Tour Down Under 2019 videos étape 3
Peter Sagan vainqueur d'un boyau sous le soleil australien. Capture d'écran Tour Down Under
461 Partages
Peter Sagan décroche son premier succès de l’année
4.8 (96.67%) 6 vote[s]

Pour le compte de la troisième étape du Tour Down Under, Peter Sagan (Bora – Hansgrohe) est parvenu à s’imposer en réglant au sprint un peloton fort quasiment d’une quarantaine d’unités. Luis Leon Sanchez (Team Astana) battu de justesse et Daryl Impey (Mitchelton – Scott) ont complété le podium du jour. Au classement général, Patrick Bevin (Team CCC) vainqueur la veille et cinquième aujourd’hui reste en haut de la hiérarchie.

Peter Sagan vainqueur d’étape au Tour Down Under

Peter Sagan aime décidément l’arrivée à Uraidla. Déjà vainqueur au même endroit lors de la précédente édition du Tour Down Under, le Slovaque a réédité cette performance, qui lui permet au passage de connaître une première victoire en 2019. Mais ce fut loin d’être facile, car son dauphin Luis Leon Sanchez lui aura donné beaucoup de fil à retordre. Cela s’est même joué de très peu entre les deux hommes sur la ligne d’arrivée, mais avec le dernier mot qui est revenu au coureur de Bora-Hansgrohe.

En tout, ils ont été trente-sept coureurs à finir cette étape dans le même temps. Preuve que comme prévu le circuit final composé de six tours a fait des dégâts et user pas mal les organismes en plus de la forte chaleur qui sévit actuellement en Australie. Autant d’obstacles qui ont pourtant incité quelques coureurs à sortir du peloton en début de journée dont Elia Viviani (Deceuninck – Quick Step). Mais à l’image de l’Italien qui s’est relevé par la suite, aucun des six autres coureurs est arrivé à aller au bout de son entreprise. Alberto Bettiol (EF Education First) a été le dernier repris à un peu plus de dix kilomètres du but.

Déjà à ce moment, le peloton avait perdu un grand nombre d’unités et roulait à un rythme assez important, ce qui n’a pas empêché Kenny Elissonde (Team Sky) de tenter de fausser compagnie au reste de la meute. Finalement, son attaque à 3 kilomètres du terme dans une dernière bosse ne va pas aller bien loin. Et c’était alors acté que tout se jouerait dans un sprint en comité réduit. Le peloton lancé à vive allure a été mené par Daryl Impey, qui s’est fait ensuite débordé par deux autres coureurs, Peter Sagan et Luis Leon Sanchez. C’est au jeté de vélo que le Slovaque a eu définitivement raison de l’Espagnol. A noter que leur opération est bonne voire excellente au général car derrière Patrick Bevin, Sagan n’est plus qu’à une petite seconde tandis que Sanchez complète le podium provisoire à neuf secondes.

461 Partages
Maxime BOUHIER
26 ans - rédacteur TodayCycling.

2 commentaires

  1. Toujours là le « Triple Arc en Ciel », et ça fait drôlement plaisir !….

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.