UAE Tour 2024, étape 5 : Victoire au sprint pour Olav Kooij

1
575
UAE Tour 2024 étape 5 victoire au sprint pour Olav Kooij
Olav Kooij (Team Visma) a mis en échec Tim Merlier (Soudal - Quick Step) et les autres sprinteurs. Image : @D.R

Vendredi, la 5e étape de l’UAE Tour (Al Aqah / Umm Al Quwain) a été remportée au sprint, à la photo finish, par Olav Kooij (Team Visma Lease a Bike) devant Tim Merlier (Soudal – Quick Step). Sam Welsford (BORA – hansgrohe) a pris la 3e place de l’étape du jour marquée par la chute (sans gravité) de Thomas De Gendt (Lotto Dstny).

Commenter et suivre en direct la saison cycliste 2024 : Cliquer ici

Classement de la 5e étape (Top 10)

1 – KOOIJ Olav (Team Visma | Lease a Bike) les 182 km en 4:08:38 (44 km/h)
2 – MERLIER Tim (Soudal – Quick Step) m.t
3 – WELSFORD Sam (BORA – hansgrohe) m.t
4 – CONSONNI Simone (Lidl – Trek) m.t
5 – FRETIN Milan (Cofidis) m.t
6 – BAUHAUS Phil (Bahrain – Victorious) m.t
7 – GROENEWEGEN Dylan (Team Jayco AlUla) m.t
8 – VAN DIJKE Tim (Team Visma | Lease a Bike) m.t
9 – GROVES Kaden( Alpecin – Deceuninck) m.t
10 – JAKOBSEN Fabio (Team dsm-firmenich PostNL) m.t

Lire aussi : Le classement complet de la 5e étape

Classement général à l’issue de la 5e étape (Top 10)

1 – VINE Jay (UAE Team Emirates) en 15:50:09
2 – O’CONNOR Ben (Decathlon AG2R La Mondiale Team) + 0:11
3 – MCNULTY Brandon (UAE Team Emirates) + 0:13
4 – VAN WILDER Ilan (Soudal – Quick Step) + 0:21
5 – BILBAO Pello (Bahrain – Victorious) + 0:22
6 – POOLE Max (Team dsm-firmenich PostNL) + 0:31
7 – FOSS Tobias( INEOS Grenadiers) + 0:33
8 – CARR Simo (EF Education – EasyPost) + 0:36
9 – VAN EETVELT Lennert (Lotto Dstny) + 0:37
10 – BJERG Mikkel (UAE Team Emirates) m.t

Lire aussi : Le classement général complet à l’issue de la 5e étape

135 coureurs classés sur 136 partants. Un seul coureur non partant : KEPPLINGER Rainer (Bahrain – Victorious)

Lire aussi : Toute l’actualité du cyclisme sur route 2024

1 COMMENTAIRE

  1. Kooij a bien emboité le pas du duo des Astana, Morkov et Cavendish… L’idéal se produit alors pour le néeerlandais, car Cavendish tangue et se désunit tout en ouvrant largement la porte… Aléas du placement et de la course qui permettent à O. Kooij de contenir le fantastique retour du surpuissant Merlier : le belge, pleine route et face au vent, ne peut totalement remonter O. Kooij qui a plus ou moins déroulé aux barrières…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.