Strade Bianche 2022 : Pronostic, quel favori va l’emporter samedi ?

5
9700
Strade Bianche 2022, quel favori va l'emporter
Photo : D.R

Sur les Strade Bianche 2022 , épreuve WorldTour qui se déroule le samedi 5 mars, ils sont une trentaine de coureurs favoris et outsiders capables de l’emporter à Sienne. Mais plusieurs d’entre eux s’imposent déjà comme les grandissimes favoris à la victoire à l’image de Tadej Pogacar, Tim Wellens, Alejandro Valverde, Julian Alaphilippe ou encore Tom Pidcock.

Strade Bianche 2022 : Qui va succéder à Mathieu Van der Poel ?

En l’absence du vainqueur sortant, les pronostics vont bon train, et quelques noms sortent du lot. Tadej Pogacar (UAE Team Emirates), 7e à Sienne l’an passé, et qui vient de remporter l’UAE Tour pour la seconde fois, fait figure de très grand favori à la victoire samedi, et candidat possible à la succession de Van der Poel, d’autant plus que d’une année sur l’autre ses classements s’améliorent sur les « routes blanches ». Le Belge Tim Wellens (Lotto Soudal), lui aussi, fait figure de grandissime favori, fort de ses récents succès glanés sur le Trofeo Tramuntana et l’étape de La Turbie sur les Tour des Alpes Maritimes et du Var. En 2017, Wellens prenait la 3e place. Et que dire de Alejandro Valverde (Movistar) du haut de ses 41 ans qui totalise depuis le début de la saison trois victoires.

A lire sur le sujet : Tout savoir sur la course, parcours détaillé, engagés, favoris, horaires TV

Légèrement en retrait côté pronostics, Julian Alaphilippe (QuickStep Alpha Vinyl), vainqueur de l’épreuve en 2019, pourrait très bien l’emporter, lui qui tourne autour de la victoire depuis le début de cette saison. L’an dernier le Français terminait 2e. Parmi les autres favoris apparaissent les noms de Alessandro Covi (UAE Team Emirates) vainqueur à deux reprises cette année. Simon Clarke (Israel Premier Tech), qui fait un très bon début de saison, pourrait très bien l’emporter, notamment si dans le final les grands leaders venaient à s’observer. Cette réflexion d’ailleurs est aussi valable pour des coureurs tels que Pello Bilbao (Bahrain – Victorious), Sepp Kuss (Jumbo-Visma), Stefan Küng (Groupama-FDJ) ou encore Mauri Vansevenant (QuickStep Alpha Vinyl) qui tous sans exception tournent autour de la victoire depuis quelques jours. Le Danois Magnus Cort (EF Education-Easy-Post) fait partie de cette même catégorie de coureurs à l’exception près qu’il s’est déjà imposé cette saison, sur la première étape du Gran Camino précisément.

Parmi les outsiders figurent notamment : Tom Pidcock (INEOS Grenadiers), Michael Gogl, Gianni Vermeersch (Alpecin-Fenix), Jakob Fuglsang (Israel – Premier Tech), Greg Van Avermaet (Ag2r Citroën), Matej Mohoric (Bahrain – Victorious), Michael Matthews (Team BikeExchange – Jayco), Connor Swift (Arkéa-Samsic), Michael Valgren (EF Education-Easypost), Tom Dumoulin (Jumbo – Visma) et Kasper Asgreen (QuickStep Alpha Vinyl)

PRONOSTIC : Donnez votre favori via notre forum

Des anciens vainqueurs au départ des Strade Bianche 2022

Au côté du double champion du monde sur route vainqueur en 2019 figurent Tiesj Benoot (Jumbo-Visma) lauréat en 2018, Michal Kwiatkowski (INEOS Grenadiers) vainqueur en 2017 et en 2014, et enfin Zdenek Stybar (QuickStep Alpha Vinyl) qui l’emportait en 2015. A noter que les deux derniers vainqueurs, Mathieu Van der Poel (2021) et Wout Van Aert (2020) sont absents de l’épreuve.

Et les coureurs français dans tout çà ?

Parmi les coureurs tricolores présents au départ de la course classée WordlTour, et dans l’ombre d’Alaphilippe, il se pourrait que quelques-uns créent la surprise. De là à l’emporter, c’est une autre histoire. Pourtant, à regarder leurs débuts de saison pour certains d’entre eux, la victoire semble possible. Romain Bardet (Team DSM) sort d’un bon UAE Tour (9e) tandis que Warren Barguil (Arkea Samsic), qui a déjà plus d’une dizaine de jours de courses dans les jambes, flirte avec la victoire. Ce ne serait alors qu’une confirmation de sa bonne forme actuelle. Benoit Cosnefroy et Clément Champoussin (Ag2r Citroën) eux aussi ont la victoire au bout des doigts en témoignent leurs 3e et 6e places acquises sur les Boucles Drôme Ardèche. Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) pourrait très bien ne pas être loin de la victoire lui aussi. Quant à Lilian Calmejane (Ag2r), ce serait un bien belle surprise qu’il l’emporte.

5 Commentaires

  1. La course est trop difficile, l’arrivée aussi, l’équipe des UAE de Pogacar trop forte pour penser à une grosse surprise au niveau du vainqueur. Derrière l’inévitable Pogacar, Alaphilippe bien qu’avec des crampes dans la Drôme ou Pidcock premiers favoris… Ensuite, ça parait en effet assez ouvert, un UAE, ou Benoot, ancien vainqueur, en grande forme ce week-end dernier en Belgique, ainsi que Kung et Vermeersh… Bardet et Formolo ont déjà fait le podium à Sienne… Côté français, derrière l’assez imprévisible Alaphilippe, il y a Cosnefroy ou Bardet; bonne chance à L. Calmejane pour remporter… un top 20… Pour lui, un top 10 serait fantastique !…

  2. Tim Wellens a montré qu’il était dans une forme précoce avec une équipe Lotto soudal dans une bonne dynamique. Pourquoi pas DSM avec un romain Bardet en forme, et en misant sur son intelligence de course ?

  3. Vansevenant en équipier, Alaphilippe au delà des crampes et Pidcock pourraient chahuter Pobacar

  4. Vansevenant et Asgreen en équipiers ou Alaphilippe au delà des crampes et Pidcock pourraient chahuter Pobacar

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.