Tour de Colombie 2019 favoris
Angel Lopez, Felipe Martinez et Bernal sont des sérieux prétendants. Photo : @fedeciclismocol
Tour de Colombie 2019 : les 10 favoris et outsiders
5 (100%) 1 vote[s]

Disputé du 12 au 17 février prochain, le Tour de Colombie 2019 réunira un plateau de très haut niveau. Parmi ces coureurs, ils seront d’ailleurs quelques uns à effectuer leur rentrée à l’occasion de cette compétition. Sur les six jours, avec des profils variés et complètement différents, tout le monde pourra espérer se mettre en évidence.

Qui va remporter le Tour de Colombie 2019 ?

Sans trop se projeter sur le résultat final, la victoire ne pourra revenir qu’à un grimpeur de bon niveau. De quoi forcément nourrir des grandes ambitions du côté des Colombiens et en premier chez Egan Bernal. Le jeune coureur de 22 ans qui est le tenant du titre tentera de remporter la deuxième édition. Ses compatriotes comme Nairo Quintana, Rigoberto Uran et Miguel Angel Lopez peuvent être présentés comme de redoutables adversaires. Et c’est sans oublier Chris Froome, qui commence sa saison et la doublette de Deceuninck – Quick Step composé de Bob Jungels et Julian Alaphillippe qui peut faire des ravages.

Egan Bernal (Team Sky) – 22 ans

Et s’il restait l’unique vainqueur au palmarès du Tour de Colombie ? La jeune pépite du cyclisme mondial peut tout à fait l’envisager sur un parcours qui peut largement lui convenir. En plus depuis son sacre de l’an passé, le Colombien a parcouru du chemin et prouver ses capacités sur les courses d’une semaine. Deuxième du Tour de Romandie, mais surtout vainqueur du Tour de Californie, il ne serait pas étonnant de le voir autant briller à nouveau.

Miguel Angel Lopez (Astana Pro Team) – 25 ans 

Après une dernière saison pleine au niveau des résultats, le Colombien peut repartir sur un rythme semblable sur son tour national. Pour s’imposer, le troisième du Giro et de la Vuelta 2018 devra avant tout faire la différence sur son terrain de prédilection qu’est la montagne. Largement dans ses moyens, mais reste à voir dans quel niveau de forme il abordera cette première compétition de l’année au niveau international.

Nairo Quintana (Movistar Team) – 29 ans

Très attendu, le Colombien va devoir se montrer à la hauteur à domicile. L’objectif à atteindre ne peut pas être différent que celui de la victoire finale le concernant. Il n’était pas passé loin en 2018, battu seulement par Egan Bernal, à lui de gravir la marche du podium restante. Après avoir commencé sur le Tour de San Juan (8e), sa montée en puissance doit se confirmer.

Rigoberto Uran (EF Education First) – 32 ans

Revenir à son tout meilleur niveau. C’est ainsi que le Colombien pourra prétendre jouer les premiers rôles, voire davantage. Troisième l’an dernier, il reste sur un bon souvenir dans cette compétition disputée dans son pays, mais bien évidemment l’intention est de faire mieux encore. Si globalement la dernière saison n’avait pas été celle escomptée, cela peut partir cette fois-ci de fort belle manière.

Chris Froome (Team Sky) – 33 ans

C’est sa première course de l’année ! C’est déjà un événement en soi, forcément ses performances vont être scrutées de près. Même s’il n’est pas habitué à démarrer tout de suite fort ses saisons, le Britannique reste un redoutable prétendant. Bien sûr, ce Tour de Colombie ne représente pas pour lui un objectif aussi important que certains autres coureurs, mais cela n’empêche pas de considérer à sa juste valeur un quadruple lauréat du Tour de France.

Bob Jungels (Deceuninck – Quick Step) – 26 ans

S’il n’est pas à première vue le coureur le plus enclin à s’imposer au classement général final, il reste une sérieuse menace. Son profil complet, possédant des qualités évidentes en contre-la-montre et en montagne peuvent l’amener très haut dans la hiérarchie. Et peut-être bien que c’est le Luxembourgeois qui arrivera à déjouer les pronostics au terme des six jours.

Julian Alaphilippe (Deceuninck – Quick Step) – 26 ans

Après avoir démarré fort au Tour de San Juan, Julian Alaphilippe ne peut qu’être attendu au Tour de Colombie. Vainqueur de deux étapes en Argentine, la condition est assurément là du côté du Français. Assurément redoutables sur des profils vallonnés, il va être intéressant de voir le niveau pouvant être affiché de sa part en haute montagne. Etant capable de résister aux meilleurs grimpeurs, le général peut être clairement visé.

En plus de ces grands noms alignés, il faudra aussi suivre d’autres colombiens qui vont avoir la volonté de briller à domicile. Winner Anacona, qui reste sur une victoire finale au Tour de San Juan pourrait réaliser un sacré doublé en l’espace de deux semaines. Daniel Felipe Martinez qui a pour sa part remporté le chrono aux championnats de Colombie affiche déjà une belle condition. Et Sergio Henao, quatrième l’an passé, a des atouts à faire valoir pour briller une nouvelle fois sur cette course par étapes.

Maxime BOUHIER
26 ans - rédacteur TodayCycling.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.