Tour Down Under, Stephen Williams : « Heureux de porter ce maillot »

1
517
Tour Down Under Stephen Williams heureux de porter ce maillot
Au classement général du Tour Down Under Stephen Williams est le nouveau leader, classé dans la même seconde que son compatriote Oscar Onley, lauréat de l'étape de Willunga Hill. Image : @tdu

A l’issue de la 5e étape du Tour Down Under qui s’est achevée au sommet de Willunga Hill, Stephen Williams a dépossédé de son maillot ocre Isaac Del Toro, fort de sa seconde place du jour. A l’arrivée, le coureur Britannique de l’équipe Israel – Premier Tech n’a pas caché toute sa joie.

Commenter et suivre en direct la saison cycliste 2024 : Cliquer ici

Fort de sa seconde place au sommet de Willunga Hill, Stephen Williams a endossé le maillot ocre de leader de la course à l’arrivée et à la veille de l’étape finale de Mount Lofty, où une nouvelle fois favoris et grimpeurs ont rendez-vous. Le nouveau leader du TDU a confié : « Je suis vraiment, vraiment content, aux anges. Nous savions que ça allait être serré, évidemment nous sommes dans le même temps, alors j’ai compté à rebours – heureusement, ce sprint de l’étape 2 s’est avéré être utile. Je suis tellement heureux de porter le maillot de leader et ça me permet de le rendre en quelques sorte à mes coéquipiers qui ont fait un si gros travail. »

Classement de la 5e étape du Tour Down Under 2024

1 – ONLEY Oscar (Team dsm-firmenich PostNL) les 129,3 km en 2:52:23 (45 m/h)
2 – WILLIAMS Stephen (Israel – Premier Tech) m.t
3 – NARVÁEZ Jhonatan (INEOS Grenadiers) m.t
4 – ALAPHILIPPE Julian (Soudal – Quick Step) + 0:03
5 – LEMMEN Bart( Team Visma | Lease a Bike) m.t
6 – YATES Simon (Team Jayco AlUla) m.t
7 – PARET-PEINTRE Valentin (Decathlon AG2R La Mondiale Team) + 0:06
8 – DEL TORO Isaac (UAE Team Emirates) m.t
9 – HOWSON Damien (Australia) + 0:12
10 – FISHER-BLACK Fin (UAE Team Emirates) + 0:20

Lire aussi : Toute l’actualité du cyclisme sur route 2024

1 COMMENTAIRE

  1. A observer l’arrivée, nous voyons que Williams avait pris la bonne roue, celle d’Onley, et qu’il la conserva jusqu’à la ligne, sans cependant pouvoir remonter le britannique. Il est intéressant de voir le déroulement de ce dernier kilomètre, ce qu’a sans doute également fait Lefévère, ce qui lui permettra de donner le nom de celui ou de ceux qui courent de la manière la plus « intelligente »; c’est souvent le premier, mais ici c’est aussi le second, tout en gardant bien à l’esprit que ceci, compte tenu de la difficulté de cette fin d’ascension au sprint, relève avant tout du bavardage, soyons bien clair… : Yates part de loin en pensant tout faire péter, comme à ses plus belles heures, mais ce Down Under n’est vraiment pas celui des Alula ! Al là là … Narvaez, mains aux cocottes, veut suivre derrière mais bute; Alaphilippe embraye ensuite, mais d’un peu loin et un peu court… Onley, flanqué de Williams, est parfaitement placé à la roue d’ Alaphilippe, et il le passe, à la bonne distance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.