Sept étapes de plaine au Giro 2022

1
260
Les étapes de plaine représenteront le tiers du parcours du Giro 2022
Vainqueur d'une étape au Giro 2021, Peter Sagan avait remporté le classement par points. Photo : Giro d'Italia

Pour l’organisation du Giro 2022 (RCS Sport), cette journée était consacrée à la présentation des étapes dites de plaine. Il y en aura sept qui devraient donc convenir aux sprinteurs à l’occasion de cette 105e édition, qui se déroulera du 6 au 29 mai.

Les étapes plates du Giro 2022 sont connues

Quelques jours après la présentation des trois étapes qui constitueront le Grand Départ du Giro 2022 donné depuis la Hongrie, c’était place à la révélation complète des profils des étapes plates. Au total, sept journées seront a priori à l’avantage des sprinteurs. A commencer par la journée inaugurale, dont le tracé quand même compliqué dans son final était déjà connu tout comme celui de la troisième étape, car ce sera en Hongrie. C’est pour les étapes italiennes que le parcours exact n’avait pas été révélé.

La cinquième étape, de Messine à Catane, aura la particularité de comporter une difficulté non négligeable dans sa première partie. Cela pourrait perturber les plans des sprinteurs, qui partiront aussi avec la faveur des pronostics sur la 13e étape disputée entre Sanremo et Cuneo, mais devront faire preuve de méfiance. Et en ce qui concerne la 6e, 11e et 18e étape, l’issue pour une arrivée massive paraît encore plus importante. Le reste du parcours, avec notamment ses étapes de montagne, sera révélé cette semaine jusqu’au 11 novembre inclus. Alors, l’ensemble de la route de la 105e édition sera connu.

FORUM : Participez à nos forums, créez votre profil…

Étape 1, BUDAPEST – VISEGRÁD (195 km)

Étape 3, KAPOSVÁR – BALATONFÜRED (201 km)

Étape 5, CATANE – MESSINE (172 km)

Étape 6, PALMI – SCALEA (192 km)

Étape 11, SANTARCANGELO DI ROMAGNA – REGGIO EMILIA (201 km)

Étape 13, SANREMO – CUNEO (157 km)

Étape 18, BORGO VALSUGANA – TREVISE (146 km)

1 COMMENTAIRE

  1. Ils vont bien finir par accoucher, mais c’est un peu longuet, comme présentation : ça traine en longueur, ça n’éveille aucun intérêt supplémentaire; comme dit l’autre, ça sert à rien, ça gêne.
    La photo montre la victoire de Sagan sur la dernière édition, à Foligno, devant Gaviria mal remis de son covid et Cimolai, auteur quant à lui d’un bon giro 2021… Pour 2022, c’est pas la plaine d’espérer voir Sagan, pas plus pour les étapes de peine que pour les autres; l’équipe de l’ex de la Bola ne sera pas sérectionnée, les couleurs de la Total ne peuvent pas se multiprier partout.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.