Tadej Pogacar vainqueur de sa 2e étape sur la Vuelta
Pogacar devance son compatriote Roglic.
162 Partages

Les Slovènes ont frappé fort sur la treizième étape de ce Tour d’Espagne. Dans un final redoutable avec la montée de Los Machucos, Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) s’est imposé alors que le porteur du maillot de leader Primoz Roglic (Team Jumbo-Visma) a fini dans sa roue. Ce dernier fait une excellente opération en tête du général car le duo de Movistar Team avec Alejandro Valverde et Nairo Quintana a perdu quasiment trente secondes, alors que Miguel Angel Lopez (Astana Pro Team) a perdu une minute supplémentaire.

Le talent à l’état pur. Déjà vainqueur de l’étape qui s’est achevée à Cortals d’Encamp en Andorre, Tadej Pogacar a remis ça sur une autre arrivée au sommet. Cette fois-ci, c’est sur les pentes de Los Machucos atteignant par moment les 25% que ce jeune coureur de 20 ans a démontré ses très grandes qualités de grimpeur. Parvenant à distancer les cadors luttant pour les premières places du général tels que Valverde, Quintana et Lopez, seul Roglic a su suivre son rythme. C’est dire à quel point le Slovène a fait mal à ses adversaires. Et sans une farouche opposition dans les derniers mètres de son compatriote, il a réussi parfaitement à finir le travail.

Le bon coup pour Pogacar, Roglic en position de force

Depuis le Grand Départ de cette édition a été donné, c’est la deuxième fois que Tadej Pogacar parvient donc à s’imposer. Un résultat sans doute au-delà des espérances fixées avant l’entame de ce Grand Tour. D’autant plus que le scénario sur l’étape du jour ne laissait pas présager dans un premier temps la victoire du coureur d’UAE Team Emirates. Les baroudeurs partaient avec un bel avantage à l’image des jours précédents. Mais c’était sans compter sur un peloton qui a accéléré et fait réduire l’écart. C’est principalement la formation qui a lancé les hostilités pour favoriser les plans de son leader Lopez. Cela ne va pas s’avérer payant au vu des derniers kilomètres du Colombien.

Au moment d’aborder l’ultime ascension, les quelques coureurs restants devant le groupe des principaux favoris n’avait plus beaucoup d’avance. Celui qui va se montrer le plus fort parmi les membres de l’échappée, c’est Pierre Latour (AG2R La Mondiale). il n’aura pas manqué grand chose au Français pour aller au bout. Repris à moins de deux kilomètres de l’arrivée par le duo Pogacar-Roglic, il finira troisième à 27 secondes en compagnie de Valverde, Quintana et Majka. Pour Lopez (7e), l’addition a été plus salée en concédant 1 minute et 1 seconde. Du coup, au général, Roglic se retrouve avec un net avantage de 2 minutes et 25 secondes sur Valverde, alors que Pogacar est remonté au troisième rang à trois minutes (3’01 »). Les deux Colombiens Lopez (3’18 ») et Quintana (3’33 ») complètent le top 5 provisoire.

162 Partages
Maxime BOUHIER
26 ans - rédacteur TodayCycling.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.