Giro 2018 et 4e victoire de Viviani
Viviani, le meilleur sprinteur du Giro 2018. Photo : @giroditalia
Elia Viviani obtient une quatrième victoire d’étape au Giro 2018
5 (100%) 5 votes

Au terme d’une journée sans répit entre Riva Del Garda et Iseo, Elia Viviani (Quick-Step Floors) a décroché la victoire au sprint. L’Italien a battu Sam Bennett (Bora Hansgrohe) et Niccolo Bonifazio (Bahrain Merida) après 155 kilomètres de courses. C’est son quatrième succès dans ce Giro 2018. Simon Yates (Mitchelton-Scott) reste leader au classement général.

Elia Viviani gagne une nouvelle fois dans ce Giro 2018

Trop fort ! Pour la quatrième fois sur ce Giro 2018, un sprint massif a été remporté par un même homme. Elia Viviani a de nouveau dominé la concurrence en battant au passage Sam Bennett double vainqueur d’étapes, et Niccolo Bonifazio éternel placé depuis le Grand Départ donné de Jérusalem. Bien placé dans les derniers centaines de mètres et parfaitement emmené par ses équipiers, il a ensuite pris la roue de Danny Van Poppel (LottoNL-Jumbo) avant de le déborder et filer vers la victoire. Derrière, les autres ont pu seulement ramasser les miettes.

Mais avant d’arriver à ce sprint final, le reste de l’étape a été loin d’être calme. Le profil vallonné cumulé aux attaques incessantes des baroudeurs pour s’échapper a rendu cette journée difficile, mais surtout haletante. Il n’y a pas eu le moindre moment de repos. Dès le départ, les attaques ont fusé et un grand nombre de tentatives ont eu lieu. Mais toutes ont été reprises les unes après les autres, malgré le fait qu’une dizaine ou une vingtaine d’éléments soient présents à l’avant. C’est seulement après une très longue bataille que les plus costauds se sont détachés pour un plus long moment. Le quatuor Wout Poels (Team Sky), Ben Hermans (Israël Cycling Academy), Luis Leon Sanchez (Team Astana), Alessandro De Marchi (BMC Racing Team) a essayé d’aller au bout, mais ils n’ont pas réussi dans leur entreprise. La faute à un peloton déterminé à vouloir une arrivée au sprint, ce qu’ils ont réussi à faire.

Et à la fin, Elia Vviani a confirmé son statut de meilleur sprinteur du plateau de la 101e édition. Avec quatre victoires, il a fait déjà aussi bien que Fernando Gaviria il y a un an. Pour l’Italien restera une opportunité dimanche pour la conclusion du côté de Rome. Déjà presque assuré de remporter le maillot cyclamen avec sa prestation du jour, le sprinteur de Quick-Step Floors peut parfaire encore un peu plus son bilan. Mais les trois prochains premiers jours, ce sera place aux grimpeurs et aux acteurs principaux du général. Simon Yates, Tom Dumoulin, Domenico Pozzovivo, Thibaut Pinot et Chris Froome vont s’expliquer dans le triptyque montagneux à venir.

Maxime BOUHIER
25 ans - Diplômé école de journalisme de Nice option sport - rédacteur TodayCycling. Passionné par l'information en général, dont le sport. Aime le cyclisme, foot, tennis, sports mécas, sports d'hiver,... Mes passions : cyclisme et course à pied (4 marathons).

1 commentaire

  1. Viviani a la pêche ! Il a toujours autant de jus ! Pas de quartiers ! Après être resté caché dans le parquet, le coureur Quickstep floors accepte de se faire emmener et fonce vers la ligne ! Les autres se font la peau mais Viviai gagne sous l’orange ! A moins de gros pépin, le maillot cyclamen est dans la poche !

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.