Remco Evenepoel ne fera pas le Tour de France 2020
Remco Evenepoel compte faire son premier Grand Tour en Italie ou en Espagne. Photo : Deceuninck - Quick-Step/Maximiliano Blanco/Getty Images

Avec des reports successifs causé par le coronavirus, la saison cycliste est forcément chamboulée actuellement. Remco Evenepoel, qui devait participer initialement au Giro (9 – 31 mai) est désormais dans l’attente comme tous les autres coureurs. Cependant, une chose est sûre, cette année le Tour de France ne fera pas partie de son programme même s’il a lieu.

Le Tour de France, pas la priorité de Remco Evenepoel

Remco Evenepoel fait une croix sur le Tour de France pour cette année. Quoi qu’il arrive concernant la prochaine Grande Boucle, qui peut autant se dérouler aux dates prévues (27 juin – 19 juillet) soit être reporté ou annulé voire se disputer à huis clos, Remco Evenepoel n’effectuera pas le déplacement. A l’occasion d’une conférence téléphonique, l’un des prodiges du cyclisme mondial est revenu sur cette décision tout en évoquant une autre possibilité. « On dit souvent que le premier grand Tour d’un coureur ne devrait pas être le Tour de France, et nous allons respecter ce plan. Le Tour est la course la plus dure au monde. Si tout se remet bien ensuite dans le calendrier, le Tour d’Espagne pourrait être une solution, mais ce n’est pas encore décidé. »

Un premier Grand Tour en 2020 ?

Si le premier Grand Tour dans la carrière de Remco Evenepoel devait être le Giro en mai, cela pourrait donc être bien la Vuelta. Reste à voir comment sera articulé le nouveau calendrier au moment de la reprise, mais le coureur de Deceuninck – Quick Step ouvre clairement la porte. En sachant que la prochaine édition du Tour d’Espagne doit normalement débuter le 14 août depuis Utrecht aux Pays-Bas et s’achever trois semaines plus tard le 6 septembre à Madrid. Après avoir déjà effectué des performances notables pour son jeune âge (20 ans) sur ce début de saison en remportant à la suite le Tour de San Juan et le Tour d’Algarve, son comportement sur une épreuve de trois semaines est forcément très attendu. Si le lieu n’est pas encore complètement connu à cette date, le moment approche.

S’entraîner en attente de la reprise

Mais il faut faire encore preuve de patience car en ce moment toutes les courses sont stoppées. Résidant en Belgique, Evenepoel admet facilement qu’il préfère la situation dans laquelle il se trouve en comparaison d’autres pays européens. « Si cela devait être comme en France ou en Italie, je deviendrais fou. La vie deviendrait très dure » concède-t-il avant d’ajouter « Je comprends qu’ils puissent avoir du mal avec ça, mais nous sommes des athlètes, nous devons être en mesure de nous entraîner. Il serait bon de clarifier les règles mais j’espère une exception pour les coureurs professionnels. »

Vidéo de Cyclisme
Le début de saison de Remco Evenepoel

Maxime BOUHIER
26 ans - rédacteur TodayCycling.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.