Vuelta 2022 – Richard Carapaz remporte sa troisième étape, Remco Evenepoel assuré de la victoire finale

2
214
Richard Carapaz remporte la 20e étape de la Vuelta 2022
Avec le maillot de la montagne remporté, Richard Carapaz finit en beauté la Vuelta. Photo DR

De bout en bout, Richard Carapaz (INEOS Grenadiers) aura animé la 20e et avant-dernière étape de la Vuelta 2022. Attaquant dès les premiers kilomètres, puis membre d’une conséquente échappée, l’Equatorien a été le dernier à résister au retour des mieux classés du général. C’est la troisième fois qu’il s’impose durant cette édition. Et comme un bonheur n’arrive pas seul pour l’ex-vainqueur du Giro, la victoire au classement final de la montagne lui est revenue également. Sorti du groupe des favoris à quelques kilomètres de l’arrivée, mais échouant à revenir sur la tête de course, Thymen Arensman (Team DSM) a fini au deuxième rang. Et quelques mètres derrière, Juan Ayuso (UAE Team Emirates) est allé prendre la troisième place. Arrivé dans ce même groupe, Remco Evenepoel (Quick-Step Alpha Vinyl Team) a maintenu son avance au général et va devenir pour la première fois de sa carrière un vainqueur de Grand Tour.

Vidéo de cyclisme, résumé de la 20e étape du Tour d’Espagne

Classement – Etape 20 de la Vuelta 2022 – Top 20

Le classement complet de la 20e étape du Tour d’Espagne

1 – CARAPAZ Richard (INEOS Grenadiers) les 181 km en 4:41:34 (38,6 km/h)
2 – ARENSMAN Thymen (Team DSM) + 0:08
3 – AYUSO Juan (UAE Team Emirates) + 0:13
4 – HINDLEY Jai (BORA – hansgrohe) m.t
5 – MAS Enric (Movistar Team) m.t
6 – EVENEPOEL Remco (Quick-Step Alpha Vinyl Team) + 0:15
7 – MEINTJES Louis (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) m.t
8 – LÓPEZ Miguel Ángel (Astana Qazaqstan Team) m.t
9 – ALMEIDA João (UAE Team Emirates) + 0:17
10 – HIGUITA Sergio (BORA – hansgrohe) + 0:32
11 – O’CONNOR Ben (AG2R Citroën Team) + 1:11
12 – VALVERDE Alejandro (Movistar Team) + 1:23
13 – GUGLIELMI Simon (Team Arkéa Samsic) m.t
14 – PRONSKIY Vadim (Astana Qazaqstan Team) m.t
15 – URÁN Rigoberto (EF Education-EasyPost) m.t
16 – PINOT Thibaut (Groupama – FDJ) m.t
17 – LANDA Mikel (Bahrain – Victorious) m.t
18 – RODRÍGUEZ Carlos (INEOS Grenadiers) m.t
19 – POLANC Jan (UAE Team Emirates) + 2:34
20 – HARPER Chris (Jumbo-Visma) m.t

Classement général – Etape 20 de la Vuelta – Top 20

Le classement général complet après la 20e étape

1 – EVENEPOEL Remco (Quick-Step Alpha Vinyl Team) en 78:00:12
2 – MAS Enric (Movistar Team) + 2:05
3 – AYUSO Juan (UAE Team Emirates) + 5:08
4 – LÓPEZ Miguel Ángel (Astana Qazaqstan Team) + 5:56
5 – ALMEIDA João (UAE Team Emirates) + 7:16
6 – ARENSMAN Thymen (Team DSM) + 7:56
7 – RODRÍGUEZ Carlos (INEOS Grenadiers) + 7:57
8 – O’CONNOR Ben (AG2R Citroën Team) + 10:30
9 – URÁN Rigoberto (EF Education-EasyPost) + 11:04
10 – HINDLEY Jai (BORA – hansgrohe) + 12:01
11 – MEINTJES Louis (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) + 13:52
12 – POLANC Jan (UAE Team Emirates) + 21:22
13 – VALVERDE Alejandro (Movistar Team) + 25:39
14 – CARAPAZ Richard (INEOS Grenadiers) + 28:18
15 – LANDA Mikel (Bahrain – Victorious) + 43:41
16 – SÁNCHEZ Luis León (Bahrain – Victorious) + 46:00
17 – PINOT Thibaut (Groupama – FDJ) + 46:08
18 – KELDERMAN Wilco (BORA – hansgrohe) + 48:05
19 – GEOGHEGAN HART Tao (INEOS Grenadiers) + 48:22
20 – MÄDER Gino (Bahrain – Victorious) + 51:53

