Victor Lafay apporte une première victoire à la France sur ce Giro 2021
Victor Lafay brille lors de la 8e étape du Giro. Photo : @giroditalia
0 Partages

Première victoire française dans cette 104e édition du Giro ! Au terme de la huitième étape disputée entre Foggia et Guardia Sanframondi sur 170 kilomètres, Victor Lafay (Cofidis) s’est imposé en solitaire après avoir distancé l’ensemble de ses compagnons d’échappée. Le jeune français de 25 ans a fait la différence dans la montée finale pour filer vers son premier succès dans un Grand Tour. Il n’avait pas encore gagné chez les professionnels. De leur côté, les favoris pour le général se sont neutralisés. Aucun écart n’est à signaler, ce qui permet à Attila Valter (Groupama-FDJ) de conserver sa tunique rose de leader.

Victor Lafay débloque son palmarès au Giro

Son jour de gloire est arrivé ! Vous ne connaissiez pas encore Victor Lafay ? Le Français vient de s’illustrer en remportant la huitième étape du Giro. S’il avait encore un palmarès vierge de toute victoire, le coureur de Cofidis a très bien choisi son moment. En plus, il permet à la France de débloquer son compteur lors de cette édition. Une journée parfaite à tous points de vue pour celui qui passe assurément dans une autre dimension avec ce succès de prestige.

Sur cette journée, être déjà dans l’échappée était un sacré défi. Il a fallu attendre une soixantaine de kilomètres pour que ça parte. Entre temps, Caleb Ewan (Lotto Soudal) vainqueur de de deux étapes a dû abandonner. Finalement, ils ont été neuf à devancer le peloton dont Fernando Gaviria (UAE Team Emirates), Alexis Gougeard (AG2R Citroën Team) et Victor Lafay (Cofidis). Ce dernier a couru à la perfection. Patient jusque dans la bosse finale, il a attaqué à un peu moins de trois kilomètres et a immédiatement distancé Nelson Oliveira (Movistar Team) ou encore Francesco Gavazzi (EOLO Kometa). Deuxième alors à ce stade la course, le Français est rapidement revenu sur Giovanni Carboni (Bardiani-CSF-Faizanè) puis l’a décroché dans la foulée. Jusqu’à la ligne d’arrivée, Lafay n’a jamais fléchi et fini avec 36 secondes d’avance sur Gavazzi. Une victoire pleine d’autorité.

Attila Valter s’accroche et reste leader

Si la course a été animée à l’avant, elle l’a été beaucoup moins au niveau des favoris pour le général. Avec aucune attaque à noter, ils ont tous fini dans le même temps, à près de cinq minutes de Lafay. Par conséquent, Attila Valter va pouvoir vivre une nouvelle journée en rose. Un maillot de leader que pourrait prendre dès demain Remco Evenepoel (Deceuninck – Quick Step) et Egan Bernal (INEOS Grenadiers) qui sont placés à 11 et 16 secondes.

Vidéo de Cyclisme
Le résumé de la 8e étape du Tour d’Italie

Classement – Etape 8 Giro 2021 – Top 20

Le classement complet de la 8e étape du Tour d’Italie.

1 – LAFAY Victor – COFIDIS – 4:06:47
2 – GAVAZZI Francesco – EOLO-KOMETA CYCLING TEAM – +36
3 – ARNDT Nikias – TEAM DSM – +37
4 – OLIVEIRA Nelson – MOVISTAR TEAM – +41
5 – CARBONI Giovanni – BARDIANI CSF FAIZANE’ – +44
6 – GOOSSENS Kobe – LOTTO SOUDAL – +58
7 – CAMPENAERTS Victor – TEAM QHUBEKA ASSOS – +1:00
8 – GOUGEARD Alexis – AG2R CITROEN TEAM – +1:54
9 – GAVIRIA RENDON Fernando – UAE TEAM EMIRATES – +3:04
10 – ALMEIDA João – DECEUNINCK – QUICK-STEP – +4:48
11 – VLASOV Aleksandr – ASTANA – PREMIER TECH – +4:48
12 – ULISSI Diego – UAE TEAM EMIRATES – +4:48
13 – EVENEPOEL Remco – DECEUNINCK – QUICK-STEP – +4:48
14 – MOSCON Gianni – INEOS GRENADIERS – +4:48
15 – CARUSO Damiano – BAHRAIN VICTORIOUS – +4:48
16 – SOLER Marc – MOVISTAR TEAM – +4:48
17 – BERNAL GOMEZ Egan Arley – INEOS GRENADIERS – +4:48
18 – YATES Simon Philip – TEAM BIKEEXCHANGE – +4:48
19 – SCHULTZ Nicholas – TEAM BIKEEXCHANGE – +4:48
20 – BARDET Romain – TEAM DSM – +4:48

Classement général – Etape 8 du Giro 2021 – Top 20

Le classement général complet du Tour d’Italie après la 8e étape.

