Tour Down Under, Oscar Onley : « Je suis venu ici avec des attentes élevées »

1
406
Tour Down Under Oscar Onley je suis venu ici avec des attentes élevées
Ses attentes sont tellement élevées qu'il a remporté l'étape de Willunga et qu'il a classé dans la même seconde que Stephen Williams, le leader au classement général. Image : @tdu

Oscar Onley (Team dsm-firmenich PostNL), âgé de 21 ans, a remporté l’étape de Willunga Hill du Tour Down Under. A cette occasion, le talentueux coureur a signé son tout premier succès professionnel. Et sans doute pas le dernier.

Commenter et suivre en direct la saison cycliste 2024 : Cliquer ici

A l’arrivée, le vainqueur de l’étape de Willunga Hill s’est confié : « Pour être honnête, je suis venu ici avec des attentes assez élevées. Évidemment, vous arrivez sur chaque course en voulant gagner, mais j’ai vraiment senti que j’avais une bonnes chances de gagner si je la jouais bien. Il s’agissait plutôt de m’assurer de courir intelligemment et de ne pas gaspiller d’énergie sur les mauvais points. Je dois vraiment remercier l’équipe pour l’hiver qu’ils m’ont fait passer. Ilsm’ont en quelque sorte aidé avec ce genre de jeu tactique parce que je pense que dans le passé, j’avais peut-être les jambes nécessaires pour obtenir de meilleurs résultats, mais peut-être que je n’ai pas été tactiquement intelligent, donc c’est quelque chose sur lequel je me suis vraiment concentré désormais. »

Classement de la 5e étape du Tour Down Under 2024

1 – ONLEY Oscar (Team dsm-firmenich PostNL) les 129,3 km en 2:52:23 (45 m/h)
2 – WILLIAMS Stephen (Israel – Premier Tech) m.t
3 – NARVÁEZ Jhonatan (INEOS Grenadiers) m.t
4 – ALAPHILIPPE Julian (Soudal – Quick Step) + 0:03
5 – LEMMEN Bart( Team Visma | Lease a Bike) m.t
6 – YATES Simon (Team Jayco AlUla) m.t
7 – PARET-PEINTRE Valentin (Decathlon AG2R La Mondiale Team) + 0:06
8 – DEL TORO Isaac (UAE Team Emirates) m.t
9 – HOWSON Damien (Australia) + 0:12
10 – FISHER-BLACK Fin (UAE Team Emirates) + 0:20

Lire aussi : Toute l’actualité du cyclisme sur route 2024

1 COMMENTAIRE

  1. Il ne fait pas de doute que l’expression « courir de manière intelligente » utilisée dernièrement par le gourou belge Lefevere, si elle peut paraitre désobligeante, excessive, irrespectueuse, etc… n’en porte pas moins une certaine exactitude dans l’appréciation de la manière de conduire une course, et il est difficile de trouver un qualificatif aussi complet, car il peut concerner et englobe tous les innombrables aspects de la course cycliste. Dans son commentaire, le jeune britannique Onley, vainqueur de l’étape, emploie ce terme à deux reprises et déclare même l’avoir adopté comme principe premier de sa pratique, peut-être comme infuencé par l’expression du gourou belge. Ici, il gagne, certes, mais la manière de manoeuvrer dans le dernier kilomètre est en effet assez exemplaire, pourrait-on dire intelligente : pour pister et déboiter Alaphilippe quelque peu précipité sur l’avant aux quatre cents mètres, ou pour avoir choisi un braquet plus court afin de terminer les derniers mètres au mieux, contrairement au français, sachant qu’ intervient alors dans ce raisonnement l’évidence, celle qui dépasse le baratin, à savoir que le choix d’un braquet économique ne peut pas se faire sans une condition optimale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.