Classement par points – Top 10

1 – PEDERSEN Mads (Trek – Segafredo) 379
2 – WRIGHT Fred (Bahrain – Victorious) 174
3 – EVENEPOEL Remco (Quick-Step Alpha Vinyl Team) 133
4 – SOLER Marc (UAE Team Emirates) 133
5 – MAS Enric (Movistar Team) 118
6 – VAN POPPEL Danny (BORA – hansgrohe) 92
7 – CARAPAZ Richard (INEOS Grenadiers) 90
8 – ACKERMANN Pascal (UAE Team Emirates) 86
9 – OKAMIKA Ander (Burgos-BH) 67
10 – AYUSO Juan (UAE Team Emirates) 67

Classement de la montagne – Top 10

1 – CARAPAZ Richard (INEOS Grenadiers) 73
2 – STANNARD Robert (Alpecin-Deceuninck) 36
3 – MAS Enric (Movistar Team) 28
4 – ARENSMAN Thymen (Team DSM) 23
5 – EVENEPOEL Remco (Quick-Step Alpha Vinyl Team) 23
6 – SOLER Marc (UAE Team Emirates) 23
7 – HIGUITA Sergio (BORA – hansgrohe) 18
8 – LÓPEZ Miguel Ángel (Astana Qazaqstan Team) 17
9 – JANSSENS Jimmy (Alpecin-Deceuninck) 17
10 – FERNANDEZ Ruben (Cofidis) 15

Classement de meilleur jeune – Top 10

1 – EVENEPOEL Remco (Quick-Step Alpha Vinyl Team) en 78:00:12
2 – AYUSO Juan (UAE Team Emirates) + 5:08
3 – ALMEIDA João (UAE Team Emirates) + 7:16
4 – ARENSMAN Thymen (Team DSM) + 7:56
5 – RODRÍGUEZ Carlos (INEOS Grenadiers) + 7:57
6 – MÄDER Gino (Bahrain – Victorious) + 51:53
7 – HIGUITA Sergio (BORA – hansgrohe) + 1:00:51
8 – PARRA José Félix (Equipo Kern Pharma) + 1:04:50
9 – CHAMPOUSSIN Clément (AG2R Citroën Team) + 1:24:27
10 – ZAMBANINI Edoardo (Bahrain – Victorious) + 1:31:51

2 Commentaires

  1. J’aime bien R.CARAPAZ un véritable attaquant un guerrier…!
    Le Champion Olympique pourrait bien devenir Champion du Monde bientot en Australie..?

  2. En quatrième semaine, il aurait tout gagné !… Troisième victoire d’étape pour R. Carapaz, après celles sur les 12é et 14é étapes; adepte du calcul millimétré et de l’art de la ratagasse, l’équatorien est devenu, au fil des jours, de plus en plus généreux dans l’attaque, au point de produire, sur cette dernière étape, une débauche d’ efforts assez exceptionnelle, afin de conquérir le maillot à pois et de décrocher en bout de route la victoire à l’étape… Et comme sur la 14é étape, il est le seul coureur de l’échappée à pouvoir résister au retour des premiers du général; sur cette 14é étape, c’étaient alors Lopez et Roglic qui avaient réussi à décramponner Evenepoel, pour ce qui fut la seule baisse de régime du jeune belge; il résiste aujourd’hui au retour d’Arensman, lequel partait battu à tenter de revenir seul… Car Carapaz rime avec coriaz, c’est un battant, un dur à cuire, à l’image de la détermination très expressive et lisible sur son visage, aux moments de ses attaques ou sur ses fins de course victorieuses…
    La course pour le classement général nous renvoya par contre un autre visage. Plus que jamais sur un grand Tour, sans doute en grande partie cette année à cause de la course aux points UCI, chacun y défendait sa place… Mas tenta bien une attaque, une seule, juste après avoir pris un bidon, mais bien trop téléphonée dans les deux sens du terme, ceci après que la Bora ait secondé Evenepoel pour sauver la 10é place d’Hindley… Sur cette deuxième partie de vuelta 2022, le premier écueil pour tous ces leaders sembla plutôt venir de la chute, la plaie du cyclisme moderne, comme celle d’ Evenepoel qui le pénalisa deux ou trois jours, la chute de C. Rodrigues qui lui fait perdre trois places ce dernier jour, ou bien sûr celle qui élimina P. Roglic et, d’une certaine façon, tua l’essentiel d’un certain suspense…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.