Giro 2019 étape 17
Le profil de la dix-septième étape du Giro 2019.
131 Partages

Mercredi 29 mai aura lieu l’étape 17 du Giro 2019 avec une nouvelle arrivée au sommet et prévue cette fois-ci à Antholz Anterselva après avoir fait 180 kilomètres depuis Commezzadura. Entre temps, quatre difficultés au total seront à franchir, ce qui épuisera forcément un peu plus les organismes déjà bien empruntés.

A LIRE AUSSI : Tout savoir du parcours de l’édition 2019

Tout savoir de l’étape 17 du Giro 2019

Usante, mais pas forcément la plus difficile de toutes. La dix-septième étape ne manquera pas d’intérêts, car elle pourrait offrir différents scénarios en raison d’un tracé difficile. La victoire reste envisageable au-delà que des simples coureurs visant le classement général, mais avoir des qualités sera indispensable. Déjà pour se porter à l’avant de la course, la première ascension de la journée, le Passo della Mendola aura une certaine importance.

Puis, suivra une assez longue transition pour rejoindre la montée de Naz-Natz et celle de Trento/Terenten qui interviendra à peine plus tard. Une fois ces deux différentes difficultés franchies, il sera alors temps de se projeter vers l’arrivée jugée à Antholz/Anterselva où rien ne va être épargné aux coureurs avec encore quelques pourcentages dans les derniers kilomètres.

Les favoris à la victoire de l’étape 17 du Giro 2019

De bons grimpeurs, mais distancés au général peuvent tout à fait prétendre espérer à la victoire. Pour cela, il faudra prendre l’échappée et ainsi anticiper une éventuelle bataille entre favoris. Ainsi, Thomas de Gendt (Lotto Soudal), Mikel Nieve (Mitchelton-Scott) et Valentin Madouas (Groupama-FDJ) sont des coureurs qui pourraient être en mesure d’atteindre un tel objectif. Autrement, si quelqu’un qui vise le général venait à s’imposer, il faudra penser notamment à Vincenzo Nibali (Bahrain Merida), Richard Carapaz (Team Movistar) ou encore Mkel Landa (Team Movistar).

131 Partages
Maxime BOUHIER
26 ans - rédacteur TodayCycling.

1 commentaire

  1. COUCOU BONJOUR MESSIEURS

    PARLEZ MOINS DU VELO OU DES VELOS
    ET PARLEZ NOUS DU PAYSAGE ITALIEN COMME CELA NOUS FAIT VOYAGER MEME A PLUS DE 70 ANS
    NOUS NE SOMMES PAS TOUS DES MORDUS A 100% DU VELO MAIS NOUS AIMONS QUAND MEME CE SPORT

    AMICALEMENT FRANCOISE ET LUC DE BASSE NORMANDIE

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.