podium julian alaphilippe étape 2 tour du pays basque 2018
Julian Alaphilippe toujours leader du Tour du Pays Basque 2018 après sa victoire sur la 2e étape. - Photo : Capture d'écran EITB.
208 Partages

Victorieux lors de la 1re étape, Julian Alaphilippe (Quick-Step Floors) a une nouvelle fois franchi la ligne d’arrivée en premier, ce mardi, sur la deuxième étape du Tour du Pays Basque. Le coureur français conserve ainsi le maillot jaune de leader, mais pas de quoi lui faire complètement changer d’avis. La victoire finale n’est toujours pas sa priorité.

Gagner le Tour du Pays Basque n’est toujours pas l’objectif de Julian Alaphilippe

Mais jusqu’où ira-t-il ? Julian Alaphilippe semble être sur un petit nuage sur ce Tour du Pays Basque 2018. Le leader de la Quick-Step Floors a enchaîné une deuxième victoire de suite en remportant la deuxième étape du Tour du Pays Basque ce mardi. Le Français a joué crânement sa chance dans les derniers kilomètres de la course accompagné par  trois autres coureurs. Plutôt facile, il n’a pas eu de mal à disposer de ses adversaires. Pourtant, il n’avait pas du tout étudié la fin du parcours comme il l’a confié au micro de nos confrères d’EITB.

« C’est fou vous savez. J’étais vraiment heureux avec ma victoire d’hier (lundi). Aujourd’hui (mardi) c’était un sentiment spécial d’avoir le maillot jaune. Mon équipe a réalisé un excellent travail pour me soutenir et pour protéger le maillot jaune toute la journée. Bien sûr dans le final c’était à mon tour de faire quelque chose J’étais bien mais je ne connaissais pas le final. Donc c’était compliqué de faire le bonne effort au bon moment. Mais à la fin, j’ai fait fait un bon sprint et je suis très content. » Réaction Julian Alaphilippe après la 2e étape du Tour du Pays Basque 2018

Même quand il ne connaît pas le final, Julian Alaphilippe est comme un poisson dans l’eau. Mais la question qui brûlerait les lèvres de n’importe qui, est de savoir si maintenant, avec ce deuxième succès, il jouera la victoire finale sur ce Tour du Pays Basque ? Car ce lundi, après la première étape, il n’en faisait pas son objectif. Ce mardi, le discours n’est pas vraiment différent, mais il est possible de sentir une petite pointe d’envie.

« Je ne vais pas spécialement modifier mon objectif. Je vais continuer de prendre ça jour après jour. C’est une course vraiment très dure. J’ai senti aujourd’hui (mardi) les efforts que j’avais produit hier (lundi). La partie la plus dure arrive, donc je veux juste en profiter et conserver le maillot jaune le plus longtemps possible. Ensuite nous verrons. » Réaction Julian Alaphilippe après la 2e étape du Tour du Pays Basque 2018

Cette deuxième victoire semble avoir ouvert un petit peu plus l’appétit du Français. Il faut dire aussi qu’il va être difficile pour lui de se cacher pour la suite de la compétition. En plus de cela, la Quick-Step Floors est une formation suffisamment solide pour le protéger jusqu’au bout. À moins que Julian Alaphilippe ne relâche ses efforts, mais ça, c’est vraiment difficile à croire de venant de lui.

208 Partages
Laurent DEVERNET
Laurent Devernet a effectué ses premiers pas en tant que rédacteur dans la presse magazine cycliste en 1994. Il est devenu rédacteur web en 2011. A rejoint le projet todaycycling.com en 2016. A couvert un très grand nombre de courses cyclistes professionnelles. A vu apparaître les Chavanel, Voeckler, Pineau... A vu Virenque en pleurs. A évoqué les aveux d'Armstrong, et les stupéfiantes excuses d'un bon nombre de coureurs .... Fou de vélo !

3 commentaires

  1. Compte tenu notamment du contre la montre, le favori pour le général, c’est Roglic… Si Quickstep lui met dans la tête de conserver ce maillot et le met, lui et son équipe, en première ligne sur cette troisième étape, ce ne sera que pain béni pour Roglic… Il est d’ailleurs curieux de voir autant de spontanéité, voire d’impréparation, dans le compte-rendu que J.Alaphilippe fait de cette étape, comme contredisant l’image d’une équipe que l’on dit exceptionnellement organisée, puisque gagnante tous azimuths, au nord comme au sud …
    Le général ne serait que cerise sur le gâteau basque… Mais avec ce délicieux gâteau à base de confiture de cerises, le mieux serait de ne point vouloir s’en goinfrer… Qu’il pense donc à se la refaire un peu la cerise ! Car vouloir s’envoyer ce gâteau en entier tourne souvent à la déconfiture… Le meilleur, avec des cerises , est à Bidaray, en France, entre Cambo et Saint jean Pied de Cochon, mais en général, la spécialité est assez bourrative, et il faudrait finir un Bayonne-Luchon pour pouvoir s’en ingurgiter l’entier… N’en faisons pas un fromage de brebis.. En corbeau que Julian Alaphilippe ait déjà deux belles parts dans la musette. Mais espérons que le jeune français, perché si haut sur ce petit nuage, ne se livre pas trop à en faire tomber le fromage…

  2. C’est vrai Roglic semble le mieux placé pour être le vainqueur final . Toutefois rien n’est fait à ce jour. On y verra plus clair jeudi soir . Les cartes risquent d être redistribuées . On peut penser que Roglic sera donc en jaune mais avec combien de secondes sur le deuxième . Et qui sera le deuxième et à combien de secondes ?
    Autre chose , le contre la montre est plat , mais s’agit il de longues lignes droites ou un parcours sinueux avec virages et relances ? Beaucoup de questions donc ….

  3. Ne boudons pas notre plaisir . L’objectif 1 d’Alaphilippe c’est d être au top pour les ardennaises et solutionner le problème Valverdé . Quant à Roglic son équipe n’est pas la meilleure pour affronter les montées Basque . Espérons qu’il soit attaqué par les autres leader , peut être la chance pour Alaphilippe de gagner le général .

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.