Remco Evenepoel très ambitieux pour son premier Giro à l'automne
Remco Evenepoel a été en stage avec son équipe dans les Flandres. Photo : Deceuninck - Quick Step / Wout Beel
0 Partages

Cette saison en passe de reprendre dans quelques semaines sera avant tout dirigé vers le Tour d’Italie concernant Remco Evenepoel. Bien que novice sur les Grands Tours, l’un des plus jeunes coureurs du peloton a dans le viseur le prestigieux maillot rose.

Remco Evenepoel a beau avoir que 20 ans, il n’a pas peur d’afficher ses ambitions. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elles sont immenses. A l’image du défi que se fixe le Belge pour cette saison. En 2020, un objectif le tient particulièrement à cœur : le Giro. Et c’est clair, aucune volonté d’y faire de la figuration mais de jouer directement les premiers rôles voire mieux encore. A la question « pouvez-vous gagner le Giro cette année ? » le coureur de Deceuninck-Quick Step n’y est pas allé par quatre chemins dans une vidéo visible sur le site du Het Nieuwsblad. « J’aimerais beaucoup et ma préparation est tournée vers un seul objectif : être bon sur le Giro. Avec un peu chance, je pourrai répondre ‘oui’ à cette question le 25 octobre. » C’est à cette date que s’achèvera la 103e édition du Tour d’Italie, qui aura commencé le 3 octobre.

Remco Evenepoel vers les sommets du Giro ?

Celui que l’on qualifie comme le surdoué et aussi le nouveau Merckx confirme des propos tenus récemment à la Gazzetta dello Sport. « Si je me sens bien, j’essaierai de me battre pour le maillot rose. Ça pourrait être pour quelques jours seulement ou jusqu’au dernier jour, ce qui serait plutôt bien. Peu importe ce qu’il arrivera, je pense que c’est possible » déclarait-il notamment au début du mois. Pour rappel, ce Giro sera sa première expérience dans un Grand Tour. D’où une certaine incertitude sur sa capacité à briller tout au long des trois semaines de course. Concernant la découverte d’un tel événement, ça n’avait pas empêché Tadej Pogacar membre de la même génération de rafler trois étapes sur la dernière Vuelta et fini troisième au classement final. Un exemple à suivre assurément.

Dans sa quête du maillot rose, Remco Evenepoel doit s’attendre à avoir de la concurrence. Et malgré la tenue du Tour de France quelques semaines plus tôt, elle sera redoutable. Il devra faire face notamment à Jakob Fuglsang (Astana Pro Team), au tenant du titre Richard Carapaz (Team INEOS) et à Vincenzo Nibali (Trek-Segafredo) qui seront autant de prétendants à la victoire finale. Une belle lutte en perspective. Evenepoel en ressortira-t-il vainqueur ?

0 Partages
Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

1 commentaire

  1. Certains jugeront ses propos de prétentieux.
    Mais c’est juste la marque des très grands.
    Et il veut en faire parti.
    Hâte de voir ce jeune loup aux dents longues en découdre !

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.