Alexis Vuillermoz remporte la 2e étape du Critérium du Dauphiné 2022

2
Alexis Vuillermoz remporte la 2e étape du Critérium du Dauphiné 2022
Alexis Vuillermoz remporte la 2e étape du Critérium du Dauphiné 2022. Photo : D.R

Ce lundi, les coureurs engagés sur le Critérium du Dauphiné se sont disputés la 2e étape, courue entre Saint-Péray et Brives Charensac. Au terme des 170 kilomètres et des 4 ascensions du jour à grimper, c’est l’échappée du jour qui l’a emporté, avec le peloton sur les talons. Dans un sprint à cinq, c’est Alexis Vuillermoz (TotalEnergies) qui s’est imposé tandis que le maillot jaune en personne, Wout van Aert (Jumbo-Visma), a réglé le sprint du peloton. Mais au jeu des bonifications, le champion de Belgique a laissé sa tunique de leader au classement général au profit du lauréat du jour, Alexis Vuillermoz.

Vidéo de cyclisme, résumé de la 2e étape du Critérium du Dauphiné

Classement – Etape 2 du Critérium du Dauphiné – Top 20

Le classement complet de la 1ère étape du Dauphiné

1 – VUILLERMOZ Alexis (TotalEnergies) les 170 km en 4:03:34
2 – SKAARSETH Anders (Uno-X Pro Cycling Team) m.t
3 – LE GAC Olivier (Groupama – FDJ) m.t
4 – VERMAERKE Kevin (Team DSM) m.t
5 – DELAPLACE Anthony (Team Arkéa Samsic) m.t
6 – VAN AERT Wout (Jumbo-Visma) + 0:05
7 – HAYTER Ethan (INEOS Grenadiers) m.t
8 – PAGE Hugo (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) m.t
9 – VENTURINI Clément (AG2R Citroën Team) m.t
10 – RIABUSHENKO Alexandr (Astana Qazaqstan Team) m.t
11 – LOUVEL Matis (Team Arkéa Samsic) m.t
12 – STUYVEN Jasper (Trek – Segafredo) m.t
13 – THOMAS Benjamin (Cofidis) m.t
14 – HONORÉ Mikkel Frølic (Quick-Step Alpha Vinyl Team) m.t
15 – POLITT Nils (BORA – hansgrohe) m.t
16 – BOASSON HAGEN EdvaldvTotalEnergies) m.t
17 – CLARKE Simon (Israel – Premier Tech) m.t
18 – KONRAD Patrick (BORA – hansgrohe) m.t
19 – JORGENSON Matteo (Movistar Team ) m.t
20 – GUERREIRO Ruben (EF Education-EasyPost) m.t

Classement général après la 2e étape – Top 20

Le classement général complet après la 2e étape

1 – VUILLERMOZ Alexis (TotalEnergies) en 8:40:55
2 – SKAARSETH Anders (Uno-X Pro Cycling Team) + 0:03
3 – LE GAC Olivier (Groupama – FDJ) + 0:04
4 – VAN AERT Wout (Jumbo-Visma) + 0:05
5 – VERMAERKE Kevin (Team DSM) + 0:07
6 – HAYTER Ethan (INEOS Grenadiers) + 0:09
7 – DELAPLACE Anthony (Team Arkéa Samsic) + 0:10
8 – QUINN Sean (EF Education-EasyPost) + 0:11
9 – BOUET Maxime (Team Arkéa Samsic) + 0:12
10 – HUYS Laurens (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) + 0:13
11 – ROLLAND Pierre (B&B Hotels – KTM) + 0:14
12 – PAGE Hugo (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) + 0:15
13 – VENTURINI Clément (AG2R Citroën Team) m.t
14 – STUYVEN Jasper (Trek – Segafredo) m.t
15 – BOASSON HAGEN Edvald (TotalEnergies) m.t
16 – THOMAS Benjamin (Cofidis) m.t
17 – LOUVEL Matis (Team Arkéa Samsic) m.t
18 – POLITT Nils (BORA – hansgrohe) m.t
19 – KONRAD Patrick (BORA – hansgrohe) m.t
20 – RIABUSHENKO Alexandr (Astana Qazaqstan Team) m.t

