Maximiliano Richeze premier vainqueur d'étape de l'édition 2018 du Tour de Turquie
Richeze prend le relais de Gaviria. Capture d'écran Tour de Turquie
126 Partages
Victoire d’entrée pour Maximiliano Richeze au Tour de Turquie
5 (100%) 3 votes

Pour la première étape de ce 54e Tour de Turquie, c’est bien une arrivée groupée qui a eu lieu comme prévu. Au prix d’un bel effort, Maximiliano Richeze (Quick-Step Floors) est le premier coureur à avoir franchi la ligne d’arrivée, devançant au passage Sam Bennett (Bora Hansgrohe) et Jean-Pierre Drucker (BMC Racing Team). Ce succès lui permet en plus de revêtir le premier maillot de leader de cette édition.

Maximiliano Richeze offre la 70e victoire de la saison à Quick-Step Floors

On pouvait attendre Fernando Gaviria, c’est finalement son fidèle poisson-pilote Maximiliano Richeze qui a raflé la première étape de ce Tour de Turquie. Les deux coureurs de Quick-Step Floors ont d’ailleurs connu des fortunes diverses à l’occasion de cette journée inaugurale. L’Argentin vainqueur après avoir parfaitement maîtrisé son sprint a renoué avec le succès, qui le fuyait depuis le tout début de saison. Sa précédente victoire datant de la quatrième étape du Tour de San Juan, le 24 janvier dernier. Cela représente un bail, mais l’expérimenté coureur de 35 ans davantage habitué à lancer les sprints pour ses leaders n’a pas beaucoup l’occasion de jouer sa carte personnelle. Pour le démarrage du Tour de Turquie, il l’a eu et en a profité pleinement, mais la journée de son équipe n’a pas été parfaite.

Fernando Gaviria quitte prématurément la course

En effet, Fernando Gaviria, absent du sprint massif, a connu une chute dans cette étape qui ne lui a pas permis de défendre ses chances. Visiblement touché en passant la ligne d’arrivée, les inquiétudes à son sujet ont été confirmées avec la révélation d’une fracture de la clavicule. Cela signifie que son Tour de Turquie et par conséquent sa saison est à présent terminée. En plus sur cette journée, il n’aura pas pu voir de près son coéquipier briller et lui voler en quelque sorte la vedette le temps d’un sprint. Derrière, des coureurs comme Bennett et Drucker ont dû se contenter des accessits. Mais eux comme tous les autres sprinteurs voudront prendre leur revanche. Le profil plat du deuxième jour de course entre Alanya et Antalya peuvent leur permettre de s’illustrer à leur tour.

126 Partages
Maxime BOUHIER
25 ans - Diplômé école de journalisme de Nice option sport - rédacteur TodayCycling. Passionné par l'information en général, dont le sport. Aime le cyclisme, foot, tennis, sports mécas, sports d'hiver,... Mes passions : cyclisme et course à pied (4 marathons).

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.