1 – VALTER Attila – GROUPAMA – FDJ – 31:10:53
2 – EVENEPOEL Remco – DECEUNINCK – QUICK-STEP – +11
3 – BERNAL GOMEZ Egan Arley – INEOS GRENADIERS – +16
4 – VLASOV Aleksandr – ASTANA – PREMIER TECH – +24
5 – CARTHY Hugh John – EF EDUCATION – NIPPO – +38
6 – CARUSO Damiano – BAHRAIN VICTORIOUS – +39
7 – CICCONE Giulio – TREK – SEGAFREDO – +41
8 – MARTIN Daniel – ISRAEL START-UP NATION – +47
9 – YATES Simon Philip – TEAM BIKEEXCHANGE – +49
10 – VERVAEKE Louis – ALPECIN-FENIX – +50
11 – FORMOLO Davide – UAE TEAM EMIRATES – +55
12 – MARTINEZ POVEDA Daniel Felipe – INEOS GRENADIERS – +1:06
13 – SOLER Marc – MOVISTAR TEAM – +1:14
14 – BARDET Romain – TEAM DSM – +1:14
15 – BUCHMANN Emanuel – BORA – HANSGROHE – +1:40
16 – NIBALI Vincenzo – TREK – SEGAFREDO – +1:43
17 – TAARAMÄE Rein – INTERMARCHÉ – WANTY – GOBERT MATÉRIAUX – +1:50
18 – FOSS Tobias S. – JUMBO-VISMA – +1:53
19 – SCHULTZ Nicholas – TEAM BIKEEXCHANGE – +2:01
20 – MOSCON Gianni – INEOS GRENADIERS – +2:03

0 Partages
Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

2 commentaires

  1. Les fans de vélo connaissaient sans doute déjà Victor Lafay, une rencontre pour beaucoup relativement récente puisque le haut-savoyard s’est illustré récemment sur le Tour de Communauté de Valence : échappé dans l’ultime ascension de l’étape décisive avec arrivée au sommet, accompagné de Mas et Gesbert, il sut alors patienter pour obtenir une belle seconde place, battu dans les derniers mètres par E. Mas et terminant par la suite 4é et premier français de ce tour de Valence.
    Le jeune grimpeur de la Cofidis montra en la circonstance pour le moins une bonne gestion de l’ effort au long terme, une qualité confirmé encore aujourd’hui sur cette étape où le sens tactique s’avérait nécessaire…
    En effet, dés le départ de Foggia les coureurs enplenchèrent et sur toute la partie dans les couilles ou en molise, le plus souvent en montée et balayée par le vent de travers, les tentatives se multiplièrent à haute intensité, ce qui donna sans doute à cette étape l’un de ses caractères les plus passionnants… En fait, les plus en vue comme Bevin ou Guereiro ne purent jamais sortir et le coup se fit finalement en descente, sur l’initiative du vaillant Gougeard, relayé par huit autres larrons exfiltrés avec le plus grand soin…
    De ce groupe nous pourrions retenir que les plus en vue ou téméraires échouèrent aux abords de Castelvenere; les deux plus habiles et calculateurs jouant alors leur carte, une seule de préférence : Carboni pour se griller dans la pente et puis Victor Lafay pour sortir à l’instant choisi, sans doute aidé en cela par le conseil éclairé de l’expérimenté Roberto Damiani… Les autres pouvaient être déçu, Gougeard avouait par exemple ne pas avoir aimé comment ça s’était fait, mais la course est ainsi faite et V. Lafay remporte une belle victoire sur les routes de ce giro.

  2. Victoire de Lafay , normal avec Victor il l’a fait ( bon je sais facile ) . Reste que tout le monde ne gagne pas une étape du Giro, et une fois de plus Cofidis vise juste , en plus un français c est très bien . Un nouveau coureur qui ose .

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.