Classement par points – Top 10

1 – VAN AERT Wout (Jumbo-Visma) 39
2 – HAYTER Ethan (INEOS Grenadiers) 34
3 – VERMAERKE Kevin (Team DSM) 28
4 – PAGE Hugo (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) 28
5 – SKAARSETH Anders (Uno-X Pro Cycling Team) 26
6 – LE GAC Olivier (Groupama – FDJ) 26
7 – VUILLERMOZ Alexis (TotalEnergies) 25
8 – QUINN Sean (EF Education-EasyPost) 20
9 – VENTURINI Clément (AG2R Citroën Team) 20
10 – DELAPLACE Anthony (Team Arkéa Samsic) 16

Classement de meilleur grimpeur – Top 10

1 – ROLLAND Pierre (B&B Hotels – KTM) 11
2 – VUILLERMOZ Alexis (TotalEnergies) 7
3 – VERVLOESEM Xandres (Lotto Soudal) 4
4 – BOUET Maxime (Team Arkéa Samsic) 4
5 – HUYS Laurens (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) 4
6 – SKAARSETH Anders (Uno-X Pro Cycling Team) 3
7 – LE GAC Olivier (Groupama – FDJ) 3
8 – DELAPLACE Anthony (Team Arkéa Samsic) 1
9 – THOMAS Benjamin (Cofidis) 1

Classement de meilleur jeune – Top 10

1 – VERMAERKE Kevin (Team DSM) en 8:41:02
2 – HAYTER Ethan (INEOS Grenadiers) + 0:02
3 – QUINN Sean (EF Education-EasyPost) + 0:04
4 – HUYS Laurens (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) + 0:06
5 – PAGE Hugo (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) + 0:08
6 – LOUVEL Matis (Team Arkéa Samsic) m.t
7 – HONORÉ Mikkel Frølich (Quick-Step Alpha Vinyl Team) m.t
8 – VAN GILS Maxim (Lotto Soudal) m.t
9 – JORGENSON Matteo (Movistar Team) m.t
10 – MCNULTY Brandon (UAE Team Emirates) m.t

2 Commentaires

  1. Une carrière est faite de hauts et de bas, et celle d’Alexis Vuillermoz n’échappe pas à la règle assez commune de ce sport si exigeant… Bravo au brillant puncheur franc-comtois, révélé au grand public par une magnifique victoire à Mur de Bretagne dans un Tour de France, puisqu’il retrouve avec un grand bonheur les chemins de la gloire après deux années d’importants déboires, dont une fracture du bassin…
    Sur cette seconde étape, après la démonstration de force de Van Aert lors du sprint du premier jour, l’échappée arrive au bout et résiste au retour du peloton… Et pourtant, au Gerber de Jonc, ça paraissait bien biaser pour eux, l’idée coulant de source comme la Loire y crée son lit, car l’écart y fondait comme neige au soleil… Mais tandis qu’à l’arrière l’épouvantail Van Aert prenait de plus en plus la forme d’une gigantesque image spectrale, la route se mis à descendre et les fuyards en reprirent haleine et ambition jusqu’à cette arrivée en Haute-Loire…
    La victoire de Vuillermoz est vraiment méritée, car au tempo décisif dans les deux dernières montées qui auraient pu s’avérer fatales à l’échappée, mais rendons aux deux autres français de l’avant un certain mérite dans ce succès; car si, et avec des si on refait le monde, Delaplace n’attaque pas le sprint et si, encore un si, Le Gac ne place pas une mine à la desesperado aux 400 mètres, les gars sont de la revue !
    Ce remarquable déboulé de Le Gac pouvait rappeler un autre coureur, malheureusement et désormais hors du circuit, Sony Colbrelli, si impressionnant lors du dernier Dauphiné… A.Vuillermoz indiquait quant à lui une autre pensée furtive qui l’avait assailli un instant, au moment où il revenait pour coiffer le Gac, la vision du formidable acharnement dans le dernier kilomètre et du retour gagnant de Van der Hoorn, le coureur d’Intermarché, la veille, sur la Brussels Classic… Là encore, les fuyards avaient eu raison du peloton, comme quelques jours auparavant à Trévise sur la dernière étape de plaine du giro… En ce moment, les échappées arrivent au bout, tant mieux pour la course !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.