Profil de la 12e étape du Giro 2021
Douzième étape du Giro 2021 : Siena - Bagno di Romagna (212 km).
0 Partages

Une journée idéale pour les grimpeurs baroudeurs ? Au vu du profil de la douzième étape du Giro 2021, ils ont en tout cas une belle occasion à saisir. Il y aura 212 kilomètres à parcourir en partant de Siena pour rejoindre Bagno di Romagana, avec quatre ascensions répertoriées. Un menu copieux attend donc les coureurs, ce qui pourrait aussi donner des idées à ceux qui luttent dans les premières positions du classement général du Tour d’Italie.

Une journée de moyenne montagne

Après en avoir terminé d’une étape version Strade Bianche, les coureurs de ce Giro 2021 ne vont pas pouvoir relâché la pression avec une journée autour de 3 500 mètres de dénivelé. C’est en plus l’une des trois étapes les plus longues de cette 104e édition avec 212 kilomètres programmés.

Dès les premiers kilomètres, le terrain sera vallonné avec notamment deux montées de 5 km à un peu plus de 4% de moyenne. De quoi déjà le ton pour la suite de la journée. C’est après plus de 75 kilomètres qu’il sera temps d’aborder la première difficulté répertoriée, le Monte Morello (7,7 km à 6,3%). Son influence sur le déroulement de la course ne risque pas d’être importante vu son emplacement dans le parcours. Mais pourrait user en fonction du rythme imprimé.

La deuxième partie de course sera bien plus compliquée encore que la première. Dans les 95 derniers kilomètres, il va y avoir trois ascensions comptant pour le classement de la montagne. A commencer par le Passo della Consuma (17,1 km à 5,7%) puis le Passo della Calla (16,2 km à 5,3%) sera à franchir quasiment dans la foulée. Une fois cet enchaînement terminée, il restera tout juste moins de 50 kilomètres. Ceux-ci comprendront une dernière ascension dont l’approche se fait principalement sur une portion descendante, le Passo del Carnaio fera exactement 10,8 km à 5% de moyenne. Cette montée en trois paliers aura surtout un passage de 1,6 km à 7,2% et un autre de 3;3 km à 8,9%. Quand le sommet sera franchi, il n’y aura plus qu’une dizaine de kilomètres à parcourir, et plus la moindre portion montante à signaler. De quoi inciter les meilleurs coureurs du général à passer à l’attaque et se livrer à une explication ?

Suivre la douzième étape du Giro en direct

La 12e étape du Tour d’Italie sera à suivre ce jeudi 20 mai en direct et en intégralité sur Eurosport Player. A partir de 11h15, Guillaume di Grazia, Jacky Durand, et David Moncoutie seront aux commentaires pour vous faire vivre cette journée de course.

Les favoris de la 12e étape – #Giro104

*** Gino Mäder, George Bennett, Bauke Mollema
** Rudy Molard, Gorka Izagirre, Ruben Guerreiro, Egan Bernal
* Chris Hamilton, Jan Hirt, Sébastien Reichenbach, Mikel Nieve, Koen Bouwman, Aleksandr Vlasov, Hugh Carthy

La liste complète des engagés

0 Partages
Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

4 commentaires

  1. Le Maya rosa est un cas ! Ce Colombien pré civilisé est dans une forme Nibalienne version TDF 2014. N’oublions pas sa prestation très honorable sur les dernières Strade Bianchi écrasées par un Van Der Poel au sommet de sa forme.
    Egan est un coureur complet et adroit. Il est cependant plaisant de croire en un éventuel suspens, car il ne se ménage pas et pourra lui aussi connaître un jour sans….

  2. A partir de maintenant (sauf l’étape de demain) ça ne va plus « débrancher », toujours en prise. De plus en plus dure, jusqu’à un paroxysme.
    Maintenant c’est le GIRO, ici les surprises sont quotidiennes, les échappées vont au bout. La vérité d’hier, n’est pas celle du jour, est encore moins celle de demain.

  3. Et si les favoris qui ont perdus beaucoup de temps hier, profitaient d’aujourd’hui se replacer ?

  4. Belle et longue étape avec des cols assez peu pentus mais trés longs… La course traverse les Apennins, c’est pas facile, comme la course : Apennins, un p et deux n, et même trois si on compte la fin… Le col de fin d’étape est d’ailleurs un peu plus court mais parfois plus raide… Dans le Passo del Carnaio, ce dernier col prés de l’arrivée, le site du giro indique un passage de 3km, entre le km 4 et le km 7, à 9,5% de moyenne… ça ne correspond pas à ce qui est indiqué dans l’article ci-dessus…Vértité, où es-tu ?… En tous cas, le giro poursuit sa route vers sa décision finale au nord et le travail de sape sur les organismes poursuit son cours…

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.