Tirreno-Adriatico 2022, le parcours complet, étapes, profils et dates

1
7539
Parcours complet de Tirreno-Adriatico 2022
A plusieurs titres, Tirreno-Adriatico 2022 fait place à quelques nouveautés avec un parcours qui fera triompher, comme sur chaque édition, le meilleur des coureurs engagés. Photo : @TirrenoAdriatico

Les organisateurs de Tirreno-Adriatico 2022 ont dévoilé le parcours de la 57e édition, disputée du 7 au 13 mars. 1.131,9 kilomètres, 7 étapes dont un contre-la-montre individuel inaugural attendent les coureurs engagés. Et parmi ces coureurs figureront au départ de Lido di Camaiore Julian Alaphilippe, Remco Evenepoel entre autres, tous prêts à succéder au palmarès de l’épreuve à Tadej Pogacar, le vainqueur sortant qui défendra son titre.

A lire sur le sujet : La liste des 167 coureurs engagés et les favoris

Le parcours de Tirreno-Adriatico 2022

Une fois n’est pas coutume, le Tirreno ne se disputera pas du mercredi au mardi, comme habituellement, mais du lundi au dimanche. Mais cette nouvelle formule n’est pas la seule nouveauté puisque le chrono individuel n’aura pas lieu lors du dernier jour de course, mais sera disputé à l’occasion de la première étape. Si les difficultés iront crescendo, la victoire finale se jouera sans nul doute à l’occasion de la 6e étape, avec la montée finale de Carpegna, terrain de jeu de Marco Pantani.

Toutes les étapes et profils du 57e Tirreno-Adriatico

Lundi 7 mars – Etape 1 – Lido di Camaiore / Lido di Camaiore (13,9 km – CLM ind.)

Les spécialistes de l’effort en solitaire, et favoris à la victoire finale, ont rendez-vous à Lido di Camaiore à l’occasion de la première étape du 57e Tirreno. Autour de Lido di Camaiore, les coureurs effectueront une boucle plate longue de 13,9 kilomètres, sans difficulté, avec un point de chronométrage un peu avant la mi-parcours. Le vainqueur du jour endossera le premier maillot de leader et prendra la tête du classement général. Lire la présentation complète du contre-la-montre avec les favoris. Consultez l’ordre et les horaires des 167 coureurs.

Mardi 8 mars – Etape 2 – Camaiore / Sovicille (219 km)

Les opportunistes et sprinteurs ont rendez-vous sur cette 2e étape courue entre Camaiore et Sovicille. Plus la ligne d’arrivée pointera le bout de son nez et plus la difficulté (modérée) s’accentuera. A priori, pas de quoi effrayer les équipes de sprinteurs venues chercher une victoire d’étape. Seulement, si dans l’échappée du jour venait à figurer quelques « moteurs » les ascensions de La Pineta puis celle de Chiusdino pourraient bien jouer en la faveur des échappés, ou de l’un d’entre eux. Réponse au bout de 219 kilomètres de course.

Mercredi 9 mars – Etape 3 – Murlo / Terni (170 km)

Il y a fort à parier, et plus que la veille encore, que les sprinteurs ne manqueront pas de se jouer la victoire d’étape. Les équipes ayant pointé cette 4e étape mettront tout au long des 170 kilomètres la pression sur les échappés, sans jamais leur laisser prendre le large. Et les 15 derniers kilomètres s’effectueront à très vive allure en vue d’un sprint massif. Lire l’article de la présentation détaillée de l’étape du jour. Suivre en direct et en intégralité la 3e étape, du premier au dernier kilomètre.

Jeudi 10 mars – Etape 4 – Cascata delle Marmore / Bellante (202 km)

Sur cette 4e étape, déjà les favoris et outsiders à la victoire finale ont rendez-vous, à Bellante notamment, après 202 kilomètres de course. Avec une arrivée en côte (3,8 km à 7% de moyenne et un passage à 11%), les meilleurs pourront se tester mais aussi juger de la forme de leurs adversaires. A l’occasion de ce 4e jour de course, il y a a fort à parier que ce sera un puncheur qui l’emportera. Un puncheur du type Julian Alaphilippe.

Vendredi 11 mars – Etape 5 – Sefro / Fermo (155 km)

Un peu comme la veille, les favoris et outsiders ont rendez-vous à Fermo, après 155 kilomètres de course. L’arrivée en côte est précédée d’une multitude d’ascensions dans les 50 derniers kilomètres. A noter que les deux dernières difficultés du jour profiteront de passages à 20% et 10%. De quoi mettre tous les coureurs en ordre de marche.

Samedi 12 mars – Etape 6 – Apecchio / Carpegna (213 km)

L’étape reine de ce 57e Tirreno-Adriatico. Avec 213 kilomètres à parcourir et deux fois l’ascension du Monte Carpegna (6 kilomètres avec un passage à 14%) à grimper, la victoire finale sur ce 57e Tirreno se jouera dans ces 30 derniers kilomètres. Il est envisageable que les puncheurs puissent passer les deux dernières ascensions, et non seulement les purs grimpeurs.

Dimanche 13 mars – Etape 7 – San Benedetto del Tronto / San Benedetto del Tronto (159 km)

Pas de chrono en ce dernier jour de course mais une étape en ligne qui profitera aux sprinteurs. Avec les 80 derniers kilomètres plats comme la main, les coureurs partis esseulés en début d’étape à l’avant de la course se feront inexorablement reprendre. Place aux sprinteurs sur cette dernière étape. Lire la présentation complète et détaillée de cette 7e étape.

PRONOSTICS : Selon vous, qui va remporter la course des deux mers ? Inscrivez-vous sur notre forum et commentez l’actualité cycliste

1 COMMENTAIRE

  1. Une course toujours très agréables à suivre. Il y a de plus, souvent de grands coureurs, qui en profitent pour se jauger en début de saison. Hâte de connaitre l’étendue des équipes en présence, le domaine des possibles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.