Sam Bennett : « J’avais de meilleures jambes que les autres »

0
361
Reaction Sam Bennet etape 12 Tour d'Italie 2018
Sam Bennett ne voulait pas laisser passer l'occasion de remporter une 2e victoire d'étape sur le Tour d'Italie 2018. - Photo : Giro d'Italia.

Sam Bennett (Bora-Hansgrohe) a passé une bonne journée malgré le mauvais temps ce jeudi en s’adjugeant l’étape 12 du Tour d’Italie 2018. L’Irlandais ne voulait pas passer à côté du sprint et a tout mis en œuvre avec son équipe pour y arriver. Avec ce 2e succès sur le Giro 2018, il se rapproche aussi d’Elia Viviani (Quick-Step Floors) au classement par points.

À lire : Le classement complet de la 12e étape du Tour d’Italie 2018

Sam Bennett voulait gagner l’étape 12 du Tour d’Italie 2018

La pluie ne l’a pas dérangé. Sam Bennett est allé chercher la victoire en costaud sur la 12e étape du Tour d’Italie 2018. L’Irlandais ne s’est pas fait piéger par le mauvais temps et a tout organisé avec sa formation Bora-Hansgrohe pour être bien placé à l’arrivée sur l’Autodromo Ferrari d’Imola comme il l’a confié en conférence de presse.

« Je suis remonté dans la montée parce que je voulais être sûr d’être à l’avant pour la descente en cas d’accident. Je ne voulais pas être loin et risquer de glisser. Les gars ont travaillé très dur toute la journée depuis le début, mais la priorité numéro un était le sprint. Je leur ai dit que je le ferais seul si nécessaire mais ça devait être un sprint. Je lancé mon sprint tôt parce qu’un écart avec Matej Mohoric et Carlos Betancur devait être comblé. Je ne savais pas que le final était si loin. Heureusement, j’avais de meilleures jambes que les autres. » Réaction Sam Bennett après l’étape 12 du Tour d’Italie 2018

Après ce succès, son deuxième sur ce Giro 2018, Sam Bennett a recollé à Elia Viviani en haut du classement par points. L’Italien a en effet connu une défaillance qui l’a empêché de jouer le sprint. Mais pour l’Irlandais, le maillot cyclamen n’est pas la priorité pour l’instant, il veut juste gagner des étapes.

« En ce moment, je cherche juste des victoires d’étapes. Si j’utilise de l’énergie pour les sprints intermédiaires et que je perds le sprint final, je ne me le pardonnerai pas. Mais plus tard dans le Giro, si l’occasion se présente, je répondrai à l’appel du maillot cyclamen. » Réaction Sam Bennett après l’étape 12 du Tour d’Italie 2018

Il va donc y avoir une lutte très serrée entre Sam Bennett et Elia Viviani jusqu’au bout de ce Tour d’Italie 2018. Les sprints seront très tendus entre les deux à n’en pas douter.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.