Pierre Luc Périchon change d'équipe
Pierre Luc Périchon s'engage avec Cofidis pour les saisons 2019 et 2020. Photo : @Fortuneo_Samsic
209 Partages

Présent dans l’échappée, Pierre-Luc Périchon aura su résister jusqu’au bout au retour du peloton pour s’adjuger la Polynormande. Le Français a terminé cette manche de la Coupe de France devant un autre rescapé Pierre Gouault (Roubaix-Lille Métropole), qui doit se contenter de la deuxième place. Lorenzo Manzin (Vital Concept Cycling Club) a fini à la troisième place.

Une deuxième manche de Coupe de France au palmarès de Pierre-Luc Périchon

Une victoire qui fait du bien ! Comptant seulement un succès cette saison avec Maxime Bouet sur le Tour de Savoie Mont Blanc, Fortuneo-Samsic vient d’améliorer son compteur. Pour la première fois de l’année, elle a surtout réussi à se distinguer dans une course classe 1 grâce à Pierre-Luc Périchon. Le coureur expérimenté de 31 ans qui aura passé l’intégralité de la journée à l’avant a été récompensé de ses efforts pour aller remporter la 39e édition de la Polynormande.

Cette course qui fait partie du calendrier de la Coupe de France a livré un scénario assez similaire à celui de l’an passé. Pour la deuxième année consécutive, un membre d’une échappée a eu le dernier mot. A l’image d’Alexis Gougeard (AG2R La Mondiale) le précédent lauréat, Pierre-Luc Périchon a réussi à jouer un mauvais tour aux coureurs restés au chaud dans le peloton. Le coureur de Fortuneo-Samsic est allé au bout de son effort sans se faire reprendre. C’est évidemment une consécration pour le Français pas habitué à gagner. D’ailleurs, son dernier et seul succès remontait déjà à Paris-Camembert 2012, une autre manche de la Coupe de France.

A noter qu’un autre coureur aura fait preuve d’une belle résistance, car Pierre Gouault s’est emparé de la deuxième place et seulement battu dans le final par Périchon. Son meilleur résultat obtenu à ce jour chez les professionnels à égalité avec le Grand Prix d’Isbergues – Pas de Calais. Derrière ce duo, Lorenzo Manzin a complété le podium en devançant Hugo Hofstetter (Cofidis) 4e mais qui réalise une excellente opération au général de la Coupe de France. Déjà leader de ce classement avant cette onzième manche, l’Alsacien a accentué encore un peu plus son avance au terme de la Polynormande. Le douzième rendez-vous, le GP de Fourmies, se tiendra le 2 septembre.

209 Partages
Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

1 commentaire

  1. Bravo à P.L. Périchon, cet inlassable attaquant, si souvent à l’avant dans les courses. Privé de tour de France en raison de la politique assez illuminée du « Tout Barguil », le voici qui apporte une belle victoire à son équipe… Elle pourra s’ajouter à celles de la nouvelle recrue Greipel et favoriser la sélection de son équipe pour le tour 2019… Un tour avec au départ… le gorille de Rostock et, espérons-le pour lui, Pierre Luc Périchon…

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.