Remco Evenepoel n'est pas encore au mieux physiquement
Remco Evenepoel doit attendre avant un retour à l'entraînement. Photo : Deceuninck - Quick Step/ Luc Claessen/Getty Images
0 Partages

Remco Evenepoel n’est pas remis complètement de sa chute subie au Tour de Lombardie. Le coureur de Deceuninck – Quick Step va encore devoir faire preuve de patience avant de retourner à l’entraînement.

En ce début d’année, il n’est pas encore question de remonter sur le vélo pour Remco Evenepoel. Depuis son abandon au Tour de Lombardie en août dernier dû à une sévère chute, le Belge est en période de convalescence et cela va continuer à durer. Au moins pour les trois prochaines, un retour à l’entraînement n’est pas envisagé.

En toute logique, Evenepoel devait reprendre ces jours-ci le vélo, mais finalement son état physique l’en empêche. Son manager Patrick Lefevere en a dit plus à la radio flamande Radio 1. « Nous espérions qu’il puisse reprendre le vélo demain (mardi) mais nous ne prendrons aucun risque et il faudra encore patienter probablement trois semaines. » En cause, sa fracture de l’os pelvien n’est pas suffisamment consolidée. « Il souffrait mais il ne le disait pas. Il pensait que cela faisait partie du processus de revalidation. Les examens réalisés à Herentals ont montré qu’il n’était pas rétabli à 100% » a t-il rajouté à Sporza.

Une saison perturbée pour Remco Evenepoel ?

Par conséquent, cette situation doit mener à prendre le moins de risque du côté de la formation Deceuninck Quick-Step et de Remco Evenepoel. Ce dernier va déjà avoir un retour à la compétition qui sera repoussé, mais se pose aussi la question de sa participation au prochain Giro. A cette occasion, il doit disputer pour la première fois un Grand Tour. Cela dit, c’est clairement en suspens à ce jour au vu de son état de santé. Avant même de penser au maillot rose, c’est au repos et à la récupération qui va falloir penser.

0 Partages
Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

2 commentaires

  1. Confirmation donc . Attention donc ce genre de douleurs sont récurrentes et même si elles semblent disparaître avec le temps reviennent périodiquement , hélas j’ai donné .

  2. Car il ne s’agit pas des aventures de Tintin; Tout au long de celles-ci, Tintin connait de trés nombreux pépins d’ordre physique, environ deux cent cinquante, mais jamais comparables à cet accident à vélo de R. Evenepoel : Souvent des fièvres passagères, des coups de matraques de la part d’ennemis, des piqûres d’insectes, y compris une morsure de Milou, son fidèle compagnon… Mais quasiment aucun séjour à l’hôpital, ou alors de trés courte durée…
    Cette convalescence quelque peu prolongée du jeune compatriote d’Hergé nous ramène à une certaine réalité, car il était en effet assez fabuleux de pouvoir revoir dès l’automne dernier R. Evenepoel sur un home-trainer, si peu de temps aprés sa chute… Le réel de telles blessures conviendrait de lui souhaiter, dans un premier temps, de le voir en capacité de retrouver la totalité de son intégrité physique ainsi que cet impressionnant potentiel affiché avant cette terrible chute sur le Tour de Lombardie… En la matière, se projeter dans le futur ou dans l’espace demeure essentiel, un peu comme Tintin dans « Objectif lune »… Mais lorsque cela demeure possible, il est difficile de brûler les étapes…

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.