La 15e étape de la Vuelta 2021 largement dominée par Rafal Majka
Rafal Majka a survolé la 15e étape de toute sa classe. Photo : PhotoGomezSport / La Vuelta
0 Partages

Rien ne pouvait lui arriver sur cette 15e étape de la Vuelta 2021. Sur un profil montagneux long de 197,5 kilomètres entre Navalmoral de la Mata et El Barraco, Rafal Majka (UAE Team Emirates) a été intouchable. Sorti du peloton en costaud après une très longue bataille, le Polonais a effectué les 87 derniers kilomètres en solitaire. Largement battus, Steven Kruijswijk (Team Jumbo-Visma) et Christopher Hamilton (Team DSM) ont fini respectivement à près d’une minute trente secondes et à plus de deux minutes. Chez les mieux classés au général, seul Adam Yates (INEOS Grenadiers) a repris quelques secondes. Odd Christian Eiking (Intermarché – Wanty – Groupe Gobert) reste le leader.

Rafal Majka en démonstration

C’est une performance qui va marquer assurément cette Vuelta 2021 ! Rafal Majka a livré une prestation remarquable, il n’y a pas d’autres mots, sur la 15e étape qui comprenait quatre ascensions plus ou moins longues. Dans un premier temps, le Polonais avait déjà réussi l’exploit de s’échapper du peloton, ce qui n’a pas été une mince affaire. Puis, très loin de l’arrivée encore, à 87 kilomètres exactement, le coureur de la formation UAE Team Emirates s’est retrouvé seul en tête. Il va alors réussir à tenir jusqu’au bout. Et même, jamais un adversaire a pu l’inquiéter pour remettre éventuellemnt en cause son succès.

Avant l’exploit réalisé par Rafal Majka, la journée était déjà partie sur les chapeaux de roue. Il a fallu de très nombreux kilomètres pour voir une échappée se détacher. Ca a même duré plus de soixante-dix kilomètres, c’est dire l’intensité qu’il y a eu. Finalement, c’est ensuite trois coureurs qui ont réussi à s’extirper du peloton : Maxim van Gils (Lotto Soudal), Fabio Aru (Team Qhubeka NextHash) et donc Rafal Majka (UAE Team Emirates). Mais ce dernier ne va pas mettre beaucoup de temps à s’isoler alors qu’également un groupe conséquent de poursuivants s’était formé avec notamment Michael Storer (Team DSM), Geoffrey Bouchard (AG2R Citroën Team) et Steven Kruijswijk (Team Jumbo-Visma). Même le dernier cité, qui a lâché ensuite tous ses rivaux, ne parviendra pas à faire la jonction avec l’homme de tête. Au mieux, il se sera rapproché à 1 minute 30 secondes mais pas mieux.

Statu quo au général de la Vuelta 2021

C’est donc avec une marge importante que Majka a conclu son récital. Une victoire en solitaire, qui est sa deuxième sur les routes du Tour d’Espagne. Dans ce Grand Tour, son précédent succès remontait à 2017. D’ailleurs, il ne s’était plus imposé sur une quelconque course depuis cette période. Arrivés à environ trois minutes du Polonais, les principaux protagonistes du général ont fini groupé. Juste Adam Yates a récupéré quinze secondes. Du coup, les positions restent figées avant de débuter la troisième semaine qu’abordera Odd Christian Eiking en tant que leader.

Classement de la 15e étape – Vuelta 2021

1 – MAJKA Rafal – UAE TEAM EMIRATES – 4:51:36
2 – KRUIJSWIJK Steven – JUMBO-VISMA – +1:27
3 – HAMILTON Christopher – TEAM DSM – +2:19
4 – YATES Adam – INEOS GRENADIERS – +2:42
5 – CICCONE Giulio – TREK – SEGAFREDO – +2:57
6 – EIKING Odd Christian – INTERMARCHÉ – WANTY – GOBERT MATÉRIAUX – +2:57
7 – GROSSSCHARTNER Felix – BORA – HANSGROHE – +2:57
8 – KUSS Sepp – JUMBO-VISMA – +2:57
9 – DE LA CRUZ MELGAREJO David – UAE TEAM EMIRATES – +2:57
10 – MAS NICOLAU Enric – MOVISTAR TEAM – +2:57
11 – LOPEZ MORENO Miguel Angel – MOVISTAR TEAM – +2:57
12 – HAIG Jack – BAHRAIN VICTORIOUS – +2:57
13 – VLASOV Aleksandr – ASTANA – PREMIER TECH – +2:57
14 – ROGLIČ Primož – JUMBO-VISMA – +2:57
15 – BERNAL GOMEZ Egan Arley – INEOS GRENADIERS – +2:57
16 – MÄDER Gino – BAHRAIN VICTORIOUS – +2:57
17 – MARTIN Guillaume – COFIDIS – +2:57
18 – MEINTJES Louis – INTERMARCHÉ – WANTY – GOBERT MATÉRIAUX – +2:57
19 – OOMEN Sam – JUMBO-VISMA – +3:03
20 – ROCHAS Rémy – COFIDIS – +3:03

0 Partages
Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

1 commentaire

  1. R. Majka passe la ligne et pointe les doigts vers le ciel; il confiera ensuite qu’il désirait absolument cette victoire dédiée à son père disparu cette année. Fabio Aru l’accompagnait au départ de sa vertigineuse échappée, mais Fabio finit par craquer. R. Majka était trop fort pour lui et pour beaucoup d’ autres… Je ne pense pas que Fabio ait terminé totalement mort, toujours est-il que nous eûmes bien le sentiment que Fabio Aru vivait là l’une de ses dernières échappées avant sa retraite définitive, accompagné pour la circonstance de R. Majka, lequel était là non pour l’encenser mais plutôt comme pour lui administrer une dernière onction.
    L’étape nous permis donc de rattacher le présent au passé, un peu comme la veille R. Bardet rattachait son futur à son passé, selon la fabuleuse formule d’un commentateur d’Eurosport… D’autant plus que ce duel à distance Majka-Kruisjwijk nous permit de retrouver un autre acteur des tours de ces dix dernières années, S.Kruisjwijk, à l’allure à vélo toujours aussi caractéristique que remarquable, parfaitement néerlandaise. Après un début de saison assez modeste, le voici de retour à un niveau très appréciable.
    Nouvel abandon chez Inéos avec Narvaez… La course d’usure se double d’une course par élimination dans les formations en lutte avec Roglic, ce qui ne peut que favoriser le champion slovène.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.