Tiesj Benoot conclut un festival de Jumbo-Visma sur Kuurne-Bruxelles-Kuurne

1
815
Tiesj Benoot conclut un festival de Jumbo-Visma sur Kuurne-Bruxelles-Kuurne
Jumbo-Visma finit Kuurne-Bruxelles-Kuurne par un doublé. Photo : Jumbo-Visma

Cette édition de Kuurne-Bruxelles-Kuurne a été marquée par la démonstration de force de Jumbo-Visma. Elle fut récompensée par un doublé sur cette semi-classique belge avec la victoire de Tiesj Benoot devant Nathan Van Hooydonck. Matej Mohoric (Bahrain – Victorious) est le coureur qui les accompagne sur le podium.

Jumbo-Visma a marqué de son empreinte ce week-end d’ouverture en Belgique. Après le succès de Dylan Van Baarle sur l’Omloop Het Nieuwsblad ce samedi, Tiesj Benoot en a fait de même sur Kuurne-Bruxelles-Kuurne ce dimanche. Pour décrocher ce deuxième succès en deux jours, l’équipe néerlandaise a livré un récital collectif dans la partie la plus difficile du parcours.

A environ 100 kilomètres de l’arrivée, le rythme s’est accéléré, ce qui a occasionné de la nervosité dans le peloton et provoquant une chute. A cet instant, Jasper Philipsen (Alpecin-Deceuninck) l’un des principaux favoris perdait tout espoir de s’imposer. Devant, Jumbo-Visma a continué d’imprimer sa cadence et c’est à un peu plus de 80 kilomètres de l’arrivée qu’une véritable différence s’est produite. Alors, un groupe de costauds composé de cinq coureurs a pris de l’avance sur un peloton se reformant en partie avec quelques sprinteurs dont Fabio Jakobsen (Soudal – Quick Step) et Arnaud De Lie (Lotto Dstny).

Tiesj Benoot, Nathan Van Hooydonck, Matej Mohoric, Taco Van der Hoorn (intermarché – Circus – Wanty) et Tim Wellens (UAE Team Emirates), qui finiront dans cet ordre à l’arrivée, vont faire preuve d’une sacrée résistance face au peloton qu’il tiendra en respect. Avec globalement toujours une minute d’avance, les coureurs placés en tête ne laisseront jamais aux poursuivants la perspective d’un éventuel retour. Pour la victoire, tout s’est joué dans la dernière ligne droite. Avec Benoot qui est parti de l’arrière du groupe sans se lever de la selle. Directement, un écart s’est creusé et celui-ci ne sera plus jamais comblé. Pour Benoot, à 28 ans, c’est seulement la quatrième victoire de sa carrière. Et sa première depuis près de trois ans, c’était sur une étape de Paris-Nice.

Classement de Kuurne-Bruxelles-Kuurne

1 – BENOOT Tiesj (Jumbo-Visma) les 193,1 km en 4:32:24 (42,5 km/h)
2 – VAN HOOYDONCK Nathan (Jumbo-Visma) + 0:01
3 – MOHORIČ Matej (Bahrain – Victorious) m.t
4 – VAN DER HOORN Taco (Intermarché – Circus – Wanty) m.t
5 – WELLENS Tim (UAE Team Emirates) m.t
6 – LAPORTE Christophe (Jumbo-Visma) + 0:43
7 – DE LIE Arnaud (Lotto Dstny) m.t
8 – MEEUS Jordi (BORA – hansgrohe) m.t
9 – JAKOBSEN Fabio (Soudal – Quick Step) m.t
10 – STUYVEN Jasper (Trek – Segafredo) m.t

Classement complet

1 COMMENTAIRE

  1. Il est toujours plus simple de lire la course après l’arrivée, mais il est très juste en effet de voir que les cinq de devant se sont échappés dans des conditions bien particulières, en larguant tout simplement les autres dans la plus difficile partie de la course… Les Jumbo mènent le bal, trois jaunes s’envolent tandis que deux autres font la cassure, etc…, la composition du groupe échappé s’avére des plus édifiante, avec deux des Jumbo dominateurs, accompagnés de Mohoric et Wellens, les deux mêmes qui partirent dans Grammont la veille, seulement repris à 100 mètres de la ligne à Ninove; les quatre embarquant au passage Van der Horn qui avait habilement anticipé…
    Et après avoir été distancé, il est toujours difficile de revenir… Plusieurs équipes tardant ou ne voulant pas s’engager dans la chasse, les cinq de tête en contrôlèrent presque le peloton, dans un scénario assez inhabituel… La fin de course des Jumbo à l’avant attesta de leur supériorité d’une manière aussi classique qu’inattendue : alors que nous attendions un sprint, les deux Jumbo attaquèrent à tour de rôle, laminant les trois autres… Il ne manquait plus que l’inévitable C. Laporte pour remporter le sprint du peloton, devancer De Lie, Meeus et Jakobsen, et cela parachevait ce week-end d’ouverture !…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.