Marc Hirschi n'expliquera pas son changement d'équipe
Le passage de Marc Hirschi du Team DSM vers UAE Team Emirates restera sans véritables explications. Photo : A.S.O./Gautier Demouveaux
0 Partages

A l’occasion d’une conférence de presse virtuelle de la formation UAE Team Emirates, Marc Hirschi n’a pas évoqué en détail son départ du Team DSM officialisé en début d’année. Et pour cause, un accord a été signé avec son ancien employeur pour ne rien évoquer à propos de ce transfert.

Un secret bien gardé. C’est ainsi que peut être décrit le changement d’équipe dont a fait l’objet Marc Hirschi en début d’année. Alors membre du Team DSM, son départ a été suivi peu de temps après par l’annonce de son arrivée chez UAE Team Emirates. Une nouvelle qui a été assez inattendue sur le coup, et qui visiblement va rester floue au niveau de ses circonstances exactes. Le coureur Suisse n’est pas en mesure de parler précisément de ce sujet.

Accord confidentiel entre Marc Hirschi et le Team DSM

Selon des propos rapportés par le Het Nieuwsblad, Hirschi a seulement confié qu’il ne pouvait rien dire à propos de son transfert. Il s’est mis d’accord avec le Team DSM pour que cela reste privé, et que la ou les raison(s) n’apparaisse(nt) jamais au grand jour. Pour rappel, le Suisse vainqueur d’étape lors du dernier Tour de France était encore sous contrat avec son ancienne équipe au moment où cet accord a été trouvé. Cela lui a permis du coup de se libérer, et de rejoindre UAE Team Emirates avec qui un contrat a été signé jusqu’en 2023 inclus.

A propos de cette première saison dans sa nouvelle équipe, les classiques ardennaises et le Tour de France constitueront deux moments charnières. Avant cela, il est prévu de faire sa rentrée lors de l’UAE Tour, puis d’enchaîner notamment avec Paris-Nice et Milan-San Remo. Au cœur du printemps, entre l’Amstel Gold Race, la Flèche Wallonne dont il est tenant du titre et Liège-Bastogne-Liège, ce sera très certainement l’un des principaux favoris. Alors que sur la Grande Boucle, Hirschi fera équipe avec Tadej Pogacar le vainqueur sortant. Un duo dont la prestation va être évidemment scrutée de près. Pour la suite, les courses d’un jour telles que les JO et le mondial seront ses dernières grosses échéances de l’année.

0 Partages
Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

6 commentaires

  1. C’est le genre de propos qu’il ne faut jamais tenir . Certains vont se faire une joie pour chercher et découvrir . Car les secrets un jour ….

  2. Il est barbu sur la photo. Se serait-il converti à l’Islam ?
    De toutes manières, cela ne nous regarde pas.

  3. En effet, cette volonté de ne ne rien dévoiler, relève d’une certaine maladresse, autant de sa part que ce celle de son manager, Canceralla. Qu’ils prennent donc conseil auprés des politiques !… Il faut toujours donner une explication, même catastrophique !… Par exemple dire que le masque sert à rien pour dire qu’ il y en a pas; dire qu’on planifie pour dire qu’ on a pas de vaccin, etc…
    La photo nous présente Hirschi barbu… Autant que la question d’une éventuelle possibilité de conversion, il est également possible d’interroger le désir de masquer un développement excessif des mandibules.

  4. Des mandibules en valises un manager probablement vainqueur sur un vae un secret bien gardé un coffre en suisse le mystère Hirschi aussi épais que sa barbe .

  5. Ce qui m’embête c’est de savoir la présence de Gianetti dans le staff d’UAE , après les doutes émis sur les performances de Pogacar il va inévitablement en être de même pour Hirschi .
    Sa communication maladroite ne va pas l’aider parce que les choses finissent toujours par se savoir et si toutefois il y a eu une « entourloupe  » il va entacher sa réputation alors qu’il commence juste sa carrière

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.