Wout Van Aert remporte au sprint la 8e étape du Tour de Grande-Bretagne 2021 et le général

3
2920
Wout Van Aert rafle tout après la 8e étape du Tour de Grande-Bretagne 2021
Van Aert s'impose sur tous les terrains, même dans un sprint massif. Photo : Tour of Britain

La huitième étape du Tour de Grande-Bretagne 2021 s’est achevée par un sprint massif. Ce n’était pas encore arrivé lors de cette édition. Mais une fois de plus, la victoire est revenue à Wout Van Aert (Team Jumbo-Visma), qui a notamment devancé André Greipel (Israel Start-Up Nation) et Mark Cavendish (Deceuninck – Quick Step). En une semaine de course, c’est le quatrième succès empoché par le champion de Belgique en titre, qui a affiché une forme étincelante. Sa journée est d’autant plus très réussie, car grâce aux bonifications engrangées, cela lui permet de dépasser au dernier moment Ethan Hayter (INEOS Grenadiers) au classement général final.

https://twitter.com/TourofBritain/status/1437052043714338829

3 Commentaires

  1. C’est le meilleur qui a gagné , Van Aert a été impressionnant , rien à dire . Il court juste sans faute et avec un peu de chance aussi . Mais il en faut . Hayter fait deuxième mais en suivant sans être méchant , et son équipe a été présente pour l’encadrer . Alaphilippe semble dans une forme ascendante , mais il lui manque l’étincelle pour conclure , il a agit , pesé sur les adversaires , mais cela n’a pas suffit . Il reste 15 jours pour acquérir les très bonnes jambes .

  2. Le meilleur et l un des trois cyclistes les plus forts actuellement avec Pogacar et Roglic.
    Grosse côte pour les mondiaux dans deux semaines.
    Alaphilippe revient fort aussi.
    Ça promet pour la fin de saison…..

  3. Van Aert écrase ce Tour de Grande Bretagne avec ses quatre victoires d’étapes et le général… Il est évident que ce dernier succès ne doit pas du tout être au goût d’Hayter, lequel perd tout le travail et les espoirs de son équipe sur ce seul et dernier sprint… Car contrairement à la façon de courir des Jumbo qui pouvaient presque se suffire de leur champion, que de kilomètres parcourus en tête par ces Inéos, pour finalement perdre leur Tour dans ces derniers mètres !… Le choix tactique d’Inéos s’avèrait très hasardeux mais presque obligatoire avec ce champion de Belgique aussi dominateur; nous pourrions aussi et éventuellemnt voir dans ce sprint une faiblesse dans le mental de leur jeune sprinteur : Hayter est là, dans la roue de Van Aert et puis, dans des derniers mètres, au moment de fournir l’effort décisif, le pire advient : Hayter perd ses jambes, son agressivité, il s’évapore et finit en roue libre…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.