Simon Yates : « J’avais de bonnes jambes »

0
431
Simon Yates veut gagner le Giro 2019
Simon Yates retourne sur le Giro en 2019. - Photo : Giro d'Italia.

Grâce à sa victoire sur la 11e étape du Tour d’Italie 2018 ce mercredi, la journée a été parfaite pour Simon Yates (Mitchelton-Scott). Le maillot rose, qui a gagné des secondes précieuses au classement général, ne comptait cependant pas jouer la victoire, mais il est forcément content de ce succès.

À lire : Le classement complet de la 11e étape

Simon Yates sur un nuage en ce début de Tour d’Italie 2018

Tout lui réussit en ce moment. Simon Yates marche sur l’eau sur le Giro 2018 ou plutôt il vole au-dessus de la route. Vainqueur de la 11e étape du Tour d’Italie 2018, le Britannique s’est adjugé son deuxième succès après la 9e étape dimanche. Surtout, il en a profité pour creuser un peu plus l’écart avec ses principaux concurrents au classement général. Seul Tom Dumoulin (Sunweb) est à moins d’une minute du leader de Mitchelton-Scott. En tout cas, Simon Yates ne s’attendait pas à gagner ce mercredi comme il l’a expliqué en conférence de presse.

« J’ai attaqué juste pour gagner quelques secondes. Le plan au début était de ne pas viser la victoire d’étape. Normalement, il y a des gars plus rapides comme Tim Wellens et Enrico Battaglin et leurs équipes ont bien couru, mais nous sommes arrivés dans le final et Jack Haig a fait un travail fantastique. Il m’a conduit au point où on m’a demandé d’attaquer si nous étions dans cette situation. Je ne savais pas exactement qui me poursuivait, mais quand j’ai entendu à la radio que c’était Tom Dumoulin, j’espérais qu’il craquerait parce que j’étais à la limite. Peut-être que j’aurais dû attendre un peu plus pour faire mon mouvement afin de gagner un peu plus de temps, mais c’était le plan, j’avais de bonnes jambes, j’ai réussi à m’échapper et j’ai gagné donc je suis content de ça. » Réaction Simon Yates, étape 11 du Tour d’Italie 2018

Malgré sa position de leader, Simon Yates sait que le plus dur n’est pas encore arrivé. Le Britannique s’attend a une grosse bataille dans l’ascension finale du Monte Zoncolan samedi, mais c’est surtout le contre-la-montre de mardi prochain qui l’inquiète un peu plus.

« Pour les jours à venir, j’ai plus peur du contre-la-montre que du Monte Zoncolan. De plus, je n’espère pas de malchance comme nous l’avons vu hier (mardi) avec Esteban Chaves, juste un seul mauvais moment et la course est finie » Réaction Simon Yates, étape 11 Tour d’Italie 2018

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.