Giro 2019 parcours dévoilé
Le parcours du Giro 2019.
Giro 2019 : le parcours complet de la 102e édition
4.2 (84%) 5 votes

Une semaine après le Tour de France, le parcours du Giro 2019 est désormais connu. La 102e édition fera au total 3 518,5 km et comportera notamment trois contre-la-montre individuel. A noter également qu’il n’y aura pas une seule étape de haute montagne dans la première moitié de ce Grand Tour avant d’avoir une très large part en deuxième et troisième semaine. La compétition débutera le 11 mai à Bologne et se terminera le 2 juin à Vérone.

Deux contre-la-montre, des étapes vallonnées, les sprinteurs à l’honneur : un programme riche dans la première partie de course

Pour sa 102e édition, le Giro va redonner la part belle à l’épreuve du contre-la-montre. Il y aura trois étapes de ce type en mai et juin prochain sur les routes italiennes. De plus, ce Grand Tour commencera et se terminera de cette manière. Mais entre Bologne le premier jour et Vérone le dernier jour, du chemin attend les coureurs.

Lors de la première semaine, et même un peu au-delà, les puncheurs et les sprinteurs auront clairement l’avantage. Assez inhabituel pour le Tour d’Italie, la première étape de haute montagne se tiendra seulement au 13e jour de course. Avant de très nombreuses étapes dépasseront les 200 kilomètres et mettront en valeur des coureurs qui ne risquent pas de jouer le classement général. Cependant, les favoris ne devront pas rater certains rendez-vous dont les deux chronos individuels qui ont lieu en ouverture lors de la prochaine édition et à Saint Marin le neuvième jour.

La haute montagne concentrée dans la deuxième partie de course

A partir de la 13e étape, le Giro entrera assurément dans une nouvelle dimension. En trois journées, le classement général pourrait subir de larges modifications. A Ceresole Reale et à Courmayeur, deux grandes arrivées au sommet attendront les coureurs. Puis l’étape entre Ivrea et Como aura de fortes similitudes avec le tracé du Tour de Lombardie.

Pour la dernière semaine, pas moins de quatre arrivées au sommet seront programmées. De quoi provoquer des différences au classement général. Lors de la 16e étape vers Ponte di Legno, le peloton devra passer par les mythiques Passo Gavia le Mortirolo. Les autres journées à Antholz Anterselva, San Martino di Castrozza et celle de Croce d’Aune – Monte Avena serviront à épuiser encore un peu plus les organismes. Jusqu’au dernier instant, le Giro pourra basculer dans des étapes montagneuses présentant un fort dénivelé. Et si les écarts seront encore restreints entre certains coureurs, le dernier jour, un contre-la-montre individuel de 15 km à Vérone pourrait permettre de modifier la hiérarchie.

Le programme complet du Giro 2019

Etape 1 : Bologne – San Luca (contre-la-montre individuel de 8,2 km)

Etape 2 : Bologne – Fucecchio (200 km)

Etape 3 : Vinci – Orbetello (219 km)

Etape 4 : Orbetello – Frascati (228 km)

Etape 5 : Frascati – Terracina (140 km)

Etape 6 : Cassino – San Giovanni Rotondo (233 km)

Etape 7 : Vasto – L’Aquila (180 km)

Etape 8 : Tortoreto Lido – Pesaro (235 km)

Etape 9 : Riccione – San Marino (contre-la-montre individuel de 34,7 km)

Etape 10 : Ravenna – Modena (147 km)

Etape 11 : Carrpi – Novi Ligure (206 km)

Etape 12 : Cuneo – Pinerolo (146 km)

Etape 13 : Pinerolo – Ceresole Reale (188 km)

Etape 14 : Saint-Vincent – Courmayeur (131 km)

Etape 15 : Ivrea – Como (237 km)

Etape 16 : Lovere – Ponte Di Legno (226 km)

Etape 17 : Commezzadura – Anterselva/Antholz (180 km)

Etape 18 : Valdaora/Olang – Santa Maria di Sala (220 km)

Etape 19 : Treviso – San Martino di Castrozza (151 km)

Etape 20 : Feltre – Croce d’Aune – Monte Avena (193 km)

Etape 21 : Verona – Verona (15,6 km)

Maxime BOUHIER
25 ans - Diplômé école de journalisme de Nice option sport - rédacteur TodayCycling. Passionné par l'information en général, dont le sport. Aime le cyclisme, foot, tennis, sports mécas, sports d'hiver,... Mes passions : cyclisme et course à pied (4 marathons).

1 commentaire

  1. Voici une belle boucle, mais elle oublie malgré tout le bas de la botte. Le nord est bien servi. C’est pas facile de se baisser pour voir le bas de la godasse et encore moins sous la semelle. Ils casseront pas dans les Pouilles pas plus qu’en Palabre. Inutile de se perdre en paroles, c’est malgré tout pas pire que ce tour de France partant de Belgique, y perdant le Nord et incapable de trouver un sens pour faire une boucle, pas plus une grande qu’une petite.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.