Rémy Di Gregorio gagne pour la 1ère fois en 2018
Rémy Di Gregorio a été contrôlé positif à l'EPO sur un échantillon de Paris-Nice. Photo : @diriflesso.
638 Partages

L’UCI a annoncé ce mercredi via un communiqué que Rémy Di Gregorio (Delko Marseille) a été contrôlé positif à l’EPO. L’échantillon concerné a été collecté le 8 mars 2018 sur Paris-Nice. Le coureur français est suspendu provisoirement.

Rémy Di Gregorio contrôlé positif à l’EPO

C’est une nouvelle qui vient encore faire mal au cyclisme. Ce mercredi, l’UCI a publié un communiqué concernant Rémy Di Gregorio. Le coureur de la formation Delko Marseille a en effet été contrôlé positif à l’EPO sur Paris-Nice, son échantillon avait été collecté le 8 mars dernier.

« L’Union Cycliste Internationale (UCI) annonce qu’elle a notifié le coureur français Rémy Di Gregorio d’un Résultat d’Analyse Anormal (RAA) pour présence de darbépoétine (dEPO) dans un échantillon collecté le 8 mars 2018 durant Paris-Nice. […] Le coureur a le droit de demander l’analyse de l’échantillon B et d’y assister. Conformément au Règlement Antidopage de l’UCI, le coureur a été suspendu provisoirement, et ce jusqu’à la résolution de l’affaire. » Déclaration de l’UCI au sujet de Rémy Di Gregorio

Ce n’est pas la première fois que Rémy Di Gregorio est confronté au dopage. En 2012, alors chez Cofidis, le Marseillais avait été mis en cause dans une affaire de dopage. Après la 10e étape du Tour de France, la police l’avait interpellé et l’avait mis en examen pour « détention de matériel prohibé ». La formation nordiste l’avait par la suite licencié. En 2013, il avait été autorisé à reprendre la compétition même s’il demeurait mis en examen et sous contrôle judiciaire. Cette même année, il avait eu gain de cause dans son procès aux prud’hommes face à la Cofidis pour une rupture de contrat abusive.

Cette année, le Marseillais a été sur le devant de la scène avec de bons résultats et notamment sa victoire sur la 2e étape du Tour La Provence.

Le manager de Delko Marseille se sent « trahi »

Suite à l’annonce du contrôle positif de Rémy Di Grégorio, sa formation Delko Marseille a communiqué dans la foulée. L’équipe tricolore a « mis a pied à titre conservatoire » son coureur en plus de la suspension provisoire de l’UCI. Frédéric Rostaing, son manager, a d’ailleurs tenu à s’exprimer.

« J’ai honte, j’ai honte, je suis attérré… Et je me sens trahi au plus profond de moi si les résultats d’analyse devaient être confirmés. Ma colère et ma tristesse ne sont que peu de choses face à cette situation… Cela remet en cause fondamentalement l’investissement total dans notre projet entamé il y a 20 ans, basé sur les valeurs d’éthique qui sont le ciment de ce dernier. Nous ferons le point après la Flèche Wallonne avec nos partenaires. » Twitter Delko Marseille

638 Partages
Etienne Tauveron
Je me présente (c'est à ça que sert cette petite case), moi c'est Étienne, 27 ans, jeune journaliste en possession d'un Master en journalisme sportif obtenu à l'EDJ de Nice en 2017. J'ai donné mon premier coup de pédale sur Today Cycling en novembre 2017. Je suis un passionné de sport en général : rugby, foot, Formule 1, basket-ball,... tout y passe ou presque. Auvergnat (plus précisément Bourbonnais), je suis un supporter de Romain Bardet, Julian Alaphilippe et Rémi Cavagna. Les autres coureurs français ont mon soutien aussi, quand même !

8 commentaires

  1. Voici donc Rémy rattrapé par la patrouille, une seconde fois… Cette fois-ci, il y a fort à craindre que la carrière ne s’achève ici… S’il a été contrôlé sur Paris-Nice, il lui restera sa victoire à l’Espigoulier qui lui fit tant plaisir, quoi qu’il en soit… Puisse-t-il ne pas trop pâtir de cette interruption et vivre le mieux possible la suite, et cette équipe Delko Marseille ne pas s’arrêter à cet évènement, malheureux certes, mais qui ne l’entâche pas plus que d’autres, plus riches, sans doute bien mieux organisées et donc plus prévenantes…

  2. Si cela se confirme moi aussi j’ai honte Remy….!
    Mais Je pense que tu seras suspendu rapidement contrairement au grand échassier FROOME….?
    A bientôt dans la Sainte Baume ou je vais surement te tirer les oreilles…!

  3. Mis à pied à titre conservatoire , bonne décision de l’équipe . C’est pas le cas pour certaine .

  4. Pour Remy Di grégorio No comment…………………………….?
    Je me pose juste une question pourquoi certains lorsqu’ils sont rattrapés par la patrouille sont suspendus provisoirement pendant que d’autres(Froome,ect…) continuent a participer a des compétititons en attendant la résolution de l’affaire…………?
    J’aimerais bien pour mieux comprendre avoir une explication SVP……………..!

  5. Corse25, une différence entre Froome et Di Gregorio, ce serait que pour Froome c’est anormal alors que pour Di Gregorio, c’est positif. Et comme chacun sait, quand c’est anormal, c’est pas forcément positif !… Trêve de plaisanterie, pour Froome, le salbutamol n’est pas une substance interdite, elle est même autorisée sans AUT depuis 2010, à condition de ne pas dépasser la dose de 1000 nanogrammes… et de ne pas l’utiliser sous forme injectable, ce qui ne peut jamais être prouvé : première faille… et puis la quasi totalité des thèses de pharmacie classe le salbutamol comme une substance à l’effet proche du clenbutérol, substance anabolisante (entre autres) qui elle, est interdite… (Contador a été suspendu 2ans pour des doses infimes de clenbutérol) : seconde faille… En fait, Remy Di Gregorio s’est fait prendre car il n’est sans doute pas très réfléchi dans son dopage… Il fait ça un peu « à l’ancienne »… Autrefois, certains cassaient la gueule au contrôleur ! Là, Rémy s’est seulement fait prendre… A son âge, il vaut mieux l’arrêter et qu’il arrête…

  6. Il va falloir écouter d’une oreille attentive les explications de Di grégorio . Peut être que le cyclisme français n’est pas aussi propre qu’on le désir

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.