des affaires est réalisée par Carapaz. L’Equatorien a quasiment le Giro en poche. Avec presque deux minutes d’avance sur Nibali, il faudrait un incroyable retournement de situation pour ne pas voir le coureur de Movistar sur la plus haute marche du podium.

162 Partages
Maxime BOUHIER
25 ans - Diplômé école de journalisme de Nice option sport - rédacteur TodayCycling. Passionné par l'information en général, dont le sport. Aime le cyclisme, foot, tennis, sports mécas, sports d'hiver,... Mes passions : cyclisme et course à pied (4 marathons).

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.