Tour de Murcie 2019 favoris
Alejandro Valverde pour une 6e victoire ? Photo : @VueltaMurcia
Tour de Murcie 2019 : les 10 favoris et outsiders
5 (100%) 1 vote[s]

Du 15 au 16 février prochain se déroulera le Tour de Murcie 2019, qui va mettre aux prises 126 coureurs logiquement au départ. Tous sans exception auront peu de temps pour se démarquer et faire une réelle différence. Avec ce format le plus court qui puisse exister pour une course par étapes, cela s’annonce de manière quasi certaine indécis jusqu’au bout. Disputé sur un seul jour en 2018, Luis Leon Sanchez (Astana Pro Team) s’était montré le meilleur.

Qui va remporter le Tour de Murcie 2019 ?

Le Tour de Murcie 2019 a beau repasser en course par étapes sur deux jours, les deux principaux favoris risquent d’être les mêmes que l’an passé. En l’occurrence, Luis Leon Sanchez, qui sera dans la peau du tenant du titre, et qui a réalisé un début de saison solide même sans aucune victoire. Et Alejandro Valverde, recordman de l’épreuve, qui n’a pas encore gagné cette année non plus mais occupe très souvent les premières positions. En tenant compte ainsi du profil et de la forme du moment, des coureurs tels que Patrick Konrad (Bora-Hansgrohe) et Pello Bilbao (Astana pro Team) auront aussi clairement un rôle à jouer.

Alejandro Valverde (Movistar Team) – 38 ans

Huit jours de course, et toujours pas la moindre victoire pour le porteur du maillot champion du monde. Cela commence à faire long et surtout ce n’est pas si habituel chez celui qui n’a pas encore eu l’honneur de lever les bras avec le maillot arc-en-ciel. Ce sera peut-être chose au Tour de Murcie, qui est une course tant appréciée par l’Espagnol. A cinq reprises, il s’y est déjà imposé. Et pour être rassuré, la formé est là, pour preuve sa deuxième place finale au Tour de Valence.

Luis Leon Sanchez (Astana Pro Team) – 35 ans

Un doublé en vu pour l’Espagnol ? Cela fait en tout cas une décennie (2008) que cela n’est plus arrivé et ironie de l’histoire, depuis un certain Alejandro Valverde, qui est sans doute son plus grand rival. Le coureur d’Astana sait donc quel défi lui attend. Arriver à la première place serait une belle récompense de l’ensemble de son début de saison qui lui a permis de se montrer aux avants-postes surtout au Tour Down Under (4e du général) et un peu au Tour de Valence (3e sur une étape).

Patrick Konrad (Bora-Hansgrohe) – 27 ans

L’outsider parfait. S’il ne possède pas le passé d’un Sanchez ou Valverde sur le Tour de Murcie, il est certainement la plus grande menace pour les coureurs espagnols. L’Autrichien, qui a fini déjà sur le podium il y a deux ans (3e) ne cesse de progresser comme en témoigne sa septième finale sur le dernier Giro. Et sa lancée du début de saison le confirme. Il est resté entre la septième et quatorzième sur trois manches du Challenge de Majorque avec un plateau relevé.

Pello Bilbao (Astana Pro Team) – 28 ans

Discret, mais terriblement efficace. L’Espagnol s’affirme de plus en plus comme une valeur sûre et sa rentrée effectuée il y a peu au Tour de Valence l’a montré une nouvelle fois. Troisième du classement général final, ses capacités peuvent lui permettre de gravir les deux marches supplémentaires dans la région de Murcie. Cela signifierait ainsi la poursuite d’un début de saison quasi proche de la perfection.

Matteo Trentin (Mitchelton-Scott) – 29 ans

Dans une bonne dynamique après son Tour de Valence plus que réussi avec une victoire d’étape et deux autres tops 3, Matteo Trentin s’avance comme une grosse tête d’affiche de cette édition. Plutôt catalogué comme un sprinteur, l’Italien est en mesure sur ce genre de profil de surprendre davantage et d’accrocher des meilleurs coureurs présumés dans les bosses. S’il n’est pas décroché, le champion d’Europe va être un très sérieux client.

D’autres coureurs pourraient largement se mettre en évidence et viser très sérieusement un podium final et même la victoire si cela tourne bien leur faveur. Omar Fraile (Astana Pro Team), Jakob Fuglsang (Astana pro Team), Simon Spilak (Team Katusha-Alpecin), Rein Taaramäe (Direct Energie), José Herrada (Cofidis) apparaissent comme autant de candidats crédibles.

Maxime BOUHIER
26 ans - rédacteur TodayCycling.

1 commentaire

  1. Personnellement, j’espère que Nils Politt fera un bon score. c’est un grand sportif.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.