Tro Bro Leon 2022 : Le parcours en détail et les favoris

2
4766
Tout savoir du Tro Bro Leon avec le parcours et les favoris

Le Tro Bro Leon 2022 se déroule ce dimanche 15 mai pour sa 38e édition. Les coureurs engagés auront 207,8 kilomètres à parcourir autour de la localité de Lannnilis (Bretagne), qui a pour habitude d’accueillir cette course réputée dans le calendrier français. Les fameux ribinou ou secteurs empierrés seront à nouveau la principale attraction de l’épreuve.

Le parcours détaillé du Tro Bro Leon 2022

Depuis son édition précédente, qui a vu la victoire du Britannique Connor Swift (Team Arkéa Samsic), le Tro Bro Leon a lieu désormais à la mi-mai. Mais c’est le principal changement concernant la course disputée en Bretagne, plus précisément dans le département du Finistère, qui traverse différents ribinou ou secteurs empierrés qui font la spécificité de l’épreuve. Après le départ qui sera donné pour 11h40, à 8 kilomètres de Lannilis, il faudra alors réaliser 207,8 kilomètres. Dans les premiers instants, il n’y aura rien de compliqué pour les coureurs. C’est au bout de 44 kilomètres qu’interviendra le premier des 29 ribinou que compte le parcours. Avec une majorité d’entre eux réparti dans la seconde moitié du tracé. En sachant que 23 secteurs empierrés seront à franchir dans les 87 derniers kilomètres. A partir de ce moment, les difficultés vont s’enchaîner et les instants de répit n’existeront plus. De par sa difficulté, l’avant-dernier ribin, celui de Keradraon situé à moins de 10 kilomètres de l’arrivée, peut notamment constituer un point clé de la fin de course et permettre de faire la différence. A voir si aux alentours de 17 heures, un coureur en solitaire ou faisant partie d’un groupe parviendra à triompher à Lannilis.

Les 23 ribinou du parcours 2022

Ty Douar – Km 44

La Tranchée – Km 72

Coat Lespel – Km 76,1

Kermeur – Km 86,3

Guélétré Braz – Km 91

Désert / La Gare – Km 100,1

Tréouron – Km 120,4

Koad Haleg – Km 124,2

Kernilis – Km 129,8

L’Île – Km 130,9

Haut du Vern – Km 134,8

Rann ar Groaz – Km 140,6

Kervidot – Km 144,2

Kerféré – Km 147,2

Lesmel – Km 149

Meshuel – Km 158,3

Kérosven – Km 161,8

Guillec – Km 163,3

Keradraon – Km 165,4

Mescoat – Km 169

Les Anges – Km 173,9

Ar Vourc’h – Km 178,5

Mescleguer – Km 184,6

Kerzaon – Km 185,8

Meshuel – Km 191,7

Kérosven – Km 195,2

Guillec – Km 196

Keradraon – Km 198,8

Meshuel – Km 205

Profil du Tro Bro Leon 2022

Les principaux favoris du Tro Bro Leon

Ce n’est pas le genre de course qui permet facilement de dégager de potentiels vainqueurs tant les obstacles sont nombreux. Au-delà des plus de 200 kilomètres à parcourir, sans compter le fictif, l’enchaînement des ribinou constitue la difficulté principale. Le Giro a beau se disputer sur un autre front, des coureurs réputés font le déplacement jusque dans le Finistère pour prétendre inscrire le Tro Bro Leon à leur palmarès.

Connor Swift vers un doublé à l’Enfer de l’Ouest ?

A Lannilis, pour le 38e Tro Bro Leon, il n’y a pas à proprement parlé un ou deux noms qui se détachent. Par contre, la liste des engagés permet de retrouver plusieurs coureurs adeptes des courses du nord et de celles appartenant à la Coupe de France. A commencer par Connor Swift qui peut légitimement être considéré comme un concurrent crédible à sa propre succession. Une mission loin d’être aisée de s’imposer deux années de suite, le dernier coureur à avoir réussi cette performance, c’est Samuel Dumoulin en 2003 et 2004. Pour empêcher le Britannique du Team Arkéa-Samsic à faire le doublé, quelques Français peuvent se montrer ambitieux. A la lutte avec les meilleurs sur le dernier Paris-Roubaix, terminé à la 6e place, Adrien Petit (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) tentera de jouer les premiers rôles. Au même titre que Bryan Coquard (Cofidis) et Anthony Turgis (totalEnergies) qui sont tous les deux de retour à la compétition après avoir observé une brève coupure.

Côté étranger, belge surtout, ça ne manque pas non plus d’atouts. Avec Arnaud De Lie (Lotto Soudal) qui revient déjà après sa chute survenue lors des 4 Jours de Dunkerque. Membres de formations françaises, Piet Allegaert (Cofidis) et Stan Dewulf (AG2R Citroën Team) sont aussi en mesure de briller sur une telle épreuve. A surveiller de près donc comme un certain Jake Stewart (Groupama-FDJ) à son avantage lors des 4 Jours de Dunkerque avec une troisième place au général, et qui affiche donc un niveau de forme intéressant.

*** Anthony Turgis, Bryan Coquard, Connor Swift
** Adrien Petit, Arnaud De Lie, Jake Stewart, Piet Allegaert, Stan Dewulf, Matis Louvel, Hugo Hofstetter
* Evaldas Siskevicius, Thomas Boudat, Julien Simon, Mikkel Bjerg, Joel Suter, Fabian Lienhard, Benjamin Thomas, Max Walscheid, Marc Sarreau, Clément Venturini, Laurent Pichon

A lire sur le sujet : La liste des coureurs engagés

Vidéo : Les temps forts de l’édition 2021

2 Commentaires

  1. Il n y a pas de s à ribinou au pluriel. Le « ou  » etant le pluriel de ribin.

  2. et si on suit la logique qu’on ne met pas de pluriel après les chiffres en breton, on devrait dire et écrire 23 ribin et non 23 ribinoù.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.