Tom Pidcock a distancé Mathieu van der Poel
Tom Pidcock auteur d'une grande performance sur le circuit de Gavere.
0 Partages

La sixième manche du Superprestige disputée à Gavere s’est conclue par un résultat étonnant. Mathieu van der Poel a dû céder face à un impressionnant Tom Pidcock, qui a réussi à battre le champion du monde en titre. Ce podium a été complété par Toon Aerts. Leader au général, Eli Iserbyt a fini au quatrième rang.

Quelle performance de Thomas Pidcock ! Le jeune britannique a réalisé une prestation de haut niveau lors du Superprestige de Gavere en devançant Mathieu van der Poel. Que la star de la discipline doive s’incliner est un fait suffisamment rare pour être souligné. Habitué à enchaîner les victoires, l’actuel porteur du maillot de champion du monde n’a rien pu faire pour éviter la deuxième place.

Tom Pidcock met fin à l’invincibilité de Mathieu van der Poel

Dans les premiers instants de cette course, van der Poel semblait en maîtrise et bien parti pour décrocher une deuxième victoire en deux jours après celle obtenue à Anvers. Mais Toon Aerts et dans une plus grande mesure Tom Pidcock ont contesté sa suprématie. A trois en tête de la course pendant un certain temps, c’est Pidcock qui a su faire la différence. A la surprise générale, van der Poel n’a pas été en mesure de suivre. Et les positions sont alors restées inchangées jusqu’à l’arrivée.

Avec une telle prestation, Pidcock envoie assurément un message fort. Lui qui a peiné depuis le début de saison affiche désormais un sacré niveau. Et s’affirme comme un sérieux candidat pour la victoire lors du prochain championnat du monde le 30 janvier à Ostende. Il avait terminé vice-champion lors de la dernière édition, seulement battu par Mathieu van der Poel. Pour ce qui est du classement général au Superprestige, Eli Iserbyt conserve les commandes mais Toon Aerts reste à l’affût à 4 unités. A deux manches de la fin, la victoire finale se jouera entre eux deux.

Classement Superprestige Gavere 2020 – Top 10

1 – PIDCOCK Tom (Trinity Racing) en 58:11
2 – VAN DER POEL Mathieu (Alpecin – Fenix) + 0:25
3 – AERTS Toon (Telenet Baloise Lions) + 0:44
4 – Iserbyt Eli (Pauwels Sauzen-Bingoal) + 0:54
5 – Van der Haar Lars (Telenet Baloise Lions) + 1:01
6 – Vanthourenhout Michael (Pauwels Sauzen-Bingoal) + 1:13
7 – Hermans Quinten (Tormans Cyclo Cross Team) + 1:31
8 – van Kessel Corné (Tormans Cyclo Cross Team) + 2:47
9 – Mein Thomas (Canyon DHB-Soreen) + 3:24
10 – Soete Daan (Group Hens – Maes Containers) + 3:33

Classement général provisoire Superprestige (6/8) – Top 10

1 – Iserbyt Eli (Pauwels Sauzen-Bingoal) avec 84 points
2 – AERTS Toon (Telenet Baloise Lions) 80 pts
3 – VANTHOURENHOUT Michael (Pauwels Sauzen-Bingoal) 69 pts
4 – Sweeck Laurens (Pauwels Sauzen-Bingoal) 66 pts
5 – Van der Haar Lars (Telenet Baloise Lions) 65 pts
6 – Van Kessel Corné (Tormans Cyclo Cross Team) 61 pts
7 – Soete Daan (Group Hens – Maes Containers) 42 pts
8 – Hermans Quinten (Tormans Cyclo Cross Team) 36 pts
9 – Kamp Ryan (Pauwels Sauzen-Bingoal) 29 pts
10 – Orts Lloret Felipe (Teika-BH-Gsport) 23 pts

0 Partages
Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

2 commentaires

  1. Les cinq premiers la veille à Anvers se retrouvent de nouveau au cinq premières places, mais surprise en effet ici à Gavere avec cette défaite de Van der Poel, certes en reprise, mais victorieux la veille, et rarement battu en cyclo-cross…
    La surprise vient donc du jeune Inéos Pidcock; en fait sa troisième place la veille aurait pu nous donner une indication, car son retour de l’arrière sur les derniers tours d’Anvers impressionna quelque peu… Il fallait voir par exemple cette vitesse en course à pied dans le bac à sable, poussant le vélo dans la rigole, à en douter de votre propre acuité visuelle … Même si les grands gabarits Van der Poel ou Aerts, le vélo sur l’épaule, n’étaient pas en reste, le jeune anglais galopait sur un rythme de foulée totalement frénétique, supérieur même à celui d’Iserbyt, ce qui n’est pas peu dire…
    Et voici notre jeune oiseau reparti sur les mêmes bases ce lendemain à Gavere, dans le but cette fois-ci de supplanter le Fénix Van der Poel, au point qu’il s’envole trés rapidement… Un trio se reforma bien, en effet, avec Van der Poel et Aerts, le belge toujours à son aise dans les parcours ingrats de l’hiver. Mais ce retour les plaçait sur la corde raide, plus ou moins à l’élastique et hélas ils reculèrent car le jeune Pitchcock repartit de plus belle, ce en quoi il tua le suspense bien avant la fin, se montrant en la matière beaucoup moins passionnant que l’illustre cinéaste…

  2. Il faut croire que les petits gabarits reprennent le pouvoir dans le cycliste . Mais il était très à son aise sur ce circuit et il voltigeait carrément . Déjà , l’effet INEOS ?

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.