Flèche Wallonne 2019 un nouveau tracé
Quelques modifications sur la Flèche Wallonne 2019. Photo : PRESSE SPORTS / Flèche Wallonne

Ce mardi 22 janvier a été l’occasion de dévoiler le parcours de la Flèche Wallonne 2019. Celui-ci a réservé quelques surprises. Parmi elles, le changement du lieu de départ, qui sera donné cette fois-ci d’Ans où se fait généralement l’arrivée de Liège-Bastogne-Liège. Et puis, un tracé qui va être encore durci et comportant au total 11 côtes sur les 195,5 kilomètres à effectuer.

Nouveau look pour la Flèche Wallonne 2019

En avril prochain, le parcours emprunté sur la Flèche Wallonne 2019 ne sera pas exactement le même en comparaison du dernier passage. D’abord, premier changement d’importance, le départ sera effectué d’Ans, connu pour accueillir traditionnellement l’arrivée d’une autre grande classique Liège-Bastogne-Liège. Mais ce sera plus le cas à partir de cette année, la faute aussi à un parcours modifié. Du coup, en partant de cette commune, les premiers dizaines de kilomètres de l’épreuve change forcément.

Plus de la première moitié de la course ne sera pas d’une grande difficulté avec seulement deux côtes à franchir. Leurs sommets situés au km 47 et 58 n’auront pas une grande incidence sur la suite des événements, sachant que cette Flèche Wallonne comportera 195,5 kilomètres au total. C’est en entrant dans le circuit final que les choses sérieuses auront véritablement lieu. Les 75 derniers kilomètres s’annoncent terribles avec la côte d’Ereffe, de Cherave et bien sûr le Mur de Huy en juge de paix. Mais pour encore augmenter la difficulté, il faudra passer chacune de ces difficultés à trois reprises. C’est encore pire qu’en 2018 où il fallait déjà le faire pour le Mur de Huy, mais pas pour les deux côtes.

C’est à une sélection naturelle par l’arrière à laquelle il faudra s’attendre dans un premier temps. L’enchaînement des montées et les pourcentages feront le reste du travail avant que les plus forts ne s’expliquent qu’en toute fin de course. Peut-être dans la côte de Cherave, proche de l’arrivée, mais plus vraisemblablement dans le Mur de Huy où il faudra être au top de sa forme physique pour espérer lutter pour la victoire. Une chose qu’avait réussi Julian Alaphilippe à faire en 2018, battant notamment le recordman de l’épreuve Alejandro Valverde, quintuple lauréat (2006, 2014, 2015, 2016, 2017).

A noter aussi que l’édition féminine s’annonce aussi très corsée avec un parcours pour le moins exigeant. 118,5 kilomètres seront à parcourir pour l’ensemble des engagées avec le Mur de Huy évidemment comme arrivée. Celle qui maîtrise à merveille cette course, Anna van der Breggen tentera d’y obtenir une cinquième victoire.

Maxime BOUHIER
26 ans - rédacteur TodayCycling.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.